Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les gémissements des souverainistes français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Les gémissements des souverainistes français   Jeu 27 Mar 2008 - 15:55

Quand on lit ça, émanant d'un défenseur de la langue française menacée par l'anglais, je ne peux que mourir de rire, tant on se retrouve dans la situation de l'arroseur arrosé. Comment ne pas exploser d'un bon gros rire franc face à ces jérémiades niaiseuses de gens qui pleurent la disparition de leur langue après en avoir fait crever une dizaine d'autres dans les conditions EXACTES qu'ils dénoncent ? Franchement je suis vraiment terriblement mort de rire quand je lis ça (je connaissais déja depuis longtemps mais j'avais oublié...).

http://www.mef.qc.ca/manipulation_mentale_destruction_langues.htm
"La manipulation mentale par la destruction des langues

La nouvelle guerre contre l’intelligence

Charles Xavier Durand

Le vendredi 14 juin 2002

NDLR Les sous-titres sont de nous

Voici une analyse des relations croisées que la langue crée avec la pensée, les réalisations qu’elle permet et l’environnement culturel et socio-politique qu’elle engendre.

Érosion de la qualité des langues nationales

Dans la plupart des pays industrialisés, on constate une érosion très nette de la qualité des langues nationales écrites et parlées tandis que nos «élites» se font les relais efficaces d’une propagande visant à instaurer une langue unique en prétextant des impératifs de communication et des nécessités commerciales à l’échelle planétaire. Il est évident que l’altération d’un véhicule de communication favorise l’adoption d’un autre dont l’usage est déjà répandu dans tous les secteurs de pointe qui sont censés conditionner notre avenir. Discrètement imposée par le secteur privé avec l’aval tacite des autorités de nombreux pays industrialisés, la dérive vers la langue unique ne relève nullement du pragmatisme mais d’une idéologie implantée artificiellement par un conditionnement profond des esprits. En France, des médias bien dressés insistent pour nous faire croire que les inquiétudes de plus en plus vives que cette tendance suscite sont typiques d’une mentalité rétrograde alors qu’il est facile, au contraire, d’observer sur la scène internationale que la langue, sa qualité et le rôle qu’elle joue dans la pensée et la réflexion sont, à très fort juste titre, des sujets universels de préoccupation.

L’idéologie qui a contaminé nos élites, l’étendue de son emprise et les forces qui lui ont permis de se mettre en place est en fait le mécanisme principal d’une formidable entreprise d’asservissement des esprits dans un objectif global de consolidation d’hégémonies déjà existantes. L’appauvrissement du vocabulaire et de la syntaxe, la confusion qu’entraîne l’introduction massive de termes étrangers dont la signification est forcément imprécise perturbent profondément la réflexion, inhibent le sens critique et affaiblissent ainsi les systèmes démocratiques. De plus, l’adoption d’une langue étrangère à travers de larges segments de l’activité industrielle et économique entraîne une stérilisation progressive de la créativité en limitant ceux pour qui elle n’est pas langue maternelle à singer les contributions des locuteurs natifs. D’autre part, langue et culture étant indissociables, la langue unique entraîne automatiquement l’adhésion aux principes et aux valeurs sécrétés par la culture qu’elle sous-tend. Par conséquent, elle sert de facto les intérêts des pays pour lesquels elle est aussi langue nationale. Les nombreuses tentatives qui sont faites aujourd’hui par certains États pour, au contraire, affirmer plusieurs langues de communication sur la scène internationale correspondent aux craintes, parfaitement justifiées, que nous soyons bloqués mentalement et matériellement dans un monde extérieur unipolaire dominé par un seul groupe de pays, voire un seul d’entre eux, sans alternative possible.

Conséquences de l’adoption d’une langue unique

Qu’on le veuille ou non, l’adoption d’une langue unique entraîne à terme le transfert de l’autorité de toutes les instances internationales qui l’utilisent vers les pays où elle est utilisée comme langue nationale, quelles que soient l’origine nationale de leurs secrétaires généraux et la composition de leurs comités de pilotage. On le voit aujourd’hui au niveau d’organisations telles que la Banque mondiale, le FMI, le tribunal international et l’OTAN bien sûr, mais aussi au sein de la Commission européenne de Bruxelles. Nous sommes aujourd’hui en mesure de tirer les conséquences de l’adoption de la langue unique dans plusieurs domaines où son choix est déjà consommé et de deviner ce qu’elle pourrait entraîner ailleurs où elle n’a pas encore la suprématie absolue comme c’est encore le cas, par exemple, au bureau européen des brevets. C’est ainsi qu’elle rend possible le piratage presque systématique des connaissances scientifiques produites à l’extérieur des pays anglophones et favorise aussi le révisionnisme historique à large échelle dans ce domaine, sans que cela ne suscite de réactions significatives dans la communauté scientifique. S’il est difficile pour un non spécialiste de juger de la perte de créativité dans les domaines technico-scientifiques, il peut cependant la vérifier dans le domaine largement accessible des arts populaires et en mesurer précisément les effets.

La défense des langues, des cultures et de la pluralité n’est pas une petite guéguerre d’opérette. Elle conditionne notre survie et donc, à terme, notre indépendance économique et politique. Une fantastique opération de conditionnement des esprits à travers la langue a été enclenchée à l’échelle de la planète et il est impératif de la combattre efficacement.

Épandage à marche forcée d’une langue prétendument universelle

Le plurilinguisme est à l’échelle internationale ce que le pluripartisme politique est à l’échelle nationale. Si la démocratie à l’intérieur des États s’appuie sur le pluripartisme, la démocratie entre les États, elle, doit s’appuyer sur le plurilinguisme. Les distorsions induites par l’évolution actuelle sont colossales. Dans les pays industrialisés, la poussée vers l’usage d’une langue unique pour les relations interétatiques favorise l’émergence d’une pensée unique ayant le potentiel, à terme, de se transformer en pouvoir unique, c’est-à-dire en dictature. L’uniformisation favorise l’émergence d’un seul pouvoir et un seul pouvoir favorise l’éclosion de la dictature. En abandonnant sa propre langue, l’homme perd automatiquement la maîtrise des définitions et de ses outils de représentation. Il devient donc vulnérable à la manipulation. Par conséquent, ses créations, quand on peut encore en parler, deviennent puériles et insignifiantes et n’intéressent plus personne.

Extraits du deuxième tome de «La nouvelle guerre contre l’intelligence», qui vient de paraître aux Éditions François-Xavier de Guibert, (ISBN: 2868397719, 329 pages). Il est disponible sur la plupart des librairies en ligne (www.amazon.fr, www.alapage.com, www.chapitre.com …)."

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Les gémissements des souverainistes français   Jeu 27 Mar 2008 - 16:41

si le français n'avait pas détruit les autres langues pour son égo, il ne se serait pas retrouvé tout seul face à l'anglais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Les gémissements des souverainistes français   Jeu 27 Mar 2008 - 17:24

On est d'accord que c'est bien fait pour sa gueule et qu'on va pas pleurer, pas ? Very Happy

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Les gémissements des souverainistes français   Jeu 27 Mar 2008 - 18:05

qu'ils aillent tous manger leurs morts tous ces bénis oui-oui de la pensée unique Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Les gémissements des souverainistes français   Jeu 27 Mar 2008 - 18:50

Oui et non:
L'arpitan est une langue latine, comme le français, et ça ne va pas nous avancer grand chose que le français se plante.

Comme c'est parti, l'enjeu est plutôt de savoir si n'importe quelle langue va survivre.

Ce qu'on peut bien voir, c'est que c'est les langues ibériques qui sont susceptibles de prendre le relai du français, pour autant que le français ne soit pas détruit par l'anglais avant.

Si je regarde en Suisse, si on laisse l'anglais reculer, on verra purement et simplement la latinité reculer, et je n'ai pas du tout envie de voir avancer la civilisation de l'écrasement de l'individu et de la bouffe dégueulasse.

Dans le cas de l'anglais, c'est beaucoup plus qui est à perdre que ce qui a été perdu par les langues romanes autres que le français.
C'est purement et simplement l'existence des civilisations romanes, arpitan compris, qui est en jeu: On aura l'air fin s'il ne nous reste que le saucisson, la fondue et la raclette comme civilisation.
Faut pas rêver: Si c'est la façon anglosaxone qui gagne, on pourra courir pour voir du fromage au lait cru et les agriculteurs dépenseront probablement la moitié de leur revenu en eau de javel Laughing

Et les diots, ils sentiront tellement le désinfectant qu'ils risquent bien de finir en suppositoires.

Et, le résultat de l'anglicisation sera comme ce que je viens d'écrire: On l'aura dans le ...

Et bien profond Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Les gémissements des souverainistes français   Jeu 27 Mar 2008 - 19:05

"l'americanish spoken" j'l'emmerde ! d'accord avec toi chablaisien, il faut préserver le français; mais la seule manière c'est de préserver notre langue vernaculaire conjointement, sinon ce sont les deux ensemble qui vont dans le trou; si nos têtes pensantes ne comprennent pas ça c'en est fini de nos cultures dans pas longtemps... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Les gémissements des souverainistes français   Jeu 27 Mar 2008 - 21:20

Lôren' a écrit:
"l'americanish spoken" j'l'emmerde !
idem

Lôren' a écrit:
d'accord avec toi chablaisien, il faut préserver le français; mais la seule manière c'est de préserver notre langue vernaculaire conjointement, sinon ce sont les deux ensemble qui vont dans le trou;
oui, le raisonnement n'est pas idiot...


Lôren' a écrit:
si nos têtes pensantes ne comprennent pas ça c'en est fini de nos cultures dans pas longtemps... Crying or Very sad
à moins d'un retournement complet de l'hégémonie anglo-saxonne, elles sont déjà condamnées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Les gémissements des souverainistes français   Ven 28 Mar 2008 - 4:34

Citation :
à moins d'un retournement complet de l'hégémonie anglo-saxonne, elles sont déjà condamnées...
Ce n'est pas si sûr:
La France dit en général tout haut ce que beaucoup d'autres pensent tout bas. Je n'ai plus l'exemple en tête, mais on l'avait parfaitement vu avec une affaire qui concernait la France et l'Allemagne (et pratiquement tous les autres Européens): L'Allemagne s'est tenue derrière la France, sans rien faire, mais lorsque la France a calé, l'Allemagne a nettement montré que la France défendait aussi les intérêts de l'Allemagne.

C'est la France qui attrape les baffes, mais elle est soutenue par presque tous les pays du monde.
Un des exemples les plus patents est le soutien dont a bénéficié la France lorsqu'elle s'est opposée à la guerre en Irak.

En fait, ce qui est incompréhensible, c'est que la France ait un très haut taux de chômage alors que le cout du travail y est plutôt plus bas qu'ailleurs. C'est d'autant plus incompréhensible que le climat n'est pas spécialement dégueulasse et que les habitants ne sont pas vraiment agressifs (sauf, peut-être, Kaha Laughing )


Pour en revenir au sujet:
Je pense que la France et le français ont plein d'amis dans le monde, mais que l'aide à l'apprentissage de la langue est ridicule. ça ne coute presque rien de maintenir des écoles françaises (il n'y a même pas besoin de subventionner, tant la demande est grande), mais rien ne se fait. C'est pitoyable de constater un tel manque de vision.

Dans le domaine culturel (et c'est valable pour tous les artistes qui vivent en France, qu'ils s'expriment en français ou dans n'importe quelle autre langue), le système fiscal les détruit purement et simplement.
Il n'y a pas besoin de l'anglais pour tuer les cultures de l'Hexagone: L'État français le fait très bien lui-même (et c'est le cas aussi avec le français).
Les Anglais ont anobli les Beatles et beaucoup d'autre, parce qu'ils apportaient de l'argent à l'économie du pays - La France a brisé la carrière de Michel Polnareff et de tout un tas d'autres, en les ruinant.
Bien sûr que les artistes doivent payer des impôts, mais il y a la manière.
Chaque fois qu'on détruit un artiste de l'Hexagone, on tue tout un tas d'autres emplois: C'est une sacrée victoire de cet État.

Il y a des tas d'autres exemples de la manière dont la France se tire une balle dans le pied mais je n'ai pas la liste en mémoire.

Lorèn nous écrit que le français s'en sortira ssi les langues régionnales s'en sortent.
Je ne sais pas si c'est comme ça que ça se fera, mais ce qui est certain, c'est que ce sont les cultures régionales qui ont en elles la force vitale que la culture jacobine n'a pas.
Par exemple, les Savoyards (et peut-être tous les arpitans, sauf, peut-être, ... Laughing ), ont nettement plus la tête sur les épaules que certaines "élites" jacobines.

La solution est peut-être une France fédérale (comme la Suisse) avec Lyon pour capitale Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Les gémissements des souverainistes français   Ven 28 Mar 2008 - 12:05

100% d'accord sur tes derniers paragraphes, et c'est que j'ai suggéré aux souverainistes A. Salon, A. Mignot et C.X. Durand dans un mail récent.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Les gémissements des souverainistes français   Sam 29 Mar 2008 - 20:52

Chablaisien a écrit:
les habitants ne sont pas vraiment agressifs (sauf, peut-être, Kaha Laughing )

Chablaisien a écrit:
Par exemple, les Savoyards (et peut-être tous les arpitans, sauf, peut-être, ... Laughing ), ont nettement plus la tête sur les épaules que certaines "élites" jacobines.

je suis en partie d'accord avec ce que tu dis, mais je trouve cela tout simplement diffamatoire et totalement faux!

Chablaisien a écrit:
La solution est peut-être une France fédérale (comme la Suisse) avec Lyon pour capitale Mr. Green
ça sera certes une étape. Mais l'idéal serait une disparition des états Smile
mais sinon moi je vois mieux une arpitanie fédérée, avec plusieurs états indépendants réunis en fédération arpitane Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les gémissements des souverainistes français   Aujourd'hui à 12:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Les gémissements des souverainistes français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doublage des films : québécois vs français
» les voix française des personnages
» Pénétration de la pipe française sur le marché US et sur le Net
» WM6.5 en français Pack [WM6.5 français Lang Package]
» Chansons ss-titrées en français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ ARPITAN :: La lengoua arpitanna-
Sauter vers: