Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Braves gens n'ayez plus peur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Braves gens n'ayez plus peur   Jeu 15 Nov 2007 - 12:23

Ci-joint le lien vers un film stéphanois sur le discours sécuritaire, je
le conseille à tout le monde pour comprendre la France d'aujourd'hui.

http://www.collectifpanic.org/

Le film "Braves gens n'ayez plus peur" du collectif stéphanois panic!
traite du thème de l'analyse des pratiques et des discours sécuritaires
du début des années 60 jusqu'à l'avènement d'une quasi obsession
sécuritaire de 1997 à 2004.
Le thème du sentiment d'insécurité a occupé une place de plus en plus
centrale dans les médias et les dicours politiques, notamment lors des
dernières campagnes électorales. En parallèle, sous l'influence
anglo-saxonne, les politiques de sécurité repressives et mettant à mal
les libertés individuelles ont fait leur entrée dans l'administration
judiciaire et le monde de la police. Nous nous sommes interrogés sur le
pourquoi de ce dechainement, et sur l'intéret sous-jacent du pouvoir à
l'avénement de cette quasi "obsession sécuritaire générale". Notre
analyse des discours et pratiques sécuritaires s'étend du début des
années 60 jusqu'à cette récente boursouflure médiatique et donne la
parole à des intervenants qui ont en commun la critique du discours
dominant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Jeu 15 Nov 2007 - 12:31

J'ai bien apprécié l'analyse concernant l'animalisation et le déni de pensée politique des gens des 'quartiers', et le résumé de la vision française de ce que doit être la nation, à savoir un bloc monolithique dans lequel la seule culture autorisée à s'exprimer dans la sphère publique est la culture dominante, celle là même qui se prétend le véhicule d'un certain universalisme, et qui sous ce prétexte confond 'intégration' avec 'assimilation'. Très pertinente également l'analyse de l'origine du racisme de la 'lepénisation des esprits' située dans la traditionnelle pensée coloniale française.
Cette animalisation et ce déni de pensée politique nous l'avons nous même subit avant que ne le subissent les populations immigrées, et cela déclenche chez moi un très fort sentiment d'empathie. La culture 'officielle', dominante, pour nous animaliser et nous dénier la capacité à avoir une pensée politique, qualifiait nos langues de 'patois', terme qui malgré que les 'patoisants' se le soient approprié et l'aient désamorcé de son sens péjoratif, signifie à l'origine, la langue parlée avec les pattes, la langue des animaux, la langue des sous-hommes donc.
Aujourd'hui rien n'a changé et l'infériorisation légale que nous avons subit et subissons encore en tant que détenteur et acteurs d'une culture rurale, les immigrés la subissent de concert. Evidemment les conséquences sur ces deux types de population ne sont pas les mêmes, lorsque l'une a renoncé (intégrée ET assimilée), et l'autre résiste encore à l'assimilationisme.
En ce qui nous concerne, le renoncement des ruraux à leur culture, qu'ils ont fini évidemment par penser eux-même comme inférieure grâce à l'aboutissement de l'usure assimilationiste, ou dont ils dénient carrément l'existence, a des conséquences profondes, invisibles et puissantes au niveau de la psychologie collective. Je peux constater la puissance de ces effets à chaque fois que nous mettons à la disposition de ces gens dont les parents parlaient une de ces langues de France non-officielle, ou qui eux même l'ont parlée dans leur enfance, des textes, des enregistrements, etc. La réaction est toujours la même, une fois la barrière du tabou franchi, ce sont des réactions affectives très puissantes qui se manifestent, et les personnes sont pour ainsi dire libérées. Libérées de leurs armures de robots-agents-économiques, et retournées à leur état 'de liberté naturelle' si je puis me permettre d'emprunter cette dénomination aux bouddhistes.
Le film se termine d'ailleurs sur cette interrogation, qui est de savoir si toute cette répression policière ne vise pas à séparer les populations 'utiles' des populations 'inutiles'. La culture des immigrés ou la culture des ruraux sont considérées comme 'inutiles' aux yeux de la culture dominante pseudo-universaliste (je considère que le véritable universalisme n'est pas contenu dans un quelconque dogme, mais dans le travail de la terre lui même, homme, humus et humilité ayant d'ailleurs la même racine étymologique). Inutile économiquement, mais en réalité simplement gênants idéologiquement. Lorsqu'on me demande 'à quoi ça sert' que je parle 'patois' et que j'agisse pour son maintien, je répond que justement ça ne sert à rien, ou du moins si, ça sert à garder le lien avec l'affectif collectif, à échapper à l'emprise totalitaire de cette logique pseudo-utilitariste de la culture dominante coloniale, et qui autrefois se parait des atours du 'bon colon qui amène la bonne médecine qui apporte la bonne longévité' pour justifier son processus d'intrusion et d'infériorisation. Ca sert tout simplement à être complet, vivant et non pas dévitalisé et robotisé. Comme le titre Vaneigem, 'l'abolition de la société marchande, pour une société vivante', passe aussi par le rebranchement à l'affectif collectif véhiculé par nos cultures, que le fachisme jacobin dans son interminable anxiolyse, trouve bon de faire disparaître, tant chez les immigrés que chez les ruraux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chapeland
Membro tot fol
Membro tot fol


Masculin Nombre de messages : 281
Age : 55
Vellâjo/Lieu : Lyonès, Exilé à Paris
Lengoua : Français, Italien, Latin
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Jeu 15 Nov 2007 - 13:33

Cyrano a écrit:
[...]'patois', terme qui [...] signifie à l'origine, la langue parlée avec les pattes[...]

Je n'ai jamais été d'accord avec cette étymologie que je trouve peu vraisemblable; Certes "patoier" (agiter les pattes) appartient à la famille de "patauger" (remuer les pattes dans l'ia), mais de là à l'étendre à "parler avec les mains", je suis un peu sceptique. Peut-être notre linguiste peut-il trancher ?

En fait, j'ai toujours pensé que le terme de "patois" venait de pater et signifiait langue du père, langue du pays. J'avais lu cela il y a longtemps en en cherchant des références je suis tombé sur ce beau texte de Charles Nodier sur les patois dont je vous mets le lien pour le cas où vous ne le connaitriez pas: http://www.chass.utoronto.ca/epc/langueXIX/notions/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Jeu 15 Nov 2007 - 15:25

C'est un des linguistes du centre de dialectologie de Neuchatel qui me l'a appris, en me démentant formellement l'origine venant de 'pater'.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Ven 16 Nov 2007 - 0:36

lo diccionero tresors de la lengua francesa dé:

Citation :
Étymol. et Hist.1. 1285 «langue incompréhensible, grossière» (Jacques Bretel, Tournoi Chauvenci, éd. M. Delbouille, 683); 2. déb. XIVes. [date du ms.] «parler local» (Brunet Latin, Trésor, I, 1 var., éd. F. J. Carmody, p.18); 1572 adj. (G. Brocherel, Arte Popolare Valdostana, p.132 ds FEW t.8, p.35a). Selon John Orr, Étymol. et sém. du mot patois ds Essais d'étymol. et de philol. fr., Paris, 1963, pp.61-75, patois (d'abord *patoi, puis patois, en raison de la fréq. du suff. -ois (-ais*) qui a servi à former des noms de lang., et d'une façon plais., en a. fr. et m. fr., des noms de lang. fantaisistes, de jargons, de manières de parler, et p.ext., de comportements: beguois, clerjois, gabois, jargonnois, sotois, etc.) serait un déverbal de l'a. fr. patoier «agiter les mains, gesticuler (pour se faire comprendre, comme les sourds-muets)», puis «se comporter, manigancer», dér. de patte* au moyen du suff. -oyer*. Patois, suivant l'évol. sém. de patoier, aurait d'abord, selon J. Orr, signifié «gesticulation» puis «comportement; comportement grossier» et «langage particulier (p.ex. le babil des enfants, le jargon des oiseaux, un langage rustique ou grossier)». V. aussi Y. Malkiel et K.-D. Uitti, L'a. fr. gab-ois, ir-ois, jargon-ois ds R. Ling. rom. t.32 1968, pp.126-174, et en partic. pp.139-140, qui, à la suite de J. Thomas, Dialecte et patois ds Romanica Gandensia t.I, 1953, p.95, rejette la citat. du Roman de la Rose comme 1re attest.

l'articlo l'é fran jacobin itou:
Citation :
A. −1. Parfois péj. Parler essentiellement oral, pratiqué dans une localité ou un groupe de localités, principalement rurales. Patois breton, suisse-allemand. Des prêtres errants (...) parlant seulement le patois de leur village (A. France, Île ping., 1908, p.47). Il a suffi que quelques instituteurs aient été frappés de l'intérêt des patois lorrains disparaissant pour qu'ils constituent les grammaires et dictionnaires des principaux dialectes avant leur extinction (Marin, Ét. ethn., 1954, p.67):

mas cen que je prefero, ov' é çel' articlo:
Citation :
d'oïl ou d'oc, il y a bien cent cinquante patois français qui ont leur petite littérature, favorisée aujourd'hui par le mouvement régionaliste, et qui consiste en poésies, surtout en chansons, parfois en articles de journaux dans la chronique locale des organes régionaux.
Arts et litt., 1936, p.38-3.

ça suinte le mépris et le dégoût.

à déguster ici: http://www.cnrtl.fr/lexicographie/patois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
loug
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Masculin Nombre de messages : 136
Age : 40
Vellâjo/Lieu : la crouès rosséta
Lengoua : frances ,on ptiot d'arpitan
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Ven 16 Nov 2007 - 0:43

fran bon texto que lo tin lo cyrano !!, je vé mémo le béta so lo codo, et lo relère darri...
je considere d'ailleurs les gars des quartier un peu comme les paysans, les sentiments sont les mémo (des 2 cotés), avec les "monsu" des villes de l'autre coté du périph !..

.Au niveaux de la langue, je suis d'ailleurs persuadé que la langue des quartiers est le seul enrichisement vraiment vivant du francais, figé actuellement dans son academisme froid, en dehors de "l'anglais imperialiste financier".

ca me touche d'autant plus que je suis originaire de ruraux et que j'ai grandi a vénissieux, din lo banlio de liyon...
c'est peut-etre d'ailleurs la langue de mon ancien quartier ,assimilable a une éspece de patois, d'origine super diverses(arabe ,francais, gitan, javanais, on sait pas ...) qui plus tard, m'a fait m'interesser a l'arpitan.
j'aimerais au moins que l'arpitan fasse partie de l'enrichissement de la langue, comme le fait l'arabe ou le gitan..(il en fait d'ailleurs partie , détourné des fois de facon étrange :a vénissieux, un "borgnon", c'est un joint, ou un tamien !!)
sui actuellement en train de rédiger un tract sur l'arpitan pour le distribuer dans les bars et les lieux associatifs(ainsi que sur les murs du quartier).je vous le ferais voir avant de l'imprimer!!
bona nè a tos !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Ven 16 Nov 2007 - 1:19

kaha a écrit:
lo diccionero tresors de la lengua francesa dé:

Citation :
Étymol. et Hist.1. 1285 «langue incompréhensible, grossière» (Jacques Bretel, Tournoi Chauvenci, éd. M. Delbouille, 683); 2. déb. XIVes. [date du ms.] «parler local» (Brunet Latin, Trésor, I, 1 var., éd. F. J. Carmody, p.18); 1572 adj. (G. Brocherel, Arte Popolare Valdostana, p.132 ds FEW t.8, p.35a). Selon John Orr, Étymol. et sém. du mot patois ds Essais d'étymol. et de philol. fr., Paris, 1963, pp.61-75, patois (d'abord *patoi, puis patois, en raison de la fréq. du suff. -ois (-ais*) qui a servi à former des noms de lang., et d'une façon plais., en a. fr. et m. fr., des noms de lang. fantaisistes, de jargons, de manières de parler, et p.ext., de comportements: beguois, clerjois, gabois, jargonnois, sotois, etc.) serait un déverbal de l'a. fr. patoier «agiter les mains, gesticuler (pour se faire comprendre, comme les sourds-muets)», puis «se comporter, manigancer», dér. de patte* au moyen du suff. -oyer*. Patois, suivant l'évol. sém. de patoier, aurait d'abord, selon J. Orr, signifié «gesticulation» puis «comportement; comportement grossier» et «langage particulier (p.ex. le babil des enfants, le jargon des oiseaux, un langage rustique ou grossier)». V. aussi Y. Malkiel et K.-D. Uitti, L'a. fr. gab-ois, ir-ois, jargon-ois ds R. Ling. rom. t.32 1968, pp.126-174, et en partic. pp.139-140, qui, à la suite de J. Thomas, Dialecte et patois ds Romanica Gandensia t.I, 1953, p.95, rejette la citat. du Roman de la Rose comme 1re attest.
Je n'y crois pas non plus: Pour qu'on ait une si grande zone dans laquelle on dit "patoué ", pour ainsi dire toute les aires d'oc, d'oïl et de l'arpitan, il aurait fallu que ce mot entre dans tous les patois en même temps, partout. Ceci ne me parait avoir été possible seulement à l'époque celtique ou gallo-romaine. Après ça, on a vraiment eu des langues séparées, comme l'occitan, vraiment différentes de la langue d'oïl.

De plus, cette histoire de patoyer devenu patoyser me semble vraiment tirée par les cheveux: Je ne vois vraiment pas pourquoi on aurait rajouté un s. Ce rajout me semble vraiment comme un cheveu sur la soupe.
Pour dire papoter, nous disons batoÿer, autrement dit, avec un b, ce qui me semble être une autre piste plus crédible. Reste à savoir d'où vient batoÿer Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Ven 16 Nov 2007 - 11:56

L'explication la plus plausible est que le mot a été diffusé à partir d'un centre, et non pas à partir du latin...

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Ven 16 Nov 2007 - 15:43

de m'en fôto se de dezen patouè ou bien patè ou bien bita me la iquè !!...

TSÖMA DZÉNÉRALA !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Ven 16 Nov 2007 - 18:50

Choma générala, màs sèns celos d'la sncf ...

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Ven 16 Nov 2007 - 19:03

Cyrano a écrit:
Choma générala, màs sèns celos d'la sncf ...

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Ven 16 Nov 2007 - 22:40

mas oua avuè los cheminots !!! i comence a més bogiér!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Ven 16 Nov 2007 - 23:44

Ya pas que l'Hexagone dans la vie Laughing

En Allemagne aussi, les employés des trains font grève, et c'est plus fin, plus gradué qu'en France. Et, chez les Allemands, les grèves sont plus dures qu'en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Sam 17 Nov 2007 - 0:01

ben ouais... les syndicats sont peut-être moins aux ordres là-bas... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Sam 17 Nov 2007 - 3:01

Chablaisien a écrit:
Et, chez les Allemands, les grèves sont plus dures qu'en France.
elles sont aussi beaucoup plus rares qu'en france (voir la raison ci dessous), alors quand ils en ont une ils se lâchent à fond...

Lôren' a écrit:
ben ouais... les syndicats sont peut-être moins aux ordres là-bas...
ya pas plus socialtraitre qu'un syndicat allemand (je parle en général, même si la CFTC excelle aussi en ce domaine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Sam 17 Nov 2007 - 13:19

Chablaisien, on saisi bien le jugement infériorisant que tu portes aux français sur ce sujet, mais il faut que tu t'intéresse aussi à l'histoire des nations que tu juges, pour pouvoir les comprendre.
Le bras de fer français entre ses 'élites' jacobines et sa 'sous-humanité', hier patoisante, aujourd'hui prolétarisée qui dure depuis 2 siècles voire plus, n'est pas étranger à la tradition de désordre régulier que tu sembles tant mépriser. Les français méritent notre soutien et notre compassion je pense. Accompagnons les dans leur lutte pour l'émanciaption et l'accès à une véritable démocratie fédéraliste et participative, plutôt que des les juger à l'aune de différentiels soit-disant 'culturels'.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Sam 17 Nov 2007 - 13:53

Où as-tu trouvé qqch d'infériorisant dans mon message ?

Tout ce qui précédait concernait uniquement l'Hexagone et la grève y a été massive tout de suite, alors que les Allemands ont gardé de la munition en réserve, et ce n'est pas con du tout de leur part.

Pour ce qui est de la comparaison entre la dureté des grèves en Allemagne et en France, c'est seulement un fait. Il ne font pas souvent grève, mais quand il en font une, c'est très massif et carré.

Pour ce qui est du mouvement actuel en France, je partage tout à fait le soucis des employés des chemins de fer et ne peux qu'espérer qu'ils puissent arriver à qqch, alors que le gouvernement semble avoir planifié d'attendre jusqu'à ce que tous les citoyens n'en puissent plus. Autrement dit: S'il n'y a pas rapidement d'autres corps de métier qui agissent, on est parti pour de longs mois de problèmes.

Il se trouve que le chef de la France a très bien goupillé son coup en laissant entendre que les grévistes seraient des privilégiés qui doivent faire comme les autres. Toute cette histoire d'âge de la retraite n'est qu'une vaste fumisterie, car les naissances qui "manquent ", pour autant que ce soit vraiment le facteur principal, sont plus que compensées par l'immigration. Et cette attaque frontale contre l'âge de la retraite est mondiale, pas française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Sam 17 Nov 2007 - 18:24

tout à fait d'accord avec toi, ton analyse est très juste Very Happy ; maintenant pour ce qui est de la grève il faut savoir que la culture patronale n'est pas du tout la même ici qu'outre Rhin: là-bas quand quelque chose ne va pas on se met autour de la table et on discute; la grève est "l'ultimité"... en France, et ça personne ne le dit, le patronat (j'entend le grand, le medef) a toujours la mentalité du 19ème siècle: c'est lui qui commande, c'est lui qui décide tout seul; la grève est la condition sine qua non pour l'obliger à se mettre autour d'une table; sans menace aucune négociation;c'est malheureux mais c'est ainsi... Sad

tins t'a l'èrba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Sam 17 Nov 2007 - 21:43

Je viens de voir les derniers développements:
En Allemagne:
Les grévistes ont suspendu la grève jusqu'à mardi. Ils reprendront la grève si les négociations (salariales) ne donnent rien. Ils demandent 30% d'augmentation de salaire.
Ils ont un avantage sur les Français, car ils ont bloqué le trafic des marchandises et que ça va prendre des jours pour tout débloquer. S'ils reprennent la grève mardi, ça va vraiment coincer méchament toute l'économie.
Ils ont un avantage que n'ont pas les Français: Un grand pourcentage des marchandises passe par le rail, ce qui n'est pas le cas en France.
Ils ont aussi le support des usagers, car il n'y a pas eu de lavage de cerveau pour faire penser qu'ils défendent leurs petits avantages à eux.

En France:
La grève continue et d'autres corps de métiers s'y mettent la semaine prochaine.
Je viens aussi de lire que le quotidien "Libération" pense que
"Sarkozy voudrait "éviter à tout prix" le scénarion d'une jonction entre ces mouvements.
Les experts estiment cependant que la convergence des mouvements protestataires sera difficile, car chaque mouvement a des objectifs très catégoriels."

Autrement dit: Si les grévistes arrivent à expliquer à la population que leur combat est dans l'intérêt de tous et qu'ils s'allient pour bloquer le maximum d'activité pendant peu de temps, ils ont des chances de faire foirer le plan qui mise sur l'exaspération des usagers.
En fait, c'est la seule possibilité de gradation du mouvement.
Il y aussi un point qui est important: Il serait intelligent pour les grévistes de communiquer et, éventuellement, faire comme les Allemands, dire aux usagers qu'ils font une pause pour leur faciliter la vie, mais que la grève recommencera la semaine suivante si rien n'a changé.
Cette manière de faire, si la mobilisation massive n'a pas eu d'effet, est en soi une manière de désamorcer l'exaspération des usagers et de retourner l'opinion contre le gouvernement, car le recommencement de la grève serait alors clairement de sa faute.

Mon analyse est totalement neutre du point de vue idéologique. Je cherche à voir ce qui pourrait faire foirer les plans des uns et des autres. L'absence d'idéologie permet d'analyser sereinement.
Je suis persuadé que rien que la menace de grève répétitive massive (à l'allemande) serait, à elle seule, un signal pour le gouvernement que sa stratégie est évidente.
Le grand défi pour les grévistes est d'inverser la culpabilité du problème, car le gouvernement a réussi pour le moment à mettre la faute sur le dos des grévistes.
Je ne sais pas si des grèves suspendues avec menace sérieuse de recommencer est possible en France. Si c'est possible, la stratégie du gouvernement serait un échec assuré. Je suis persuadé que la seule arme du gouvernement est la désinformation qui lui permet de faire porter le chapeau par les grévistes.

Je ne sais pas si la méthode allemande est la bonne, mais ça vaut la peine d'analyser ce qui marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Sam 17 Nov 2007 - 22:49

pas con... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Sam 17 Nov 2007 - 23:21

C'est sûr que c'est pas con, mais est-ce que la psychologie française peut permettre aux grévistes d'analyser les choses de cette façon là ? Ca suppose comme préalable qu'ils prennent un peu de recul sur leurs habitudes de pensées. C'est pas gagné.
Les civilisations prennent des courants, des mauvais plis, et pour les faire sortir de leur cours, c'est tout un souci.
Si les français arrivent à mettre en place une stratégie aussi fine, ça pourrait être un vraie révolution : la "grève de maquis", dans laquelle on privilégie le harcèlement de l'ennemi plutôt que de la prise de front et la guerre de tranchée, parce que le rapport de force est inégal, tant en terme de force de propagande qu'en terme de répression coercitive.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Dim 18 Nov 2007 - 0:08

Juste en zapant, je suis tombé sur les nouvelles françaises. ça m'a remis en mémoire qu'il y a deux mots qui plombent la position des travailleurs:
1.- Acquis sociaux -> Plus personne n'y crois: Rien n'est acquis et ça sonne idéologique.
2.- On discute des " Régimes spéciaux de retraite ". Ceci implique que le conflit porte sur des avantages d'un groupuscule de personnes. Personne n'a les mêmes avantages, ce qui fait passer les grévistes pour des enfants gatés qui pleurent la bouche pleine et qui emmerdent tout le monde pour continuer à profiter d'avantages anormaux.
Il me semble que ce qui serait bien dans la mentalité française serait de ne pas utiliser le vocabulaire gouvernemental et de trouver autre chose, du genre " Sarko prend des vacances sur un paquebot de milliardaire au frais des salariés et veut obliger les salariés de bosser jusqu'à la mort " etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Lun 19 Nov 2007 - 11:31

Je suis bien d'accord.
Et c'est bien pour ça qu'on milite aussi pour le patois : si tu parles patois, le vocabulaire gouvernemental ne peut pas te laver le cerveau.
En parlant patois, les armes de manipulation massives ne peuvent pas nous atteindre.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chapeland
Membro tot fol
Membro tot fol


Masculin Nombre de messages : 281
Age : 55
Vellâjo/Lieu : Lyonès, Exilé à Paris
Lengoua : Français, Italien, Latin
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Lun 19 Nov 2007 - 14:13

Cyrano a écrit:
Je suis bien d'accord.
Et c'est bien pour ça qu'on milite aussi pour le patois : si tu parles patois, le vocabulaire gouvernemental ne peut pas te laver le cerveau.
En parlant patois, les armes de manipulation massives ne peuvent pas nous atteindre.

Alors ça c'est très juste:la force du patois est d'être une langue concrète où ne peut s'exprimer que le bon sens: impossible d'y faire passer le bourrage de crâne et les embrouilles énarchiques; et même au contraire, si l'on en juge par les expressions qui nous sont parvenues, c'est la langue idéale pour mettre les puissants en satire vigoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Lun 19 Nov 2007 - 16:44

Et c'est bien ce qui les a fait enrager au point qu'ils en aient conçus la disparition totale des ruraux et de leur culture.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Mar 20 Nov 2007 - 0:28

et alors toute la question réside en la manière de relancer cette conscience rurale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Mar 20 Nov 2007 - 8:58

Méfiez vous quand même:
Le " bon sens paysan " est le premier argument des populistes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chapeland
Membro tot fol
Membro tot fol


Masculin Nombre de messages : 281
Age : 55
Vellâjo/Lieu : Lyonès, Exilé à Paris
Lengoua : Français, Italien, Latin
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Mar 20 Nov 2007 - 10:24

Chablaisien a écrit:
Méfiez vous quand même:
Le " bon sens paysan " est le premier argument des populistes ...

Ben raison de plus alors: faut pas le leur laisser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Mer 21 Nov 2007 - 11:21

Qu'est ce que c'est qu'un populiste ? Ca n'est rien qu'un gars qui instrumentalise 'le peuple', celui là même qui n'est pas rompu à la politique bourgeoise, tout en prétendant ne pas être lui même du monde des bourgeois.

Conclusion, 'le peuple' doit s'organiser lui-même, et ça s'appelle l'anarchie (à ne pas confondre avec anomie, l'abscence de règles).

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Mer 21 Nov 2007 - 15:57

iquè nosautros sem togiorn en choma...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Mer 21 Nov 2007 - 16:19

Cyrano a écrit:
...
'le peuple' doit s'organiser lui-même, et ça s'appelle l'anarchie ...
Ben non: S'il s'organise, il a une organisation et un chef, qui n'est autre que lui-même: Ce n'est donc pas l'anarchie Rolling Eyes
Il me semble que ce que tu décris est plutôt la démocratie directe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Mer 21 Nov 2007 - 17:45

T'as encore du boulot en éducation politique.
Comme le disait Elissée Reclus, l'anarchie est la plus haute expression de l'ordre.
Anarchie ne signifie pas abscence d'organisation, et assimiler organisation à 'peuple'='son propre chef'='existence d'une chefferie', c'est de la pure escroquerie intellectuelle Wink .
Le terme démocratie directe nécessite d'être défini, on peut y mettre un peu ce qu'on veut derrière.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Mer 21 Nov 2007 - 17:54

démocratie, démocracia? des mots crachas? des maux crasse scia? démo que rachats? des moques rats chats? geek geek scratch Boulet lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Mer 21 Nov 2007 - 18:31

Il ne faut pas oublier que derrière le mot 'démocratie' se cachent des tas de systèmes très différents, dont certains n'ont pas grand chose à voir avec le sens étymologique du mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Mer 21 Nov 2007 - 18:47

Dans une 'démocratie directe' ou une 'démocratie participative', le pouvoir législatif existe toujours.
Tout ça reste de la politique bourgeoise. Ca n'est encore pas l'anarcho-communalisme ancestral de nos montagnes.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Jeu 22 Nov 2007 - 2:39

Cyrano a écrit:
Comme le disait Elissée Reclus, l'anarchie est la plus haute expression de l'ordre.
l'anarchie, c'est l'ordre sans la répression/contrainte/force (je sais pas quel est le mot exact, j'ai vu les trois au cours de ma courte existence)
Cyrano a écrit:
Le terme démocratie directe nécessite d'être défini, on peut y mettre un peu ce qu'on veut derrière.
on peut mettre ce qu'on veut à n'importe quel mot. hitler s'appelait bien socialiste, l'URSS s'appellait bien démocratique. la france s'appelle bien république.
3 contradictions.
Cyrano a écrit:
Ca n'est encore pas l'anarcho-communalisme ancestral de nos montagnes.
peut être un thème à ce sujet serait bienvenue. J'ai envie d'en apprendre un peu plus...


au fait, comment dit-on anarchie en arpitan? anarchi? anarchia? anarqui? anarquia? ou yexiste un mot "original" (dans le sens, en langue original, comme le "panacul")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
chapeland
Membro tot fol
Membro tot fol


Masculin Nombre de messages : 281
Age : 55
Vellâjo/Lieu : Lyonès, Exilé à Paris
Lengoua : Français, Italien, Latin
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Jeu 22 Nov 2007 - 9:33

kaha a écrit:

on peut mettre ce qu'on veut à n'importe quel mot. hitler s'appelait bien socialiste, l'URSS s'appellait bien démocratique. la france s'appelle bien république.

De toutes façons "république" ne veut rien dire en soi. Et les deux autres termes pas grand chose non plus. Les seuls termes vraiment descriptifs sont par exemple ploutocratie, oligarchie, etc... Mais aucun gouvernement ne proclame être une ploutocratie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Jeu 22 Nov 2007 - 11:50

Oui la France par exemple s'intitule 'république', mais techniquement c'est une monarchie élective.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Jeu 22 Nov 2007 - 22:44

cen y est... los gros sendicàs ol nos chiyà dens les galoches Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Braves gens n'ayez plus peur   Aujourd'hui à 0:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Braves gens n'ayez plus peur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oyez, oyez braves gens !!!
» FLOOD' PARTY - n'ayez pas peur de perdre des neurones, c'est pour le bien de la communauté
» N'ayez pas peur.
» Happosai vous salue, braves gens
» Araignée de Dol Guldur (n'ayez pas peur elle est morte )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ GLOBAL :: Vouhtron mondo-
Sauter vers: