Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alléluïa, un miracle c'est produit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 4 Oct 2007 - 12:05

Mos amis, on vré miracllo c'est produit hiér à Montbrison...

Créyî-me, ya avu on trimbllamènt d'térra de Sant-Saphurin tanqu'à Montbrison !!!!!

Hiér in né, Dédé Guillot nos a décllara qu'é fallait fére quâqu'rèn pè qu'noutra lèngua réstéze vivènta èn Forez, al a dèt qué fallait la parlâ, apoué l'apprèndre à los ptiôts !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Y èst na vréta révoluchon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

E fassivè quatrè sésons qu'd'alivou a celé velyè patouésèntè a Montbrison et yè l'promi coup d'awiso cèn !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Al a avu onna révélachon à la féta d'l'Arpitan !!!!!!!!!!!!!!

Apoué tos celos qu'sont mnyu, (5 parsonnès), als ont tos dèt qu'é fallè absolumènt allâ a la féta qu'vint, mémo cèn y èst èn Suissa !!!

Als èn parlivont avoué d'trémoli dièn la voué, y était émouvènt...

Onna révoluchon d'vos dyo, et avoué l'Nico on 'tait présque après plleurar.

L'Forez z'est p'tétre sauva, on va vî.

Bon la solèta chusa d'cho, y èst que celos du Forez, iquè su celi barjacajo, dèvont allâ le demécro 4 d'décembro a cela velya, pèr leu montra qu'ya pâs rèn que los savoyârds qu'ont d'jouennos qu'parlont leu lèngua.

Nyvosse apoué l'Invita foréjin, d'vodrî bièn vos yu vî, s'vos pllait, dièn doux mès !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 4 Oct 2007 - 19:49

woooow!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
inviteforezien
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Mar 9 Oct 2007 - 21:05

Je ne suis pas vraiment intéressé par les soirées patoisantes. Entendre massacrer la langue me donne des boutons : les plus bavards sont presque toujours les moins bons patoisants.
C'est plus sympa en famille ou au pays !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Mer 10 Oct 2007 - 18:41

Ouais, sauf qu'ici il s'agit pas de toi, mais d'eux.
Ce qui serait bien pour leur donner la motivation d'apprendre la langue à leur petits-enfants ca serait qu'un jeune de la région passe les voir et leur dise qu'il les aime.
Au pire tu te bouchera les oreilles, mais si tu pouvais y aller, leur parler en patois, et leur dire qu'enseigner la langue c'est bien, et bien tu participerais a une échelle plus grande que ta famille et ton entourage à la survie de ta langue.

Et puis ya rien qui te dit que t'aura pas des surprises sur la qualité des patoisants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Mer 10 Oct 2007 - 19:18

et pués aprend lor a éhcrire, de contios, de poèmos,... fais los parlâr entorn d'una trabla, en famelhi, avuè los vesins; (aprés dos treis cops de blanc, i vat totadé mio Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Mer 10 Oct 2007 - 19:55

en parlent de blanc, ge su aprés m'en betâme un cop dens la corniôla, nom da gu, ge vô chantâr dens tote le lengve de l'univérs totora!! drunken compress
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inviteforezien
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 12:02

Pour transmettre le patois il faut des patoisants mais aussi un public intéressé.

Déjà c'est difficile de faire parler publiquement les patoisants (dans la sphère privée il n'y a souvent personne pour juger). Parfois c'est même impossible tellement la honte de parler patois est grande. J'ai une grande-tante que je n'arrive pas à décoincer. Elle me dit juste : "qu'est ce qu'on était con, on ne connaissait pas le français".

Et parmi le public des jeunes, j'ai souvent trouvé l'ambivalence : il faut sauvegarder le patois mais aucun intérêt à perpétuer la langue. Je rencontre aussi parfois l'opposition des générations chez les fils/filles de patoisants qui ont mon âge : "c'est le truc des vieux !"
En gros c'est "sa place est dans un musée".
En ville c'est assez différent : certains jeunes sont intéressés par le patois bien qu'ils ne l'aient jamais entendu. Recherche identitaire ? exotisme (ils auraient pu choisir le tibétain ou le swahili) ? ça me fait penser à certains Nantais qui n'ont jamais eu de bretonnants parmi leur ancêtres, qui se disent bretons et qui veulent apprendre la langue.

Il faudrait faire une thérapie à toute la population pour lever tous ces bloquages Idea

Sur le blanc ça me fait penser à un quelqu'un de ma belle-famille (de la plaine du Forez) qui lorsqu'il est saoûl ne parle que patois Et il mène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 12:44

inviteforezien a écrit:
Je rencontre aussi parfois l'opposition des générations chez les fils/filles de patoisants qui ont mon âge : "c'est le truc des vieux !"
l'occitan aussi est un "patois". seulement les occitans ont réussi à faire en sorte que ça soit plus la dèch de parler occitan.

on peut faire comme eux, non... essayer de virer chez les jeunes la honde de parler patois et faire en sorte qu'ils parlent l'arpitan, une langue cool, jeunes, un peu comme l'occitan a de l'impact auprès des jeunes...

inviteforezien a écrit:
En gros c'est "sa place est dans un musée".
dans les musées, c'est différent... c'est les trucs qui ne servent plus. un musée ça sert à ce qu'on oublie pas. mais dans un musée on utilise pas les objets qui s'y trouvent...

inviteforezien a écrit:
En ville c'est assez différent : certains jeunes sont intéressés par le patois bien qu'ils ne l'aient jamais entendu.
voilà... comme en occitanie. c'est dans les villes (surtout aix, pau et toulouse) que ça s'est développé

inviteforezien a écrit:
Recherche identitaire ?
à mon avis, non. du moins pas dans le sens "identitaire" des jeunesses identitaires (groupuscule fascisant...)

je pense plutôt à une recherche d'identité... une sorte de recherche d'authenticité que le français n'arrive pas à leur donner... ils se sentent trop loin de paris, et ressentent l'impérialisme de cette ville sur eux... (à paris, tout est toujours meilleur qu'à lyon ou st étienne...)

inviteforezien a écrit:
exotisme (ils auraient pu choisir le tibétain ou le swahili) ?
exotisme, oui.
mais exotisme temporel.
s'ils n'ont pas appris le tibétain ou le swahili, c'est d'abord parce qu'ils n'ont aucun rapport (temporel ou locatif) avec ces langues.
je pense que c'est l'exotisme temporel qui les fait retrouver un intérêt pour la "langue perdue" qu'on parlait auparavant à l'endroit où ils se trouvent.

inviteforezien a écrit:
ça me fait penser à certains Nantais qui n'ont jamais eu de bretonnants parmi leur ancêtres, qui se disent bretons et qui veulent apprendre la langue.
ils apprennent le gallo. La bretagne a deux langues: le breton et le gallo. ce ne sont pas les mêmes langues. nantes est gallophone, breste est brittophone.

et puis, pas obligé d'être arpitan depuis 10 générations pour apprendre l'arpitan. on vit dans le présent, pas dans le passé...

inviteforezien a écrit:
Il faudrait faire une thérapie à toute la population pour lever tous ces bloquages Idea
exact!

inviteforezien a écrit:
Sur le blanc ça me fait penser à un quelqu'un de ma belle-famille (de la plaine du Forez) qui lorsqu'il est saoûl ne parle que patois Et il mène...
héhé... enregistre le!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 13:03

ils apprennent le gallo. La bretagne a deux langues: le breton et le gallo. ce ne sont pas les mêmes langues. nantes est gallophone, breste est brittophone.


si je me souviens bien de ce que j'ai lu il y a 2 ou 3 ans, 66% de la "population gallo" voudrait apprendre le Breton "bretonnant"...étonnant non?
on a qu'à faire passer le patois de Veulla (Aoste) comme le plus authentique et tous les Savoyards voudront l'apprendre! cheers quoi? ce n'est pas si simple?...ah bon... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 15:05

Ben moi a Saint-Etienne, j'ai croisé une jeune et jolie jeune femme qui parle le gallo qu'elle a appris a la maison.

La pop 'gallo' qui veut apprendre le breton c'est surement une population qui parle pas gallo.

Je confirme qu'a Nantes, les gens apprennent le breton, et ils sont plusieurs milliers.

Le breton est en train de redevenir une langue valorisante pour celui qui le parle.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 15:46

Cyrano a écrit:
Ben moi a Saint-Etienne, j'ai croisé une jeune et jolie jeune femme qui parle le gallo qu'elle a appris a la maison.
geek I love you colors quand té que te me la présentes? hein, dis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 16:31

L'a ja quâqu'yon...

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 16:35

bâh! te dis cen perqué te sas que se le me veis le me saute dessus! Mr.Red Embarassed dis me t'as pas rien a fâre dens ton università que t'es totadè sus l'ordinator? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 16:36

et comment faire pour que l'arpitan devienne une langue valorisante???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 16:42

ben en la valorisant... à l'école par exemple; c'est simple, tu vas voir ton ministre de tutelle, tu le lobotomises et le tour est joué! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 16:47

Lôren' a écrit:
ben en la valorisant... à l'école par exemple; c'est simple, tu vas voir ton ministre de tutelle, tu le lobotomises et le tour est joué! Mr.Red
tu me prète ton lobotomiseur... le mien lé cassé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 18:46

kaha a écrit:
et comment faire pour que l'arpitan devienne une langue valorisante???

C'est simple, en faisant un sorte qu'un maximum de bombes sexuelles le parlent. A partir de là je suis sûr qu'un paquet de gens l'apprendront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 21:35

heu...langue...bombe sexuelle? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 22:13

bon, faut recruter une jeunes fille à gros poumons qui parle arpitan et on fait une campagne de pub autour d'elle...

ça y'est, on tien le morceau! (et là, je ne parle pas de sophie... morceau)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 22:26

i faudrêt arevâr a éhcrire de lévros, de contios, modernos; pas totadè de contios "dens lo tens" ou "ma granmâre le desêt"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Jeu 11 Oct 2007 - 22:31

oé... eprovo d'ehcrir un livro que se passe su la penta roseta...
mas pas facilo...

eprovo assé d'ehcrir na graaaaaanda gramatica lenguistica generala de la lengua...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Ven 12 Oct 2007 - 11:09

Apoué qwi qu'va l'lire ton livro, sè ya nion qu'pârle arpetan ?

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Ven 12 Oct 2007 - 12:50

écris-le déjà en français ton livre; ensuite tu iras voir des patoisants pour t'aider à le traduire...parce que si tu essayes d'attaquer directement en patois sans le parler, ayayaye!... ça va ressembler aux traductions mot pour mot de Stich affraid Laughing non, même pas Laughing , plutôt Sad

c'est tout sauf de l'a peu près notre langue... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Ven 12 Oct 2007 - 12:54

haha...

bon, alors je vais commencer d'abord par la grammaire toute seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Ven 12 Oct 2007 - 13:07

je te fais confiance dans tes compétences de linguistes...moins dans celles de locuteur Very Happy ce n'est pas un reproche ou une critique; ne vas pas trop vite en besogne... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Ven 12 Oct 2007 - 13:37

héhé ouais, mais c'est tentant de vouloir écrire un truc dans "sa" langue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Ven 12 Oct 2007 - 14:32

L'écoutes pas, écris !
Mais tiens toi prêt a jeter la première année d'effort.
C'est en écrivant qu'on devient écriveron. Si tu écris pas, t'aura jamais rien.

_________________
L'jacobinismo z'est un fascismo c'mènt los âtros... et la France n'èn crive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inviteforezien
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Ven 12 Oct 2007 - 20:29

Merci d'avoir corrigé, Kaha, recherche identitaire en recherche d'identité ! En ce moment je suis crevé et je ne suis pas toujours très clair.
Par contre je parlais bien du breton (celtique) qui est à la mode à Nantes. Dans le guérandais voisin on le parlait encore il y a un siècle mais mis à part quelques quartiers populaires (avec immigrés bretons) il n'était pas, à ma connaissance, employé à Nantes.

Je t'encourage à écrire en francoprovençal : ça ne sert à rien de tout faire en français au préalable. Par contre demandes à un relecteur de t'indiquer tes erreurs : c'est comme ça que tu appréhenderas le mieux la culture francoprovençale.
Ne cherches pas trop des termes typiques. ça doit venir naturellement et puis ce n'est pas dans la mentalité de faire trop compliqué. Contrairement à ce que j'ai tendanc eà faire en français, préfères les phrases courtes.

J'aime bien la description qu'un gars de chez nous a fait de son patois : riche et sobre. Cela résume tout !

Par exemple "la penta roseta" que tu a utilisé plus haut est à mon avis mal approprié. Ton narrateur peut dire : "Je suis né à la Croix-Rousse. [...] je demeure sur les pentes."
Dans une autre discussion quelqu'un se demandait comment traduire football. En patois c'est "jouer au ballon".... comme en français il y a quelques décennies. Pourquoi chercher des poux dans la paille ! C'était et c'est dans la majorité de la région le sport à ballon majoritaire : on ajoute un complément que pour les autres sports (rugby, basket, ...).
Tu as bien sûr le droit de créer des néologismes mais avant imprégnes toi vraiment de notre culture. Souvent on avait cquand même tendance à patoiser le mot étranger mais il y avait aussi des adaptations parfois cocasses.
Un cousin avait fait son service en Algérie. Une fois en permission il pestait : il devait avoir le droit à un service militaire plus court car il avait "sauté la levée" (littéralement sauter de l'autre côté d'une rigole d'irrigation ; ici aller de l'autre côté de la Méditerranée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Dim 14 Oct 2007 - 23:18

ça fait dix ans que je me suis mis au patois, encore aujourd'hui je trouve vite mes limites quand je veux écrire un texte; on ne peut pas écrire une langue qu'on ne détient pas, désolé les gars, ça ne peut donner que du français patoisé; et ça ça pue Embarassed je ne dis pas qu'il faille chercher la pureté, elle n'existe plus depuis longtemps je pense, le français ayant fait son oeuvre, mais il faut le minimum; autrement ça va donner du Stich; une suite de mots FP, des phrases traduites mot par mot, un texte imbuvable; pourtant niveau linguistique il est plutôt calé le Stich; oui, mais il n'a pas l'usage de la langue; pour lui une vache est une vache, ralentir se dit obligatoirement ralentar et éplucher un légume épluchér... non ce n'est pas ça l'usage d'une langue, de notre langue; il faut sortir d'une langue "mathématique" comme l'est le français et revoir la langue comme à son origine: non pas des suites de mots, mais des idées, non pas des phrases avec sujet, verbe, complément, mais des images, des suggestions, des analogies ... en arpitan un légume ne s'épluche pas il se plume, le soir on ne va pas dormir, on va chercher demain, une vache n'est pas seulement une vache, elle a des couleurs... il ne suffit pas de faire des études en linguistique pour savoir écrire une langue, pour connaitre une langue... bonne soirée à tous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inviteforezien
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Dim 14 Oct 2007 - 23:29

Lôren' a écrit:
ça fait dix ans que je me suis mis au patois, encore aujourd'hui je trouve vite mes limites quand je veux écrire un texte; on ne peut pas écrire une langue qu'on ne détient pas, désolé les gars, ça ne peut donner que du français patoisé; et ça ça pue Embarassed je ne dis pas qu'il faille chercher la pureté, elle n'existe plus depuis longtemps je pense, le français ayant fait son oeuvre, mais il faut le minimum; autrement ça va donner du Stich; une suite de mots FP, des phrases traduites mot par mot, un texte imbuvable; pourtant niveau linguistique il est plutôt calé le Stich; oui, mais il n'a pas l'usage de la langue; pour lui une vache est une vache, ralentir se dit obligatoirement ralentar et éplucher un légume épluchér... non ce n'est pas ça l'usage d'une langue, de notre langue; il faut sortir d'une langue "mathématique" comme l'est le français et revoir la langue comme à son origine: non pas des suites de mots, mais des idées, non pas des phrases avec sujet, verbe, complément, mais des images, des suggestions, des analogies ... en arpitan un légume ne s'épluche pas il se plume, le soir on ne va pas dormir, on va chercher demain, une vache n'est pas seulement une vache, elle a des couleurs... il ne suffit pas de faire des études en linguistique pour savoir écrire une langue, pour connaitre une langue... bonne soirée à tous Very Happy

C'est pour ça que je lui conseille fortement de s'imprégner de la culture.

J'ai lu les "mémoires" d'une personne originaire du village de ma mère. C'est écrit en français (avec quelques mots patois en italique) et pourtant je reconnais parfaitement mon patois (toutes les phrases).
C'est écrit avec notre esprit des choses, voilà tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Dim 14 Oct 2007 - 23:36

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Lun 15 Oct 2007 - 0:31

Lôren' a écrit:
ça fait dix ans que je me suis mis au patois, encore aujourd'hui je trouve vite mes limites quand je veux écrire un texte; on ne peut pas écrire une langue qu'on ne détient pas, désolé les gars, ça ne peut donner que du français patoisé; et ça ça pue Embarassed je ne dis pas qu'il faille chercher la pureté, elle n'existe plus depuis longtemps je pense, le français ayant fait son oeuvre, mais il faut le minimum; autrement ça va donner du Stich; une suite de mots FP, des phrases traduites mot par mot, un texte imbuvable; pourtant niveau linguistique il est plutôt calé le Stich; oui, mais il n'a pas l'usage de la langue; pour lui une vache est une vache, ralentir se dit obligatoirement ralentar et éplucher un légume épluchér... non ce n'est pas ça l'usage d'une langue, de notre langue; il faut sortir d'une langue "mathématique" comme l'est le français et revoir la langue comme à son origine: non pas des suites de mots, mais des idées, non pas des phrases avec sujet, verbe, complément, mais des images, des suggestions, des analogies ... en arpitan un légume ne s'épluche pas il se plume, le soir on ne va pas dormir, on va chercher demain, une vache n'est pas seulement une vache, elle a des couleurs... il ne suffit pas de faire des études en linguistique pour savoir écrire une langue, pour connaitre une langue... bonne soirée à tous Very Happy
c'est en gros pour quoi je ne veux pas me contenter de donner un alphabet et une liste de mots...
c'est pourquoi je compte sur ton aide, Lôren', et sur l'aide de tous les patoisans, pour écrire une grammaire (au sens linguistique du terme: où toutes les manières de dire, toutes les possibilités de la langue et toutes les limites sont stipulées) afin de ne pas disposer seulement de mots listés...

pour pouvoir apprendre à imager comme le patois.

quand j'ai appris l'allemand, on m'a pas donné juste un dictionnaire et la prononciation des mots... sinon je parlerai une sorte de truc qui ressemble à de l'allemand de loin... genre à 9000km.

en fait, j'ai l'impression l'arpitan est un peu à l'image de l'anglais: très imagé... que comparé au français, langue très administrative, il est beaucoup plus libre.
attention, je parle de l'anglais de shakespear, par l'anglais bafouillé du pognon... le vrai anglais, celui qui sent le pudding et le thé de five o'clock...

ou pour faire une comparaison... le grec ancien est au latin ancien ce que l'arpitan est au français... d'un coté la langue des images, de l'autre, la langue des juristes...

nan?


parce que si on veut apprendre à des nouvelles personnes l'arpitan... il faut que tout soit tenté d'être dit... parce que le nombre de locuteurs "originels" de la langue diminuant assez vite, je sais pas si on pourra toujours les avoir sous la main pour faire "corriger" nos gallicismes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
inviteforezien
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Lun 15 Oct 2007 - 2:35

kaha a écrit:
c'est en gros pour quoi je ne veux pas me contenter de donner un alphabet et une liste de mots...
c'est pourquoi je compte sur ton aide, Lôren', et sur l'aide de tous les patoisans, pour écrire une grammaire (au sens linguistique du terme: où toutes les manières de dire, toutes les possibilités de la langue et toutes les limites sont stipulées) afin de ne pas disposer seulement de mots listés...

pour pouvoir apprendre à imager comme le patois.

quand j'ai appris l'allemand, on m'a pas donné juste un dictionnaire et la prononciation des mots... sinon je parlerai une sorte de truc qui ressemble à de l'allemand de loin... genre à 9000km.

en fait, j'ai l'impression l'arpitan est un peu à l'image de l'anglais: très imagé... que comparé au français, langue très administrative, il est beaucoup plus libre.
attention, je parle de l'anglais de shakespear, par l'anglais bafouillé du pognon... le vrai anglais, celui qui sent le pudding et le thé de five o'clock...

ou pour faire une comparaison... le grec ancien est au latin ancien ce que l'arpitan est au français... d'un coté la langue des images, de l'autre, la langue des juristes...

nan?


parce que si on veut apprendre à des nouvelles personnes l'arpitan... il faut que tout soit tenté d'être dit... parce que le nombre de locuteurs "originels" de la langue diminuant assez vite, je sais pas si on pourra toujours les avoir sous la main pour faire "corriger" nos gallicismes...

Bien sûr que le francoprovençal utilise énormément d'images mais je ne suis pas sûr que cela soit une caractéristique propre. Comme toute langue il a différents registres.

Justement les petits dicos ou les atlas linguistiques enregistrent essentiellement les formes administratives. Les patoisants ont souvent montré aux "savants" venus étudier leur language le registre le plus soutenu, le plus correct. Mis à part quelques rares glossaires assez complets la littérature nous offre qu'une vision très réductrice de la langue.

Par exemple dans mon patois maternel, le bouc est le bou mais aussi le mortchïn (martin), le broukïn, le kouyèr (couillard) et le mèk. Ici le mec a son sens originel de chef : une chèvre qui dirige les autres est la mèk.
Ma mère dormait petite sur les "plumes du rossignol", paillasse faite avec des feuilles de fayard. Quand il neige à gros flocons on dit qu'on a "plumé les oies".
Quand un vieux s'assoupit à table après le repas, sa tête tombe : il "suk". On dit qu'il "pèse les cerises", plaisantant on peut même tout simplement dire "les cerises seront chères cette année !".
.....

C'est ce qui nous intéresse : la langue usuelle.

Concrètement si tu veux apprendre la langue, trouves-toi une ou plusieurs personnes d'une région précise et assimile leur culture. Cela sera emmerdant au départ : connaître uniquement la vie et le patois d'une commune. Mais, à mon avis, c'est nécessaire pour gens qui n'ont pas grandi avec le patois. Tu pourras ensuite raisonner comme un patoisant et je pense que cela sera plus gratifiant pour faire une tour d'ensemble de notre domaine francoprovençal et de sa diversité.
Cela ne t'empêche pas de travailler indépendamment sur la grammaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Lun 15 Oct 2007 - 12:36

inviteforezien a écrit:
Concrètement si tu veux apprendre la langue, trouves-toi une ou plusieurs personnes d'une région précise et assimile leur culture. Cela sera emmerdant au départ : connaître uniquement la vie et le patois d'une commune. Mais, à mon avis, c'est nécessaire pour gens qui n'ont pas grandi avec le patois. Tu pourras ensuite raisonner comme un patoisant et je pense que cela sera plus gratifiant pour faire une tour d'ensemble de notre domaine arpitan et de sa diversité.
Cela ne t'empêche pas de travailler indépendamment sur la grammaire.

sauf que désolé, mais ces gens là vont pas tarder à être tous morts. et c'est aussi le travail du linguiste que d'étudier la pragmatique.
d'ici 10 à 15 ans, on aura plus personne pour nous montrer la langue.
alors c'est maintenant qu'il faut recueillir tout... et pas seulement les mots "savants" qui sont souvent calqués sur le français.
le fait de demander une liste de mots n'est pas l'idéal. ce n'est pas ce que je veux relever.
ce qu'il faut, c'est des discutions "naturelles" de patoisans, en faisant une étude pragmatique de leurs propos, en faisant une étude où celui qui enregistre n'est plus là, ne pose plus de question, est "absent" et que les gens parlent entre eux... enfin, tant que c'est encore possible dans les endroits où ça l'est encore.

et après, pour relever les structures phrastiques, les mots utilisés, etc...


parce qu'on aura pas indéfiniment des locuteurs "natifs" sous la main... plus le temps tourne moins ils sont nombreux, et quand y'en aura plus, on pourra se foutre un doigt dans le cul pour essayer de répéter ce qu'ils auraient dit étant vivants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alléluïa, un miracle c'est produit   Aujourd'hui à 3:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Alléluïa, un miracle c'est produit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 63582 Miracle Cure
» Produit Miracle ?
» Bicarbonate de soude: produit miracle
» Produit miracle pour les brulures
» Vinaigrette allégée au yaourt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ ARPITAN :: L'Eurorégion Arpitanie-
Sauter vers: