Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Souvenons-nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chapeland
Membro tot fol
Membro tot fol


Masculin Nombre de messages : 281
Age : 55
Vellâjo/Lieu : Lyonès, Exilé à Paris
Lengoua : Français, Italien, Latin
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Souvenons-nous   Dim 9 Déc 2007 - 22:19

Un monument de bêtise aux tragiques conséquences:
http://fr.wikisource.org/wiki/Rapport_Gr%C3%A9goire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Souvenons-nous   Dim 9 Déc 2007 - 23:12

UNA LENGVA UN POPLO!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Souvenons-nous   Dim 9 Déc 2007 - 23:30

Citation :
Enfin les nègres de nos colonies, dont vous avez fait des hommes, ont une espèce d'idiome pauvre comme celui des Hottentots, comme la langue franque, qui, dans tous les verbes, ne connaît guère que l'infinitif.
putain... les pauvres nègres, heureusement qu'on leur a apporté la civilisation sinon ils seraient resté des animaux...

ça me fout la gerbe...

Citation :
Ainsi, avec trente patois différents, nous sommes encore, pour le langage, à la tour de Babel, tandis que, pour la liberté, nous formons l'avant-garde des nations.
l'avant-garde... et les chevilles, ça va?
et puis avant-garde vers quel évolution? le libéralisme, super!

Citation :
C'est surtout vers nos frontières que les dialectes, communs aux peuples des limites opposées, établissent avec nos ennemis des relations dangereuses, tandis que, dans l'étendue de la République, tant de jargons sont autant de barrières qui gênent les mouvements du commerce et atténuent les relations sociales.
c'est la version franco-française, ça, nan?

Citation :
Pour perfectionner l'agriculture et toutes les branches de l'économie rurale, si arriérées chez nous, la connaissance de la langue nationale est également indispensable.
et au chiapas, ils sont pas arriérés par rapport au capitalisme?...
bordel, à quand une vraie révolution!

Citation :
Ne faisons point à nos frères du Midi l'injure de penser qu'ils repousseront une idée utile à la patrie. Ils ont abjuré et combattu le fédéralisme politique ; ils combattront avec la même énergie celui des idiomes
j'emmerde paris, vive le midi (à paris, midi = en dessous de dijon), à mort la patrie et vive les idiomes!

Citation :
Eh ! pourquoi la Convention nationale ne ferait-elle pas aux citoyens l'invitation civique de renoncer à ces dialectes et de s'énoncer constamment en français ?
volo plu parlar lo francés!!!!

Citation :
Les finales traînantes des uns
oh! comme les arpitans!

Citation :
La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son Comité d'instruction publique, décrète : Le Comité d'instruction publique présentera un rapport sur les moyens d'exécution pour une nouvelle grammaire et un vocabulaire nouveau de la langue française. Il présentera des vues sur les changements qui en faciliteront l'étude et lui donneront le caractère qui convient à la langue de la liberté.
une sorte de novlangue pour que les gens ne pensent que par la république.

Monsieur Grégoire, vous avez gagné... sur 99% de la france...
sauf qu'on est une poignée à résister! dans le cul mon vieux grégoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
loug
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Masculin Nombre de messages : 136
Age : 40
Vellâjo/Lieu : la crouès rosséta
Lengoua : frances ,on ptiot d'arpitan
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Souvenons-nous   Lun 10 Déc 2007 - 11:48

mais ca date de quelle époque ce ramassis de conneries ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Souvenons-nous   Lun 10 Déc 2007 - 12:12

16 prairial an II; c'est après la révolution française, du temps de napoléon si je me souviens bien; j'étais encore enfant mais il y a des souvenirs qui marquent... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Souvenons-nous   Lun 10 Déc 2007 - 16:07

Il faut cependant noter que la Savoie n'était pas encore hexagonale Laughing


Je trouve que l'argumentation "lutte contre les tyrans" est défendable, mais que les conclusions découlent d'une totale méconnaissance des langues.
Citation :
La féodalité, qui vint ensuite morceler ce beau pays, y conserva soigneusement cette disparité d'idiomes comme un moyen de reconnaître, de ressaisir les serfs fugitifs et de river leurs chaînes. Actuellement encore, l'étendue territoriale où certains patois sont usités, est déterminée par les limites de l'ancienne domination féodale. C'est ce qui explique la presque identité des patois de Bouillon et de Nancy, qui sont à 40 lieues de distance et qui furent jadis soumis aux mêmes tyrans ; tandis que le dialecte de Metz, situé à quelques lieues de Nancy, en diffère beaucoup, parce que, pendant plusieurs siècles, le pays Messin, organisé dans une forme républicaine, fut en guerre continuelle avec la Lorraine.

Il est bien possible qu'en prairial de l'an 2, on ait raisonné ainsi. Ce qui est grave, c'est quand on se base sur les connaissances d'il y a 2 siècles pour justifier des choix actuels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Souvenons-nous   Mar 11 Déc 2007 - 12:36

kaha a écrit:
tant de jargons sont autant de barrières qui gênent les mouvements du commerce
Citation :
Pour perfectionner l'agriculture et toutes les branches de
l'économie rurale, si arriérées chez nous

Jacobinisme = idéologie du capitalisme français

Citation :
Ne faisons point à nos frères du Midi l'injure de penser qu'ils repousseront une idée utile à la patrie. Ils ont abjuré et combattu le fédéralisme politique ; ils combattront avec la même énergie celui des idiomes

Faisons vite tourner la roue une nouvelle fois.


Citation :
la langue de la liberté.

La langue de la liberté c'est le Catalan, l'Arpitan, l'Occitan, le Breton, le Basque, l'Alsacien, ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chapeland
Membro tot fol
Membro tot fol


Masculin Nombre de messages : 281
Age : 55
Vellâjo/Lieu : Lyonès, Exilé à Paris
Lengoua : Français, Italien, Latin
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Souvenons-nous   Mar 11 Déc 2007 - 13:57

Cyrano a écrit:
kaha a écrit:
tant de jargons sont autant de barrières qui gênent les mouvements du commerce
Citation :
Pour perfectionner l'agriculture et toutes les branches de
l'économie rurale, si arriérées chez nous

Jacobinisme = idéologie du capitalisme français


Au fond, effectivement, tout est là, et même dès avant le véritable capitalisme: la question s'est toujours posée de savoir comment, pour pouvoir faire plus facilement plus de pognon, rendre les gens tous identiques sur un territoire plus homogène. Et c'est toujours d'actualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Souvenons-nous   Mer 12 Déc 2007 - 18:12

Oui, et après l'homogénéisation culturelle suit en général le concept de mobilité, sans lequel l'uniformisation ne servirait à rien.

Le sacro saint brassage républicain est une gigantesque machination destinée a déraciner les individus, a vraiment les individualiser, pour les rendre manipulables.



« Les auteurs du "Mémoire statistique sur la Moselle" (an IX) l'expriment ainsi:
"les droits de parcours, de vaine pâture, les communaux sont, avec la passion d'acquérir, des obstacles au progrès de l'industrie parce qu'ils fournissent aux prolétaires les moyens d'élever et d'entretenir du bétail, dont ils obtiennent une partie de leur nourriture et de leurs vêtements, sans que le besoin les contraigne d'y pourvoir par le travail." C'était souhaiter ouvertement une évolution rurale à l'anglaise où, la campagne entière se partageant en bonnes propriétés closes, le prolétaire serait invinciblement poussé vers la domesticité, aux champs et bientôt à l'usine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenons-nous   Aujourd'hui à 16:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenons-nous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4 Janvier 1959 : Souvenons nous en ....
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [Collection] Nous deux
» Faites nous rire !!!
» Chansons qui nous parlent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ GLOBAL :: Vouhtron mondo-
Sauter vers: