Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Limite de l'arpitanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Louka81
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 426
Age : 35
Vellâjo/Lieu : Envers de la Vâlâye d'Aoutha
Lengoua : Arpitan
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Limite de l'arpitanie   Sam 27 Déc 2008 - 0:24

Ouè franc pariér (d'ense)... Cen que 'l est lo GR5?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charretaz
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Masculin Nombre de messages : 103
Lengoua : occitan lemosin e gascon arpitanista vergognos par obligation
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Limite de l'arpitanie   Sam 27 Déc 2008 - 0:48

Lo sendareu de granda permenada ( le sentier de grande randonnée).
Per los qu'aiman se permenar dins las montanhas embd'una granda biaça sus l'eschina (Pour ceux qui aiment se promener dans les montagnes avec un gros sac sur le dos) ;-)

Lo GR5 es un long sendareu que part daus Pais Bas per 'ribar a Niça, benleu* lo mai long sendareu d'Euròpa, embd'un tròç màger que traversa Arpitania (le GR5 est un long sentier qui part des Pays-Bas pour arriver à Nice, peut-être* le plus long sentier d'Europe).
La porcion la mai coneguda es la que va de Sent-Gengòlf a Niça.
La portion la plus connue est celle qui va de Saint Gingolph à Nice).

Desencusatz me se coneisse pas enquèra l'arpitan, alara zo dise en lemosin e après me revire en francés en esperant de saber escriure puei parlar l'arpitan (excusez-moi si je ne connais pas encore l'arpitan, alors je le dis en limousin et après je m retraduis en français en attendant de savoir écrire et parler l'arpitan).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Limite de l'arpitanie   Lun 29 Déc 2008 - 0:18

cen que porrét ehtre interessant serét de registrar de "podcasts" de promenáda per cetí chamins... o pot telecharjyir sus la tela de fichyirs que racontont lo chamin, los chuses a vere... o pot fáre parely per fáre de visites de viles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Limite de l'arpitanie   Lun 29 Déc 2008 - 1:05

charretaz a écrit:
Lo sendareu de granda permenada ( le sentier de grande randonnée).
Per los qu'aiman se permenar dins las montanhas embd'una granda biaça sus l'eschina (Pour ceux qui aiment se promener dans les montagnes avec un gros sac sur le dos) ;-)

Lo GR5 es un long sendareu que part daus Pais Bas per 'ribar a Niça, benleu* lo mai long sendareu d'Euròpa, embd'un tròç màger que traversa Arpitania (le GR5 est un long sentier qui part des Pays-Bas pour arriver à Nice, peut-être* le plus long sentier d'Europe).
La porcion la mai coneguda es la que va de Sent-Gengòlf a Niça.
La portion la plus connue est celle qui va de Saint Gingolph à Nice).

Desencusatz me se coneisse pas enquèra l'arpitan, alara zo dise en lemosin e après me revire en francés en esperant de saber escriure puei parlar l'arpitan (excusez-moi si je ne connais pas encore l'arpitan, alors je le dis en limousin et après je m retraduis en français en attendant de savoir écrire et parler l'arpitan).


pourquoi tu t'excuses ? tu parles une langue très belle; en combien d'années l'as-tu apprise ? et avec qui ? l'Arpitan c'est pareil, si on veut qu'elle soit belle (cette langue) il faut lui laisser le temps de venir à nous, à toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taira Comtât
Membro vèrgognox
Membro vèrgognox


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 42
Vellâjo/Lieu : LAVIRON
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Limite de l'arpitanie   Mer 16 Fév 2011 - 0:51

Dans le Doubs (En dehors de Montbéliard qui a été plus fortement marqué par une identité germanique), il existe des sensibilités notables suivant les lieux, mais pas de différence radicale, simplement des variations et de mots qui semblent un peu différents que l'on soit en plaine (Besançon, Baume les dames..) sur les plateaux (Lomont, Monts de Villers, Amancey et Bolandoz...) ou à la montagne (Gilley, Morteau, Les Fourgs, Pontarlier,...).
Le haut Doubs a été fortement colonisé pendant le moyen age par des savoyards et des Suisses Romands qui étaient venus pour défricher les Joux (Forêts de conifères réputées impénétrables.) Les gens formaient des milieux culturels fermés d'un village à un autre selon les origines les traditions; les patois se différenciaient plus qu'il y a 80 ans en arrière. Je pense qu'il est délicat de donner une frontière à l'Arpitanie. J'ai du sang "Sadget" mais aussi Suisse et Bavarois dans les veines mais je me vois mal pour autant définir la Bavière à mon village. Je me sens de culture Arpitane, j'aime la montagne Jurassienne et Savoyarde, les mentalités Lyonnaise, et neuchâteloise ne me sont pas étrangère. Ni germain, ni italien.
Je me sens Arpitan et cela me va bien.
Les textes que j'y lis résonne en moi, je ne déchiffre pas (même quand les interlocuteurs ne sont pas de mon secteur géographique!) je me sens très familier avec le franco provençal. I love you I love you
Samuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacuzon
Petiôd babelyârd
Petiôd babelyârd


Masculin Nombre de messages : 48
Vellâjo/Lieu : Franche-Comtât
Date d'inscription : 05/01/2005

MessageSujet: Re: Limite de l'arpitanie   Ven 18 Fév 2011 - 13:37

Citation :
Dans le Doubs (En dehors de Montbéliard qui a été plus fortement marqué par une identité germanique), il existe des sensibilités notables suivant les lieux, mais pas de différence radicale, simplement des variations et de mots qui semblent un peu différents que l'on soit en plaine (Besançon, Baume les dames..) sur les plateaux (Lomont, Monts de Villers, Amancey et Bolandoz...) ou à la montagne (Gilley, Morteau, Les Fourgs, Pontarlier,...).
Le haut Doubs a été fortement colonisé pendant le moyen age par des savoyards et des Suisses Romands qui étaient venus pour défricher les Joux (Forêts de conifères réputées impénétrables.) Les gens formaient des milieux culturels fermés d'un village à un autre selon les origines les traditions; les patois se différenciaient plus qu'il y a 80 ans en arrière. Je pense qu'il est délicat de donner une frontière à l'Arpitanie. J'ai du sang "Sadget" mais aussi Suisse et Bavarois dans les veines mais je me vois mal pour autant définir la Bavière à mon village. Je me sens de culture Arpitane, j'aime la montagne Jurassienne et Savoyarde, les mentalités Lyonnaise, et neuchâteloise ne me sont pas étrangère. Ni germain, ni italien.
Je me sens Arpitan et cela me va bien.
Les textes que j'y lis résonne en moi, je ne déchiffre pas (même quand les interlocuteurs ne sont pas de mon secteur géographique!) je me sens très familier avec le franco provençal.
Samuel

Au niveau linguistique, il existe des traits rappelant l'arpitan dans les parlers comtois d'oil à l'est du domaine (Territoire de Belfort, Jura Suisse, ...). Selon Colette Dondaine, la linguiste qui a étudié les parlers comtois d'oil (et les parlers francoprovençaux du nord pour fixer les limites du domaine d'oil), l'arpitan était parlé à l'origine dans toute la Franche-Comté jusqu'aux Vosges avant de reculer jusqu'à sa frontière (approximative peut-être) actuelle.

A noter que l'influence du français a "enfoncé" le domaine comtois à l'ouest : on trouve les parlers d'oil les plus conservés à l'est . Comme le dit Kaha, le comtois d'oil est de l'arpitan écrasé au niveau de l'accent (la différence et ce qui fixe la frontière est la disparition de la voyelle atone finale). A part ça, on peut retrouver souvent un lexique proche. Le dialecte de Besançon a aussi des traits qui rappellent l'arpitan.

A noter que les parlers arpitans du Haut-Doubs (Pontarlier, ...) sont plus proches du franc-comtois d'oil et se distinguent des parlers du Haut-Jura plus au sud, qui sont eux plus proche des autres dialectes arpitans (exemple " beau " : [bé] ("bél" en ORB) au nord comme en comtois d'oil / [biô] au sud, "I" (ye en ORB) pour "je" et je [dze] au sud). Je ne suis pas spécialiste mais le sadjet semble également plus proche des parlers comtois d'oil (avec peut être d'autres originalités par rapport aux autres parlers arpitans mais je ne peux pas juger). Si j'ai l'occasion, je retrouverai des exemples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Limite de l'arpitanie   Dim 20 Fév 2011 - 3:26

Pour ce qui est de l'oïlisation à l'ouest de l'arpitan, c'est explicable très facilement: il s'agit de l'axe Lyon-Paris formé par la Saône, qui a été un moyen d'intrusion du français suivant cet axe. L'Est de la FC a été épargné grâce à la relative distance par rapport à cet axe.

Remarque linguistique:
le son [yo] dans n'est que la vocalisation {passage d'une consonne à une voyelle} du elle. [el] => [ew] => [iw] => [you] => [yo]. On retrouve d'ailleurs chacune de ces différents évolutions dans les géolectes arpitans. On a ainsi les formes [bel] [bew] [biw] [byou] [byo] pour le mot .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Limite de l'arpitanie   Aujourd'hui à 18:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Limite de l'arpitanie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Limite caractere sms HTC DESIRE
» Notre faim n'as pas de limite
» Question : parrainage et date limite de bulletin de parrainage
» Zach Galifianakis dans Date Limite
» Notre corps, un obstacle ou une limite ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ ARPITAN :: L'Eurorégion Arpitanie-
Sauter vers: