Le Forum des Arpitans
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

 

 Le français et l’arpitan

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Fanfouès
Savoyârd téta-de-lârd
Fanfouès


Masculin Nombre de messages : 712
Age : 39
Vellâjo/Lieu : Chablais
Date d'inscription : 14/11/2004

Le français et l’arpitan Empty
MessageSujet: Le français et l’arpitan   Le français et l’arpitan EmptyVen 29 Aoû 2008 - 0:39

Avenir de la langue française
N°34 - juin 2008
Article extrait du Journal de l’association Avenir de la langue française

Le français et l’arpitan

Les Valdôtains, qui font eux aussi partie de la Francophonie, résistent depuis la secondeguerre mondiale et le
régime de Mussolini à l'impérialisme culturel italien, en tentant tant bien que mal de conserver leur
spécificité, à savoir l'usage conjoint de l'arpitan et du français. Pour les Valdôtains, la langue de l'hégémonie
c'est l'italien, et nombre d'entre eux rêvent de faire tomber la louve de Rome qui trône triomphante à l'entrée
de la ville d'Aoste. L'exemple valdotain est primordial pour comprendre la morgue française : les Valdotains
sont avec l'italien, dans la situation des Français avec l'anglais. Oui, mais...
Oui, mais au Val d'Aoste, le français n'est pas un symbole d'impérialisme culturel, parce que les Valdôtains
n'ont pas subi les brimades de la IIIe république et du jacobinisme, et qu'il est aussi une source d'attachement
affectif. Au Val d'Aoste, arpitan et français ont le même statut affectif et sont conjointement symboles de
résistance, parce que l'équilibre entre langue véhiculaires et vernaculaire n'a jamais été rompu, contrairement
à la France, où les « élites »" ont volontairement cherché à faire disparaître les langues de l'affectif.
La seule chance pour que le français, comme au Val d'Aoste, devienne un symbole de résistance
conjointement aux langues vernaculaires, toutes aussi nobles que le patois de Paris et par ailleurs
contributrices à son développement, et ainsi profite de l'énergie de milliers de résistants à l'hégémonie
culturelle, c'est que les « élites » historiquement francophones leur rendent leur statut, leur reconnaissent leur
mérite et leur place dans la société française. Parce que la situation française est dramatique : incapables
d'apprendre l'anglais et incapables de défendre le français, les Français sont en voie d'infériorisation, voire de
disparition dans le concert des nations...
La cause de cette double inhibition est l'interdiction faite de pratiquer le bilinguisme naturel qui était le leur,
où français et langues vernaculaires coexistaient dans les cerveaux. Réhabilitez les langues de France, vous
bénéficierez automatiquement de l'énergie de leurs militants pour défendre le français. C'est une question de
dignité et de logique. S'enferrer dans cette logique stupide d'infériorisation des cultures de France entraîne
automatiquement le français dans leur chute. Et c'est le moins qu'on puisse faire...

Eric Verney

Sous la responsabilité de son auteur, NDLR
Revenir en haut Aller en bas
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd



Masculin Nombre de messages : 2874
Age : 49
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

Le français et l’arpitan Empty
MessageSujet: Re: Le français et l’arpitan   Le français et l’arpitan EmptyVen 29 Aoû 2008 - 1:24

Eh ben ils pourraient demander, avant de publier des textes écrits sur les forums...
Celui là vient du forum "Renaissance de la Nouvelle-France" dont je suis le propriétaire, sur yahoogroups.
Revenir en haut Aller en bas
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd



Masculin Nombre de messages : 2874
Age : 49
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

Le français et l’arpitan Empty
MessageSujet: Re: Le français et l’arpitan   Le français et l’arpitan EmptyVen 29 Aoû 2008 - 1:44

http://www.avenirlanguefrancaise.fr/Documents/Bulletin34-juin2008.pdf
Revenir en haut Aller en bas
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené
kaha


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 34
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

Le français et l’arpitan Empty
MessageSujet: Re: Le français et l’arpitan   Le français et l’arpitan EmptyVen 29 Aoû 2008 - 15:02

en tout cas, j'admire l'analyse...
c'est comme j'ai toujours dit: le français se serait pas toujours battu contre les patois, il aurait eu des alliés avec lui...

pour donner une image, j'ai l'impression que tant que la france était assise sur son trône linguistique, ses jambes qui pendouillaient dessous la chaise la gênaient, donc elle les a coupé... maintenant qu'elle s'est fait piqué le trône, elle est bien emmerder pour courir après sans ses jambes...
Revenir en haut Aller en bas
http://arpitania.free.fr/dico
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd



Masculin Nombre de messages : 2874
Age : 49
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

Le français et l’arpitan Empty
MessageSujet: Re: Le français et l’arpitan   Le français et l’arpitan EmptySam 30 Aoû 2008 - 19:04

PTDR !! Very Happy Very Happy Very Happy Excellente image.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le français et l’arpitan Empty
MessageSujet: Re: Le français et l’arpitan   Le français et l’arpitan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le français et l’arpitan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traduction de francais en arpitan
» Marseille: Hommage en français, en bèrbère... et en arpitan
» L'Arpitan dialecte de l'ancien français OUPS!
» Indépendantistes français
» Les gémissements des souverainistes français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ ARPITAN :: La lengoua arpitanna-
Sauter vers: