Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Groland - Asile de l'article v. 070725

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Groland - Asile de l'article v. 070725   Ven 10 Aoû 2007 - 20:33

{{fiction}}
{{Désaccord de neutralité|Art et culture|Autres}}
{{Infobox Pays
| nom_local = Présipauté du Groland
| nom_français = Groland
| image_drapeau = Flag of Groland.svg
| lien_drapeau = Drapeau du Groland
| image_blason = Gro2.jpg | lien_blason = Emblèmes de Groland
| image_carte =
| devise = Groland, je mourrirai pour toi
| langues_officielles = [[Français]] et « [[Cmenkonkôz]] » ([[idiome]]
proche du [[Français]])
| capitale = Groville
| coordonnées_capitale = n/c
| lien_villes = Groland#Géographie
| titre_plus_grande_ville = Plus grandes villes
| plus_grande_ville = Groville, Mufflins
| type_gouvernement = Présipauté
| titres_dirigeants = [[Président]]
 - [[Premier ministre]]
| noms_dirigeants = [[Président Salengro|Christophe Salengro ]]
M. Pinpin
| superficie_rang = n/c
| superficie_totale = 5500
| pourcentage_eau = n/c
| population_rang = n/c
| population_totale = n/c
| population_année = n/c
| densité = n/c
| type_indépendance =  
| pays_indépendance =  
| date_indépendance = [[1695]]
| gentilé = Grolandais, grolandaise
| IDH=
| IDH_année=
| IDH_catégorie=
| IDH_rang=
| monnaie = ACN<small>2</small> / Eugro
| code_monnaie = ACN
| fuseau_horaire = +1 ([[heure d'été|été]] +2)
| hymne_national = [[God Save the Président]] ou [[Hymne Grolandais]]
| domaine_internet = [[.grd]]
| indicatif_téléphonique = n/c
}}
'''Groland''' est une [[micronation]] fictive, parodiant la [[France]],
imaginée par l'équipe de [[Jules-Édouard Moustic]] pour les besoins de
diverses émissions d'humour et de divertissement (''[[CANAL International]]'' et ''[[Le 20H20]]'' dans ''[[Nulle part ailleurs]]''
puis des émissions ''[[Groland Sat]]'' et ''[[7 jours au Groland]]'')
de la chaîne de télévision française [[Canal+|Canal+]].

== Histoire fictive ==
Des traces [[fossile]]s de [[majorette (spectacle)|majorette]]s
([[canne]]s et [[os]]sements) ont été découvertes à Courson-les-Carrières<ref>Le village de Courson-les-Carrières du Groland parodie celui de [[Courson-les-Carrières]], situé dans le département de l'[[Yonne]], en [[France]].</ref>, ce qui attesterait de la présence d'une forme d'inintelligence au Groland depuis le [[Crétacé|Crétacé inférieur]].

Le mariage de Christophe 1{{er}} et de Helmuth IV en [[1299]] scelle la fondation de la dynastie des Salengro. D'abord [[duché]], la petite province, dépourvue de nom, peuplée de [[barbare]]s hirsutes et [[païen]]s s'affranchit en [[1695]] de la domination « austro-boche » selon la formule de l'époque, et se rapproche culturellement de son voisin [[France|français]]. Le nom Groland apparaît officiellement en
[[1707]], après une fête traditionnelle, « la Beuverie », au cours de laquelle, selon la légende, le Duc Platisphile I{{er}} de Salengro hurla sur son trône à minuit « Euj fais qu'est ce que je voul, car céans c'est Salengroland ! ». L'assistance n'ayant que mal entendu la phrase bafouillée par le Duc ivre mort, en déduit qu'il avait nommé son duché sans nom « Groland », et elle chanta aussitôt à l'unisson « Vive Groland ! ». Envahie par la France sans coup férir, la province acquiert son indépendance en [[1858]], après le refus de [[Napoléon III]] de subventionner plus longtemps un pays inculte et sans valeur [[stratégie|stratégique]]. Grâce à l'influence de Jean-Edouard Trouabal, conseiller de Patimbert II de Salengro, le Groland met en place son régime unique de [[Présipauté]], sa constitution ainsi que son système de suffrage unipersonnel, en l'espace d'une mémorable nuit de beuverie, du 13 au 14 juillet 1889 dans le château grovillois du Duc. C'est ainsi que la fête nationale grolandaise a lieu, par une remarquable coïncidence, le même jour que la France, à savoir le 14 Juillet . Ce sera un facteur non négligeable de rapprochement entre les deux pays.

La présipauté de Groland se fédère autour de valeurs communes, symbolisées par sa devise, la suppression des églises et de l'État ainsi que par trois grands principes : « Joie, hospitalité, lâcheté ».
Durant la Première Guerre mondiale, le pays, neutre par statut, est un lieu de repos apprécié des soldats permissionnaires de toutes origines, pour ses ressources illimitées en bière à 12° et en [[prostituée]]s peu farouches. À la mort de Nathanaël IV, président de [[1909]] à [[1942]], la petite autocratie change de doctrine. Sous l'égide de Gunthar I, sympathisant [[hitler|hitlérien]], le pays devient « serpillière », d'après le mot du [[Charles de Gaulle|Général De Gaulle]]. Le pays ouvre alors ses bras à l'envahisseur [[Allemagne nazie|nazi]], qui y trouve plusieurs avantages déjà cités plus haut. Les [[Juif]]s et [[rroms|Tzigane]]s cachés dans les campagnes subissent un sort funeste, dénoncés ou jetés dans des fosses à purin dès la mise en place en avril [[1943]] des décrets racistes de l'évanescent « Ministère des Problèmes eud'Rastaquouères ». Les [[Homosexualité|homosexuels]] sont eux [[lapidation|lapidés]] à mort ou soumis à des sévices [[zoophilie|zoophiles]] immondes avec la complaisance des gendarmes. La gare de Mufflins est un passage obligé pour de nombreux trains allemands, aux marchandises aussi diverses que variées. À l'arrivée des Alliés en [[1945]], les oriflammes nazis et les décrets inhumains sont brûlés ; les œuvres d'art et l'or de la [[Schutzstaffel|SS]] cachés là par les vaincus disséminés dans les campagnes. Ce qui explique pourquoi tous les paysans grolandais ont des tableaux de maître dans leurs salons et une dent en or pour chaque carie. Les [[Etats-Unis d'Amérique|Américains]] sont accueillis à bras ouverts, et, le 10 février [[1944]], Gunthar I finit éventré, écartelé, désossé et brûlé. Lui succède Mami Quéquette comme la surnomment affectueusement les citoyens, qui procède à la « Dératisation ». C'est ainsi qu'en deux jours, trois mille personnes sont massacrées. Les effusions sont stoppées et on fait la paix aussitôt, afin d'éviter le dépeuplement inexorable d'un pays traître à lui-même. Néanmoins, la monnaie locale reste le Reichsmark jusqu'en [[1958]], d'abord pour « pô embêter les habitants avec un changement eud'sous », ''dixit'' Mami Quéquette, ensuite parce qu'aucun pays étranger ne désire engager des capitaux dans l'économie du pays, qui, étrangement, est à la fois vacillante et prospère. Suite au décès de Mami Quéquette en 1993, [[Christophe Salengro]] ôte sa particule et devient Notre Président. Il rénove la fonction, impulse le renouveau du Groland, notamment dans les secteurs technologiques et culturels. On change la [[God Save the Président|musique de l'hymne national]] pour la rajeunir, la télé par satellite fait son apparition, avec comme chaîne phare CANAL International, clone local de [[CNN]]. Le Président accroît également l'influence de la [[diplomatie]] grolandaise, mais ses succès économiques restent mitigés. Il doit faire face à la [[mondialisation]], au [[chômage]] (25% de la « population qu'est pas d'vant la télé toutemps »), à l'[[inflation]] galopante (200% par an), et à la fuite des bras (les cerveaux sont peu nombreux dans le pays).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Groland - Asile de l'article v. 070725   Ven 10 Aoû 2007 - 20:34

=== Dates-clefs ===
* [[499]] : les premiers fouleurs.
* [[613]] : [[bataille de Grugny]] opposant Gontran Gras-Jarrets et Clotaire le Glaireux à la ZAC de Grugny.
* [[1299]] : mariage de Christophe I{{er}} et Helmuth IV : fondation de la Dynastie des Salengro.
* [[1321]] : mariage de Christophe II et Jennifer (bergère à Saint-Troumille). De leur union naissent les jumeaux Christophe III et Kevin.
* [[1340]] : mariage de Kevin Salengro avec Thérèse Martin, pharmacienne. De leur union naît Lucien, fondateur de la dynastie des Martin-Salengro, pharmaciens à Mouniac.
* [[1600]] - [[1952]] : développement des affaires, du commerce et de l'import-export. Naissance de la doctrine dite de la « patrie accueillante ».
* [[1695]] : Indépendance du Groland ! Après une mémorable partouze de grolandais abusés sexuellement par des soldats germaniques, chiens, chevaux, plantes vertes et des clowns...
* [[1803]] : vente du territoire de la Louijun aux États-Unis, « dommage, ils étaient fondars ».
* [[1852]] : Napoléon III donne au Groland son indépendance car il refuse de le subventionner plus longtemps.
* [[1945]] : libération de Groville. Le [[Général Salengro]] lance cette phrase devenue célèbre : « Notre pays accueillant ! Notre pays joyeux ! Notre pays lâche ! Mais notre pays libéré ! ».
* [[20 mars|20 môrs]] [[1952]] : naissance de notre actuel Président Salengro, descendant de Christophe I{{er}} et digne héritier de la dynastie des Salengro. On lui doit le développement des banques et de la Bourse, ainsi que la fondation de la CP (Communauté Paradis) avec la [[Suisse]], [[Monaco]], la [[Colombie]], le [[Liechtenstein]] et les [[Îles Koufoué]].
* [[1993]] : mort de Mamie Quéquette, Christophe Salengro devient le nouveau président grolandais.
* [[2001]] : réforme des élections présipales. Le Président vote désormais dans toutes les communes du Pays.
* [[2005]] : Groville pose sa candidature à l’organisation des [[Jeux Olympiques]] de [[2016]].
* [[21 avril|21 averil]] [[2007]] : réélections présidentielles. Contre toute attente, défaite cinglante de Christophe Salengro face à [[Nono (Groland)|Nono]], élu à 100%, grâce à l'unique vote du président sortant.
* [[7 mai|7 mai]] [[2007]] : deuxième tour des réelections présidentielles. Après le débat de l'entre-deux tours, Christophe Salengro s'est réélu au second tour : victoire de Christophe Salengro élu à 100% de sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Groland - Asile de l'article v. 070725   Ven 10 Aoû 2007 - 20:36

== Politique ==
Le régime politique de Groland est une [[Présipauté]], régime
unipersonnel à responsabilité inexistante où le Président à vie est
chef d'État.

La Présipauté est un [[régime politique]] fictif propre au [[Groland]] où le chef de l'État est le président du [[Groland]], élu au suffrage unipersonnel lors d'élections présipales où seul le président vote, mais les citoyens ont le droit et le devoir de regarder le président voter. Le président descend obligatoirement de la dynastie des Salengro.

Jusqu'en 2001, le président du [[Groland]] votait seul chez lui, mais dans un souci de démocratie, un décret présidentiel a institué un nouveau mode de scrutin : le vote unipersonnel du président dans toutes les communes du Groland et en une seule journée. Pour cela, le
Président conduit une voiture de rallye de marque [[japon]]aise qui roule très vite. Les élections donnent lieu à des émissions spéciales sponsorisées par la collective de la décontraction.

Le Président détient le pouvoir législatif, et le pouvoir exécutif, et le pouvoir administratif, et le pouvoir de contrôle, et le pouvoir en général.

La réélection comprend deux tours, le jour choisi par Notre
Président. N'importe quel Grolandais, qu'il soit de souche ou d'esprit, nouveau-né ou mourrant, militaire ou milliardaire, en prison, peut se présenter, avec ou sans signatures. Mais seul Notre Président a le droit de vote. Il doit être élu avec un minimum de 100% de sa voix. Notre Président a un premier tour pour voter pour le candidat de son
choix, puis un second, une semaine plus tard, pour confirmer son choix.

== Présidents de la présipauté de Groland ==
Le président de la présipauté de Groland est le chef de l'Etat
grolandais. Il réside au palais de la Présipauté. Il préside le
conseil des ministres, peut dissoudre ou ressoudre l'Assemblée
présipautaire. Il peut également dissoudre la chambre des viocs, la
chambre haute grolandaise. Le Président préside le conseil des
ministres, est maître de la diplomatie et des affaires étrangères. Il a
également le pouvoir de déclarer la guerre.
{| class="infobox"
|+'''Présidents de la Présipauté de Groland'''
|-
| (1858-1889)(1889-1909)
|'''Patimbert II de Salengro'''
|-
| (1909-1942)
|'''Nathanaël IV'''
|-
| (1942-1944)
|''' Gunthar Ier'''
|-
| (1944-1993)
|'''Mamie Quéquette'''
|-
| (1993-2001) (2001-2007)
|'''Christophe Salengro'''
|-
| (21 avril 2007- 7 mai 2007)
|'''Nono'''
|-
| (2007-)
|'''Christophe Salengro'''
|}
* non issus de la dynastie des Salengro.

===Patimbert II de Salengro===
'''Patimbert II de Salengro''' est le dernier duc du Duché de Groland et le premier Président de la Présipauté de [[Groland]].

Patimbert II né au Groville en [[1830]] durant l'occupation française. Il né dans la famille des Salengro, l'ancienne famille régnante. Il se lie très tôt d'amitié avec l'empereur français [[Napoléon III]].

[[Napoléon III]], qui veut moderniser la France, ne veut plus subventionner plus longtemps le Groland. Il décide donc de rendre au Groland sa souveraineté. [[Napoléon III]] passe alors accord avec son amis Patimbert de Salengro et rétablit le duché de Groland en 1858. L'organisation administrative napoléonienne est conservée mais les Préfets et les sous préfets sont désormais nommés par le duc. Le Groland est découpé en régions : la Groland du haut, le Groland du bas, le Groland de côté, le Groland de l'autre côté et les Régions d'outre mer. Comme l'indépendance intervient un 14 juillet, cette date est choisie comme fête nationale.

Palembert prend alors le nom de Palembert II et devient duc de Groland en 1858. La chambre des députés et le sénat sont rétablis. La monarchie grolandaise restaurée s'installe dans le Palais ducal de Groville, le palais des Salengro. Le duché de Groland devient alors une monarchie parlementaire de type dualiste où le duc nomme le Premier ministre.

Jean-Edouard Trouabal devient l'un de ces éminents conseillés. Sous son influence et contre toute attente, en 1889, il décide d'abolir le duché de Groland et de le remplacer par un nouveau régime, sorte de monarchie républicaine : la Présipauté. La dynastie ducale des Salengro devient alors la dynastie présidentielle des Salengro. Le fameux mode de scrutin unipersonnel à un tour est également mis en place et a lieu tous les 7 ans. Le palais ducal change de nom et devient officiellemet le palais de la Présipauté. Le Président fait deux mandats à la tête du Groland avant de mourrir et de laisser la place à l'un de ses fils élus.

=== Gunthar Ier===
'''Gunthar Ier''' est un dictateur grolandais, installé au pouvoirs par les occupants [[nazis]] après la mort du président Nathaël IV pendant la [[Seconde Guerre mondiale]]. Il dirigea le [[Groland]] de façon autoritaire de [[1942]] à [[1944]]. Il est le seul président non membre de la dynastie des Salengros.

Gunthar Ier remplaça le régime présipautaire par un régime de république serpillère. Il supprima le poste de Premier ministre, de ministre, la chambre dépités ainsi que le Sénat. Il était donc maître de tous les pouvoirs et nomma sa famille et des membres de son groupuscule d'extrême droite aux postes clés de l' Etat.

Gunthar Ier a mis en place une politique de colaboration poussée avec le ministère eud problème eud rastaquouère qui met en place des décrets racistes et antisémites. Les juifs et les tsiganes sont pousuivis.

En [[1944]], le général Salengro, frère du président défunt Nathaël IV,
constitue de Front National Grolandais de Libération, s'allie avec les
Américains, les Britanniques et les forces françaises libres du général
de Gaulle pour renverser Gunthar Ier. Il organise un débarquement au Groland et libère Groville puis Mufflins. Gunthar Ier est arrêté et exécuté.

===Mamie Quéquette===
'''Mamie Quéquette''' (Mami Quéquette en Cmenkonkôz) est la mère de l'actuel président Christophe Salengro et l'ancienne Présidente du [[Groland]].

Mamie Quéquette est choisie par l'administration provisoire alliée sous les conseils du général de Gaulle pour succéder à Gunthar Ier. L'un des premiers actes de mamie Quéquette est de restaurer le régime présipautaire et l'Etat de droit. Les premiers jours de la restauration sont confus, c'est la dératisation.

La présidence de mamie Quéquette commence en 1945 et dure jusqu'en 1993. Elle est très appréciée des grolandais.

Mamie Quéquette meurt en 1993 : ses obsèques suscitent une émotion dans toute le Groland et son fils Christophe Salengro lui succède à la tête de la présipauté.

=== Christophe Salengro ===
[[Image:salengro_president_groland.jpg|thumb|right|240px|Le Président '''Salengro''']]
'''Christophe Salengro''' est le président de la [[Présipauté]] de [[Groland]]. Son titre officiel est Not' Président (Notre Président en Cmenkonkôz).
Christophe Salengro, fils de la Présidente mamie Quéquette et du général Salengro, est né à [[Groville]] et vit au palais présidentiel de Groville. Il va à l'école près du palais et devient très vite un délégué de classe très populaire.

Salengro fait des études de droit et de science politique à l'université Groville le Mirail. Très vite, le jeune Salengro devient le conseiller de mamie Quéquette et est présenté comme son successeur.

En 1993 Christophe Salengro succède à Mamie Quéquette et est élu
Président selon le mode de suffrage unipersonnel à un tour. Ce nouveau président est très vite très populaire et modernise le protocole et la fonction présidentielle. Le viel hymne national présidentiel est changé puis remplacé par le fameux ''[[God Save the President]]''. Son image décontractée plait aux Grolandais et sa grande taille lui fait dominer la scène internationale.

Il a mis au point deux modes d'élections : les élections présipales où le président vote seul dans toutes les communes du Groland et les réélections présidentielles où tout le monde peut se présenter sans condition mais où seul le président peut voter. Le président adore la chasse au Clown et ouvre chaque année des domaines présipautaires qui en regorgent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Groland - Asile de l'article v. 070725   Ven 10 Aoû 2007 - 20:38

==Nono==
Ce personnage de mauvaise réputation est malade mental et a été interné dans un des services psychiatriques de la prison Salengro VII. Il a entre autres participé à l'émission de télé-réalité "Le Squatt" (Loft Story Grolandais), ou il a à lui tout seul tué les cinq femmes présentes avant d'être capturé par les forces de l'ordre grolandaises.

Il s'est présenté à la réélection présidentielle et a accédé, contre toute attente au second tour. Pendant 15 jours il est devenu président par intérim du Groland. Lors du débat du second tour il a tenté d'agresser le Président Salengro. Des manifestations de soutien au Président sortant ont alors été organisées. Le Président Salengro finit par l'emporter le 5 mai 2007 et redevient Président. A l'annonce des résultats Nono se serait suicidé.

==Ministères du Groland==
Parmi les principaux ministères grolandais, citons : le Ministère des
Alcools Forts, Ministère de l'Éducation Nationale Grolandaise, Ministère
des Gens à compter, Ministère des Problèmes eud'Rastaquouère, Ministère de la Culture arriérée et de l'Art douteux, Ministère des Morts violentes et des Châtiments corporels (M. Patatras), Ministère des Malversations et des Délits d'initiés (M. Bontuyau), Ministère des Vices et de la Vertu (M. Tal-Iban), Ministère de la Santé fragile et des Bubons suintants, Ministère des Torche-culs et des Niouzes douteuses, Ministère des Vents et des Cordes (Melle Salée), Ministère des Transports risqués et des Routiers sympas, ministère du dedans.

===Ministère de l'éducation nationale grolandaise===
Le '''ministère de l'éducation nationale grolandaise''' est le ministère chargé de prendre en charge l'enseignement scolaire, l'enseignement supérieur et la recherche au Groland. <br />
Ce ministère est très important: il s'occupe de la rémunération des enseignants, de définir les programmes, d'entretenir des écoles. C'est l'un des plus gros postes de dépenses de notre
présipauté.<br />
Ce ministère est lui même divisé en ministères délégués : celui de l'enseignement supérieur et celui de la recherche.

Le ministère de l'éducation nationale grolandaise est situé dans
l'Hôtel de la Nécole, un hôtel particulier du XVIIIème siècle.
====Missions====
Le ministère de l'éducation nationale grolandais prend en charge la
définition des programmes scolaires, la prise en charge des salaires
des enseignants et l'entretient des bâtiments ainsi que le financement du programme éducatif ''Les leçons de Toto Caca''. Le ministère délégué de l'enseignement supérieur lui prend en charge tout ce qui concerne les universités et les grandes écoles grolandaises. Le ministère délégué à la recherche, lui, prend en charge la recherche.

Le principal programme financé est ''Les leçons de Toto Caca'' qui est
le principal programme éducatif grolandais. C'est à la suite de sa
bonne performance que le Président Salangro a décidé de remplacer son ancien ministre Mr Lepion.

====Organisation et directions====
* Ministère de l'éducation nationale
** Cabinet du ministre
** Secrétariat de coordination
** Comité interministériels aux programmes éducatifs
** Direction des programmes scolaires
** Direction de la construction et de l'entretien des bâtiments
** Direction de l'enseignement primaire
** Direction de l'enseignement secondaire
** Direction de l'enseignement technique et professionnel
** Direction des classes prépas.
* Ministère délégué de l'enseignement supérieur
** Cabinet du ministre
** Direction des facs de droit
** Direction des facs d'éco
** Direction des facs de sciences humaines et sociales
** Direction des facs de sciences naturelles et de math
** Direction des écoles administratives générales
** Direction des écoles de commerce
** Direction des écoles administratives
* Ministère délégué à la recherche
** Cabinet du ministre
** Direction de la recherche fondamentale
** Direction des publications

====Organisation déconcentrée====
Le ministère de l'éducation grolandais a des administrations déconcentrés dans les accademies avec à leur tête des recteurs.
* Accademie de Groville
* Accademie de Mufflin
* Accademie des Iles Koufoués

===Ministère du Dedans===
Le '''ministère du Dedans''' est le ministère grolandais chargé de la sécurité du dedans. Ce ministère a le prestige politique des départements dits régaliens (Ministère de la Défonce, Ministère des Affaires Hors-les-Murs, Ministère de la Justesse, Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie), et son importance sociale est grande.

D'une part, la sécurité du dedans est considérée comme se situant au coeur du pacte présipal. D'autre part, les besoins en matière de protection des personnes et des biens font de ce ministère le premier employeur de la [[Présipauté]]. De ce fait, le Groland Police Département (GROPD) représente à ce jour le plus gros poste budgétaire, juste après le Ministère de la Bière et des Alcools forts.

===Compétences en matière de sécurité du dedans===
Responsable de l'organisation générale de la sécurité du dedans, le ministère du Dedans fixe l'organisation générale du système policier (nombre de commissariats, services actifs) et élabore entièrement les programmes sécuritaires.

Dans le GROPD, le ministère habilite les fonctionnaires au niveau Judiciaire (principe de non-séparation des pouvoirs, cher à not' [[Président Salengro]]), ce qui le conduit à donner son approbation sur tout. Le ministère joue un rôle important d'évaluation et de contrôle des résidents au Groland. Il passe contrat avec certains établissements « concourant au service public de la sécurité intérieure » et leur apporte un soutien financier.

La Présipauté assume le recrutement, la rémunération et la gestion de la carrière de l'ensemble des personnels actifs et assimilés, de même que pour les personnels administratifs.

Le ministère assure l'investissement à tous les niveaux de sécurité intérieure, souvent avec le concours financier des collectivités locales. Le ministère paie également les dépenses de fonctionnement carcéral. Le ministère du Dedans assume enfin un certain nombre de compétences à caractère social, tels l'attribution de licences d'exploitation de l'alcool ou l'action sociale et sanitaire en milieu de la nuit (boîtes de nuit, bars à putes…).

Le siège du Ministère du Dedans est situé dans le Centre d'Affaires à Groville. C'est pourquoi il est souvent appellé ''Place GROGRO'' dans les médias. C'est en ces lieux que sont installés le cabinet du Ministre, ainsi que la plupart des directions et services de l'administration centrale, régis par le décret {{numéro}}2007-001 du 10 mê 2007 et l'arrêté du même jour.
==== Directions ====
* Cabinet du ministre
* Secrétariat Général du Ministère du Dedans
** Direction des Agents qui finissent en "...é" (DAFE)
** Direction de Surveillance des Abris et Caniveaux (SAC)

====Le ministre et le cabinet====
Le cabinet est le cœur politique du ministère, où s'élaborent les grandes lignes directrices de l'action ministérielle en accord avec les priorités et directives du Premier ministre (Monsieur Pinpin). Le cabinet prépare les dossiers du ministre, ce qui peut entraîner des conflits avec l'administration centrale.

Le ministre dispose d'un directeur de cabinet, qui mène la vie administrative du cabinet et s'assure de son bon fonctionnement, et est chargé des relations entre celui-ci et les différentes administrations du ministère. Le chef de cabinet est, lui, le plus étroit collaborateur politique du ministre, chargé notamment d'épauler ce dernier dans ces choix politiques et d'entretenir le dialogue avec le Secrétariat général du gouvernement à Groville, les autres ministères et les médias.

Le Cabinet est également composé de divers conseillers, conseillers techniques et secrétaires-cochonasses choisis par le ministre, afin de lui apporter les éléments nécessaires à ses prises de décisions dans les différents domaines relevant de ses compétences.
====L'administration centrale====
Contrairement au cabinet, composé de membres choisis par le ministre, l'administration centrale est composée uniquement de fonctionnaires titulaires (ou stagiaires) ou de contractuels, afin de procurer une certaine stabilité à l'ensemble, et de garantir une continuité dans la gestion ainsi qu'une solide expérience des dossiers au sein de l'administration.

L'administration centrale désigne l'ensemble des services et agents présipaux - regroupés en bureaux et directions - chargés de faire fonctionner le service public policier (finances, administration...) et d'appliquer les décisions réglementaires ou législatives en matière sécuritaire.

===Ministère des alcools===
'''Le ministère des alcools''' du [[Groland]] est l'un des ministères les
plus importants de la présipauté. C'est aussi l'un des plus anciens, il
a en effet été créé dès le XVIIIème siècle.

Le ministère des alcools est situé dans l'hotel de la Grosse Bouteille,
place du Tonneau Bouteille dans le quartier de la Pinte à [[Groville]].

L’actuel ministre des alcools est Floriano.

====Historique du ministère====
Le ministère des alcools est issu du regroupement du ministère de la bière et du ministère des alcools forts lors de la grande réforme administrative de Salengro en 2002. Le ministère de la bière est l'un des plus anciens ministères de la Présipauté et a été créé en 1700 pour prendre en charge la production et la vente de bière. Le ministère des alcools forts a lui été créé en 1750 après la découverte de Rhum aux îles Koufoué et de la concurence de ce breuvage face à la brindillette nationale.

====Missions====
Le ministère actuel est organisé par un décret n° 375/2007 de not'
Président. Ce ministère s'occupe du secteur des boissons alcoolisées
sur le territoire du Groland. Ce ministère est l'un des plus gros
postes de dépense de notre présipauté. Il s'occupe toutes les questions liés à la production, à la vente, à l'importation, à l'exportation et à la consommation des alcools au sein de la Présipauté de Groland et des îles Koufoué, à l'exception des licences qui sont de la sphère de compétence du ministère du dedans.

====Cabinet du ministre====
Le cabinet du ministre est formé des meilleurs colaborateurs choisis
directement par le ministre. Il a pour mission d'aider le ministre dans
la préparation des travaux de son ministère.

====Directions====
* Direction de l'exportation
* Direction de l'importation
* Direction de la vente d'alcool
* Direction de la production d'alcool
* Direction des débits de Boissons
* Direction aux bars, bistrots et cafés
* Direction des capitaines de soirées
* Direction de la bière
** Direction des bières blondes
** Direction des bières brunes
** Direction des bières rousses
** Direction des bières blanches
* Direction du vin
* Direction des alcools forts
** Direction des alcools forts importés
** Direction au Rhum des îles Koufoués
** Direction du pinard
** Direction à la brindilette
** Direction des autres alcools forts grolandais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Groland - Asile de l'article v. 070725   Ven 10 Aoû 2007 - 20:39

== Géographie ==
*'''Superficie''' : 5500 km². Les zones rurales constituent 90% du pays. Forêts : 56% de la superficie (dont 20% impénétrables et inconnus). Le point culminant est le Mamelon Pointu (481,7 m).
*'''Situation''' : « kekparparla ». Pays limitrophes : Laos, Suède, Antarctique, Irlande, Angoulême, Pologne, Monaco, ex-URSS, Australie, X (non signalé sur les cartes de l'''Institut de Cartographie Grolandais''), Afrique, Maroc, divers, Grèce, Canada, Vélizy, Chine, Arctique, Grande-Bretagne, Serbie, Burkina Faso, Japon, France, Corée, Inde et États-Unis.
*'''Climat''' : Grolandonnais. Température moyenne : 21° dans les maisons, 5° dehors par temps calme.
*'''Fleuve principal''' : Le [[Gro]] qui traverse la capitale [[Groville]]. Il est depuis le [[Moyen Âge]] l'un des principaux moyens de communication de la Présipauté. Affluents : le Petit-Gro, l'Etroit Gro, le Sale Gro, le Gro Pabo er le Gro cul.
*'''Sites touristiques''' :
**l'Église de [[Mufflins]] (entrée 100&nbsp;000 francs lourds).
**Les grottes de Courson-Les-Carrières.
**Fistufle, le village fantôme.
**Le Palais de la Présipauté
**Musée de l'histoire Grolandaise & de la dynastie Salengro
**Les Halles de la Baie "Vittré"
**Excursion dans la ville voisine de Montembœuf (un paysage admirable)

=== Subdivisions ===
*'''Principales régions''' : le Groland-du-Haut, le Groland-de-Côté, le Groland-du-Bas et le Groland-de-l'Autre-Côté.
*'''Principales préfectures''' : [[Grugny]], [[Mufflins]], [[Maroufle]], [[Vichumme]].
*'''Sous-préfectures''' : Foulnieux, Guingois, Bistouilly, Caillebotte, Chichigneux, Prainpoil, Rigolebaffe, Larfion, Troncquignard-les-Michetrons, Vichebro, Larfeuille-les-Riflards, Conchien, Grelon, Cornillard-sur-Flanche, Pleintéilles.
*'''Chef-lieux de canton''' : Glamion, Ranchedard, Etrondy, Vidoncle en Plouviard, Bedrieux-les-Plumeurs, Alizé-sous-Fermière, Starac Ville Nouvelle, Courson-les-Carrières, Travely en-Guêpière, Mouflard, Grottentrou, Pochemocheville, Egrillard, Milico-les-Pleutres.
*'''Villages''' : Bleurilles-sur-Bré, Goulioui, Perdrons-la-Louvrette, Flambant-Lès-Morneau, Vitroux-le-Vieux (dont le maire est un féroce berger allemand nommé Hitler), Bretegneux-le Vieux, Froutard, Moussi-sur-Lès, Facheloire, Fistufle (plus petit village comptant 0 habitant, 3 vaches et 5 cochons pour une douzaine de maisons en ruines), Vidouillant-la-Bravarde (''la perle du Bouillandais''), Luchprubenange, Gazeuil-en-Frotte (centre de production du [[guano]] Grolandais), Sainte-Phtisie, Biquechat-lès-Gribouille, Bourinne-Léfion, Théophrigne-les-Gaulards, Poudaille-sur-Gro, Claise-sous-Bois, Auboigne-le-Pont, Méréville-les-Marais, Brenon-sur-Sauldre, Charoit-la-Forêt, Dragnoile-le-Rocher, Hauterive-le-Lac, Albichon-le-Maresque, Claimont-l'Eglise, Haiecourtin-le-Hameau, Gaulard-les-Oies, Lézeau-les-Mesnies, Chabiche-le-Côteau, Bré-en-Sauldraie, Noireforêt-en-Sauldraie, Valangeoire, Auchy-l'Etang, Monturagne-le-Haut, Noreux-le-Grand, Longoulet-le-Gouffre, Sçaiz-le-Bas, Neuveville-la-Neuve, Glanvot-les-Haies, Reuve-sur-le-Chemin, Vauchon-le-Pré, Lignérole-les-Clochers, Prouviot-la-Foire, Doncheu-sur-Sauldre, Sourçonnais-sur-Font, Chouarville-les-Moulins, Heurteloup-les-Rives, Sauldrais-sur-Sauldre, Beuvre-les-Loups, Poncey-du-Marais, Magny-en-Sauldraie, Vailly-le-Monastère, Queureville-la-Gaillarde, Toufoille-le-Bourg, Lépoix-l'Ermitage, Yfroigne-la-Vaillante, Pietibaud-sur-Sauldre, Forton-le-Neuf, Choigne-en-Sauldraie, Joufflard-le-Pâté, Boishaut-le-Noir, Champoigne-le-Fier, Courtelieue-la-Menue, Mauldre-les-Fées, Froichard-l'Abbaye, Sauldrebourg-sur-Sauldre, Genouillat-les-Trous, Chamburne-en-Basses-Bouilles, Bouzin-les-Roustilles, Moulard-le-Paquet, Muffloin-la-Faluche, Cruchon-les-Miriflettes, Juzeville-en-Roinche, Bignol-les-Longères.
* '''Les "coins"''' : le Bouillandais, le Sourçonnais, le Bouchonnois (Le coin des chasseurs du sketch des [[Les Inconnus|Inconnus]]), le Maresque, le Plouviard, la Guêpière, la Frotte, la Sauldraie, les Hautes-Bouilles et les Basses-Bouilles, la Roinche.
*Les [[Îles Koufoué]] constituent un archipel de quatre îles.
*L'archipel des Iles Sournies où les crapauds et les "bronzes" constituent la faune locale.

===Groville===
Groville est la capitale de la présipauté de Groland. C'est le centre politico-économique du pays, la plus grande ville et la ville la plus peuplée. Elle se situe au centre de la présipauté de Groland. La ville est traversée par le Gro, le principal fleuve du Groland.

La ville compte 18 999 âmes dont 15 poules, 3 moutons, 2 vaches, 251 chiens et 1 chat. On y trouve le palais de la Présipauté, construit au XVIIe siècle et qui fut pendant l'occupation française le palais du Gouverneur, avant de devenir la résidence des Salengros. On y trouve également les ministères : la nécole (ministère de l'éducation nationale), le cochon (celui de l'économie et des finances), le stand eud tir (celui de la défense), le Ministère du Dedans, ainsi que tous les autres.

La gare principale de la ville est la Gare St Just, du nom du quartier tout proche. L'aéroport Christophe Salengro est l'aéroport international de Groville.

===Mufflins===
Mufflins est l'une des plus grandes villes du pays imaginaire du Groland.

Le journaliste Francis Kuntz y est correspondant permanent. L'université de Mufflins est l'une des plus grandes universités du Groland, où l'on forme les meilleurs chasseurs de clowns de la [[Présipauté]]. La ville de Muflins est également connue pour son industrie de la [[bière]], très bonne selon les Grolandais, on y produit également de la brindilette, liqueur de pneus. La ville de Muflins est candidate aux Jeux Olympiques d'hiver 2014.

Malheureusement les cartographes grolandais ont oublié de placer Mufflins sur la carte (il faut savoir que la carte officielle du Groland a été créée le lendemain de la fête présipale et la brindilette coulait à flots...).
Il semblerait, d'après un historien connu mais souhaitant rester anonyme, que Mufflins soit la Préfecture du Groland-du-Haut, le pays des nuages gris.

''Raison de l'absence de Mufflins sur la carte du Groland''<br />
À l'époque Joulnus PILOURETTE, Commissaire au GROPD, avait mené l'enquête durant deux années sans relâche.

Il est apparu que le cartographe, ayant travaillé sans s'arrêter pendant 34 ans à la création de la carte du Groland, avait en fait fait tomber une miette de pain à l'endroit précis où devait se trouver Mufflins.

Il a toujours pensé que le nom de Mufflins se trouvait sous sa miette de pain, et finalement, lors de la publication de sa carte, il a manifestement oublié de la rajouter.

===Îles Koufoué===
Les îles Koufoué désignent un lieu imaginaire, territoire d'outre-mer du pays de Groland.

==== Caractéristiques ====
* Nom officiel : Préfecture d'outre-mer des Îles Koufoué (Cmenkonkôz : ''Preufecture eud Outr'meur eud Isles Koufoué'' ; Kouf : ''Prafactur' Koufoué out'rmé'')
* Capitale : Grand'Kouf'
* Plus grande ville : Grand'Kouf'
* Autre ville : Lôvilôgedipichir.
* Monnaie : ACN (Argent de Chez Nous)
* Langue : [[Cmenkonkôz]] (officielle) ; Kouf
* Situation : dans l'''océanic'' ([[Océan Atlantique|Atlantique]] et océan en Cmenkonkôz)
* Superficie : on a pas encore compté, c'est trop dur.
* Population : 500.000 habitants

==== Histoire ====
On ne connaît pas vraiment de choses sur l'histoire de ces îles. On sait juste qu'elle est sous domination grolandaise depuis des siècles.
Pendant la seconde guerre mondiale, les habitants des îles Koufoué se sont engagé pour libérer le Groland des nazis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Groland - Asile de l'article v. 070725   Ven 10 Aoû 2007 - 20:40

==== Économie ====
Le pays est surtout connu pour être un paradis fiscal, où les riches maffieux placent leur argent pour le blanchir.
L'archipel vit de la récolte de [[Sel alimentaire|sel]] et de la fabrique de [[poisson]]s carrés que l'on trouve dans les cantines des écoles primaires. Ils fabriquent également de la macédoine de légumes et des cornets de jambon et de la nourriture typique des cantines scolaires des écoles des années 1980, ainsi que des ordinateurs (fabrique d'amigaga et de vindeau). On fabrique encore sur cette île de magnifiques voitures à pédales. Cette île fabrique également des tupolev et exporte des produits vaguements tropicaux.

==== Culture ====
La culture des îles Koufoué est un mélange de culture grolandaise, créole et indienne. Le kouf est un mélange de créole d'haïti et d'hindi.

==== Personnages célebres ====
* Bérénice, championne du monde de boxe.

== Économie ==
*'''Monnaie''' : depuis 1958 franc lourd (anciennement Reichsmark). 1
Franc lourd=100 francs légers. Cours au 1/01/04 : 1 FLO=$0,00058 et
l'ACN :l'argent de chez nous.
*'''PIB''' : en cours de calcul, paraît-il.
*'''Taux de chômage''' : 25%.
*'''Inflation en 2004''' : 199%.
*'''Ressources minières''' : épuisées depuis 1954.
*'''Agriculture''' : rutabaga, topinambour, perlinpinpin, clous de girofle, gingembre et surtout la subvention de Bruxelles.
*'''Industrie''' : en restructuration permanente, l'industrie grolandaise a du mal à trouver un rythme de croisière. La croissance est d'environ -0,03% par an (en moyenne depuis 2000) principalement grâce aux producteurs de [[bière]] dont la production est destinée à 95% au marché local. La consommation de bière est en effet de 365 litres et 1/2 par an pour chaque habitant, et les brasseurs principaux du Groland assurent une parfaite autarcie dans ce domaine de première nécessité. Même chose pour ce qui est du vin.
*Le marché des seniors constitue un pan important (30%) de l'activité :
35 usines à travers le pays, principalement autour de Groville et
Mufflins, produisent des quantités non négligeables d'équipements pour personnes âgées et maisons de retraites (sonotones hi-fi, déambulateurs, fauteuils hi-tech, pantoufles, sièges à boules, etc.) De plus, après leur mort, nos chers seniors continuent à rendre de fiers services à la communauté avec leur « petits » moyens. En effet, peu contrariant, grâce à leur faculté d'immobilité, ils servent d'excellents caddies de golf, distributeurs de cacahuètes, épouvantails, ou encore coton tige pour éléphant...
*Troisième composante importante : le tourisme, qui depuis 1999 est en plein essor, ceci profitant aux structures hôtelières, au petit commerce, mais aussi et surtout à la compagnie aérienne nationale,
Grolandair, qui a porté sa flotte à deux avions (des [[KC-135]]
réformés de l'Armée Française), réaménagés luxueusement, à la place du Tupolev dont l'état ne lui permettait plus d'atterrir dans aucun aéroport, ni d'ailleurs de décoller. Cette embellie a entraîné la création de 52 emplois en 2004, soit 50% des emplois de l'année.
*Depuis 1999, la Présipauté s'est lancée dans la production industrielle de [[guano]] sous l'impulsion de Tuco Sigard, de Gazeuil-en-Frotte. Le Groland s'est rapidement hissé à la deuxième place de producteur mondial derrière le [[Chili]], ce qui entraîne de vives tensions entre les deux pays.

===Société Privatisée des Chemins de fer Grolandais (SPCG)===
{{Infobox_Société|
nom_société = Société Privatisée des Chemins de fer Grolandais (SPCG)|
logo_société = [[Image:spcg3i.PNG]]|
type_société = Entreprise grolandaise (régime spécial)|
dates_clés = 1853, 1957, 2006|
slogan = À nous de vous faire pousser le train!|
emplacement = SPCG siège social<br>Quartier du Centre<br>31026 Mufflins, Groland|
personnages_clés = Igor Hrkswxryski, PDG|
activité = Transport de voyageurs et de fret, exploitation ferroviaire, gestion d'infrastructure et ingénierie ferroviaire |
produits = '''Le National''', '''Transport Express Grolandais (TEG)''', '''Train Plus Vite (TPV)|
filiales = Institut Mufflinois de Formation au C.A.P. Fer|
nb_employés = 1 (2006) |
CA = n/d ACN (2005)|
site_web = http://www.carreweb.fr/spcg/
}}

[[Image:TEG Chichigneux.PNG|400px|Pourcel-le-Vieux - Vaux-lès-Bernache, en panne à Chichigneux.]]

La '''SPCG''' est une entreprise fictive de [[Chemin de fer|transport ferroviaire]] du '''[[Groland]]''', une micronation parodiant la France.

'''3 Janbier 1853''': début des travaux de création de la ligne Déféquin / Romaincourt-sur-Gro (37 km)

'''8 Mê 1874''': premier voyage du premier train au Groland ! Une réussite... si l'on ne prend pas en compte le déraillement à 2 km du départ.

Après quelques années, la ligne devint beaucoup plus sûre, et les incidents se firent rares.
Et en '''1887''', le plafond de vitesse de la ligne fut même réhaussé à 35 km/h.

'''14 Jouilléoû 1889''': le Groland mettait en place son régime unique de Présipauté. Le nouveau président Patimbert III de Salengro prit très au sérieux l'avènement du chemin de fer et décida de créer de multiples lignes sur tout le territoire.
On commença donc par créer une ligne Trancier-les-Deux-Gmu&nbsp;–&nbsp;Groville. Cela permit aussi de relier Mouchon, Banaillage, Davreville, La Barioule, et Doudray à notre capitale. Accessoirement, la fabrique de bière de Trancier put livrer ses cargaisons de bière au Grovillois beaucoup plus vite. Et c'est ainsi que furent progressivement construits les grands axes grolandais, puis les nombreux axes régionaux.

En '''1957''', le président Mami Quéquette ordonna le regroupement des lignes en une entreprise nationale, et la Grolandaise de Chemins de Fer (GCF) fut créée.

En '''1993''', quand Christophe Salengro s'est élu président, l'entreprise a été privatisée « pasque ça revenait cher ».
Alors, dans la nouvelle "Entreprise Ferroviaire Duplantier fils", tout s'est dégradé, en allant des services aux salaires.
Le personnel a voulu se faire entendre, mais comme les salariés grolandais n'ont droit de grève que le 31 fébrier de l'année, ils ont en majorité décidé d'abandonner leur poste.
C'est pourquoi, pendant plus de 12 ans, seulement 8 trains ont circulé (tout en subissant de nombreuses pannes) sur tout le territoire.

En '''2002''' a été créé le Transport Express Grolandais (TEG), ce qui a beaucoup contribué à la remise en service des locomotives à vapeur modèle 1870.

Au cours de l'année '''2005''', les huit derniers salariés sont partis à la retraite.

En '''Môrs 2006''', un connaisseur, Igor Hrkswxryski, récemment immigré au Groland, rachète ce qui reste de l'entreprise.
Il lui redonne tout d'abord un nom correct : la Société Privatisée des Chemins de fer Grolandais (SPCG).
Le siège social est alors installé à Mufflins, et le nouveau président-directeur-secrétaire-comptable-ingénieur-mécanicien-aiguilleur-agent-circulation-contrôleur se met au travail...

'''26 Averil 2006''': Révolution technologique ! Mise en place du Train Plus Vite (TPV) sur la ligne Groville&nbsp;–&nbsp;Reboncourt, ligne reliant le Groland à la France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Groland - Asile de l'article v. 070725   Ven 10 Aoû 2007 - 20:40

== Démographie ==
*Population : en recensement. D'après le Ministère des Gens à compter : « alolouche, papudainmion ».
*1 enfant par femme à la fois, des fois deux.
*Blancs : 90% ; Zimigrés : 9% ; Neu-neus 1% ; Vieux : 45%.
Les plus célèbres citoyens (Grolandais) de la Présipauté sont :
* Le président Salengro : [[Président]] (joué par [[Christophe Salengro]]).
* [[Jules-Édouard Moustic]] : Présentateur de JT (joué par [[Christian Borde]]).
* [[Mickael Kael]] : Ancien journaliste d'investigation (Bien connu pour son "Et ui euh, Jules-Edouard", désormais diplomate (joué par [[Benoît Delépine]]).
* [[Francis Kuntz]] : Journaliste présipautaire à tendance machiste et fasciste, correspondant basé à Mufflin.
* [[Gustave de Kervern]] : Journaliste découvreur de talent dans les bars de chez nous.
* Vincent Marronnier : Journaliste voix-off.
* Jacky Blangier : comique troupier.
* Franki Ki : éternel stagiaire de la rédaction.
* Le professeur Toto Caca : Professeur ayant toujours réponse à tout
*Gérard Dedieu : Célébrissime acteur Grolandais.

Plusieurs personnalités ont été faites citoyennes d'honneur du Groland
dont :
* [[José Bové]]
* [[Valérie Lemercier]]
* [[Aki Kaurismäki]]
* [[Noël Godin]]
* La marionnette des [[Guignols de l'Info]] de [[Jacques Chirac]]
* [[Yannick Jaulin]]
* [[IAM|Le groupe de rap IAM]] (leur cadeau de bienvenue, des maillots du [[PSG]], les ont mis en colère)
* [[Michael Moore]]
* [[Alain Souchon]]
* [[Guillaume Depardieu]]
* [[Albert Dupontel]]
* [[Coluche]] (posthume)
* [[Pierre Desproges]] (posthume)
* [[Joey Starr]]
* [[Kamini]]
* [[Sanseverino]]

== Culture ==
*Coutumes : Le bistro, la pute du sadi et le rien foutre du gromanche,
comme des gros manches.
*Proverbes :
** « Tempête en décemb', t'en chies en janbier' »
** « Pâques en novemb', Kanter en décemb' »
** « Gel en Janbier, froid pour les pieds, gel en juin, oh ben putain ! »
** « Lendemain de fouette, caca qui fête »
** « Lendemain de fête, bobo-tê-tête »
** « Neige en juin… ouh putain ! »
*Spécialités culinaires :
**Oreille de porc à la Van Gogh
**Saindoux au vin cuit
**Poitrine de truie sur canapé de truffes
**Langue de dindons à la sauce gingembre
**Epiderme de rat et couilles d'oursins aux amandes
*Littérature : néant.
* Musique : les Producteurs de Porc (rock continu), les MC Warriors (Caillera Productions), Jacky Blangier (variété)
* Cinéma : réalisateur principal : Jean-Martial Plutanfiard, Josse Tatane et Aliénor Vichume.
* [[Festival de Quend du film grolandais]]
* Actrices X : Pepita Courgette, Lulu Peugeot et Samantha Cuissouvertes
* [[Théophraste Nodule]], artiste malade mental lourd. Le monde des Arts se souvient encore de l'exposition consacrée à l'artiste en fébrier 2005 à la Maison de la Culture Samuel-Lebihan de Sainte-Phtisie et intitulée : "Théophraste Nodule : 60 ans de déséquilibres mentaux, 120 viols de chevreaux, 7 meurtres d'enfants mais tant d'oeuvres ..."

==Le '''cmenkonkôz''', la langue du Groland==
Le '''cmenkonkôz''', également appelée Iolangkonpôrle ou Nôtpatouhô, est une langue imaginaire parlée au Groland (métropole et [[Îles Koufoué]]) parlée dans toute la [[présipauté]], à [[Angoulême]] ainsi que dans d'autres régions ([[France]], [[Belgique]]).

Cette [[langue romane]] est proche du Français et a des ressemblances avec le [[Ch'ti]] et le patois [[normand]] mais on en ignore totalement l'origine, on sait juste qu'elle est née il y a très longtemps, avant la création du Groland.
C'est la raison pour laquelle le Cmenkonkôz est appellé ainsi et non le Grolandais. C'est la langue officielle du Groland et des Iles Koufoué.
C'est la langue de l'administration et de l'enseignement. Elle est
aussi appelée, selon les régions, « lôlangkonpôrle » ou « nôtpotouhô »,
mais elle est connu internationalement comme le Cmenkonkôz.
=== Littérature et cinéma ===
La [[littérature]] en Cmenkonkôz n'est pas très développée.
En [[cinéma]], il faut tout de même noter l'importance Joss Tatanne, auteur de nombreux [[feuilleton]]s, de Putenfiard, auteur du ''Calvaire de Christ'' et d'Aliénor Vichume, [[cinéma expérimental|cinéaste expérimental]] grolandais.

=== L'alphabet ===
L'alphabet en Cmenkonkôz est l'alphabet Latin standard auquel on a
rajouté quelques signes spéficifiques: le ô est par exemple très
employé en Cmenkonkôz.

=== Quelques mots de vocabulaire ===
*Jours de la semaine : lendi, môrdi, credi, joudi, dredi, sadi,
gromanche (le jour où on ne fait rien, comme des gros manches).
*Mois de l'année: Janbier, Fébrier, Môrs, Averile, Mê, Jouin,
Jouilléoù, Oût, Septemb', Octob', Novemb', Décemb'.
;Divers :
* « Envoyé eul'bouzin » : {{API|/ɑ̃vwaje əl buʒœ̃/}} envoyez la
publicité.
* « Eul' » : le.
* « Eud » : de.

=== Enseignement du Cmenkonkôz ===
La principale méthode de langue consacrée à cette langue est la méthode ''Grossimil'' destinée aux francophones désirant apprendre la langue du Groland. L'entreprise grolandaise '''[[Grossimil]]''' édite des
dictionnaires et des manuels d'apprentissage franco-cmenkonkôzeux et cmenkonko-français.

== Sports ==
*Sports principaux : football (et "football relatif"), bière, la chasse aux clowns, la chasse au neu-neu, la pêche au grain de beauté, la décapitation des Rois de l'Epiphanie, la Tatane, le "kicédonckécoincédsous" (qui ne se pratique que dans le Bouillandais) et la « [[Masturbation|branlette]] nature ». Cyclisme : "La Pédale Grolandaise", seul club affilié à la Fédération Grolandaise de Cyclisme prend de l'ampleur grâce aux performances de ses grocyclistes : Jeannie Cointreau, Bernard Aviné, Laurent Pochard, Jacques Enquille et Floyd Pastis.
* Groville est candidate à l'organisation des [[Jeux Olympiques d'été de 2016]].
* Mufflins est candidate à l'organisation des [[Jeux Olympiques d'hiver de 2014]].
*Ligue Première de Football regroupant 92 clubs qui se rencontrent un peu au hasard en fonction de l'humeur, de la météo, de l'état des pelouses, des autocars et des maillots.
**Champion 2004 : Foulnieux (29 victoires dont 12 par forfait, 14 nuls, 7 défaites dont 4 par forfait).
*Union des Buveurs de Bière : 50000 licenciés.
**Champion 2004 : Arnolphe Lebratu (29,5 litres en 1h15min).
*Le sport officiel du Groland est le [[jokari]], sport rare qui leur vaut d'être champions du monde. La star de la discipline est Jean-Bernard Kicourcourtrèvith originaire du Groland-de-Côté.

== Divers ==
*Système d'immatriculation des automobiles : Sigle GRD+une amphore. Groland du Haut : plaque jaune, 3 chiffres, 5 lettres, une amphore, 75, une lettre, . Autres provinces : plaque blanche, 3 chiffres, 2 lettres, 75, suivis du sigle de la circonscription (GDB, GDC, GDAC).<br />
* À l'image des [[États-Unis d'Amérique|États-Unis]], chaque province a son slogan inscrit sur les plaques :
** Groland du Haut : ''Le pays des nuages gris''.
** Groland du Bas : ''Le pays où la vie est moins chère''.
** Groland de Côté : ''Le paradis des chasseurs''.
** Groland de l'Autre Côté : ''Belles vaches''.
*Religions''' : les religions sont interdites, exceptée la religion présipautaire prônant le culte des Salengro et la joyeuse beuverie. On dit que les Grolandais sont de confession présidentielle. C'est une religion polythéiste dont les pratiquants vouent un culte aux dieux cacahuète et tire-bouchon les fondateurs du monde. Depuis quelques temps est apparu une nouvelle religion, la religion chpouit.
*Transport : Groland a un grand réseau ferré, et un parc de matériel roulant entièrement conforme aux normes grolandaises. Le service est "assuré" par la [[Société Privatisée des Chemins de fer Grolandais| Société Privatisée des Chemins de fer Grolandais (SPCG)]]
*'''[[Jour férié|Jours fériés]]''' : Not’ Présipauté détient le record du monde universel absolu de nomb’ de jours fériés = 124 jours chômés payés.<br />Dates non exhaustives des jours fériés grolandais officialisés par not’ honorable Président Salengro :
** Le ''12 Janbier'' est la première fois que not’ président utilise le pot comme faisait les hommes d’avant nous. Ce rituel est répété chaque année à la même époque du même jour.
**Le ''24 Môrs'' est la première fois que not’ président faisait du ski. Ce qu’il refait chaque année en plein réunion avec nos minist’.
**Le ''3 Averil'' est le premier repas de not’ président qui dégustait du foie de veau.
**Le ''12 Mê'' est le premier visionnage du film ''[[Emmanuelle (film)|Emmanuelle]]'' de not’ président.
**Le ''23 Jouin'' est la première [[varicelle]] de not’ président et de son Premier Minist’ M. Pinpin
**Le ''2 Oût'' not’ président s’enferme seul sans personne dans sa chambre afin de se faire [[masturbation|masturber]] par le tuyau d’[[aspirateur]]. Cette fête est une des préférée de not’ cher et tend’ président.
**Le ''30 Septemb’'' est la première fois que not’ président change une ampoule électrique de sa vie (mais fort heureusement pour les habitants grolandais, il n’avait pas les pieds dans l’eau lui) ''(Voir : [[Claude François]])''
**Le ''17 Novemb’'' est la fete du souvenir de not’ président qui avait perdu étant enfant son chat mistigri. Il refait son deuil chaque année en prenant le même chat et en le tuant a grands coups de hache devant tous ses invités homologues pour ensuite faire un bon chatallaisse (même plat que la [[bouillabaisse]] mais avec du chat).
**Le ''24 Décemb’'' not’ président se rend régulièrement dans la campagne de Genouillat-les-Trous afin de visiter l’étable de Mme [[Marie de Nazareth|Marie]] et lui enfiler son petit Jésus. Toutes ces fêtes ont déclenché une vive colère de not' population car ces jours ne sont chômés et payés que pour not’ cher Président Christophe Salengro.

== Défense et diplomatie ==
=== Forces armées ===
L'armée grolandaise compte trois armes : Air, terre et mer. L'armée de
Terre se compose d'une division de 10 hommes. Côté équipements, 1 fusil pour 2 hommes, 1 camion pour 10 hommes, 1 char pour 100 et 1 avion pour tout le monde. L'armée de l'Air se limite à un avion de reconnaissance sans pilote et un Falcon pour la fuite du Président et de son cabinet. L'''armée de mer'' est constituée de trois torpilleurs échoués depuis [[1974]].

Le service militaire est obligatoire pour les hommes et les femmes. Il faut se rendre tous les ans depuis l'âge de 18 ans jusqu'à 65 ans aux JGROPD (Journées des Grolandais de Préparation à la Défaite). Activités : visionnage de films de guerre, QCM, parcours commando de 50 mètres, marche au pas de l'oie sur 100 mètres, tir aux poulpes, séries de pompes, corvée de chiottes, apprentissage de l'hymne « God save the President » ainsi que du chant populaire « la Retraite en chantant » mais encore utilisation du drapeau blanc pour les hommes et comment coucher avec l'ennemi pour les femmes.

=== Alliances connues ===
*{{Irak}} : La présipauté du Groland aurait signé il y a très longtemps une alliance avec l'[[Irak]], enjoignant d'attaquer immédiatement le pays qui oserait s'attaquer à ce pays du Moyen-Orient. Le traité ayant été mis au jour quelques heures après la déclaration de guerre des [[États-Unis d'Amérique|États-Unis]] en [[2003]], il a causé une grosse frayeur au président [[Christophe Salengro|Salengro]], qui a toutefois préféré s'assoir sur ses engagements passés.
*[[Image:Flag of Cuba.svg|20px]] Communauté Économique GroCu : Fruit de l'association entre Groland et [[Cuba]]. Les pays de l'[[amphore]] et du [[cigare]] ont décidé de s'unir pour un libre échange entre leur deux pays. Lors d'une intervention télévisée solennelle, not'président Salengro a enjoint le France de venir adhérer au GroCu car "eul pays du fromôjkipu" était dans une mauvaise posture après son refus de la [[constitution Européenne]].

== Groland et le monde réel ==
L'émission satirique Groland a très largement dépassé le cadre du petit écran. Il est désormais courant de voir des voitures françaises siglées "GRD", signe de reconnaissance des fans. De même, le fameux « banzaï ! » de fin d'émission est confié à des personnalités impliquées dans la lutte, au sens très large du terme.

Dénonçant pêle-mêle l'incurie médiatique, le double langage politique et la mauvaise foi à tous les niveaux, c'est une œuvre politique.

Groland s'ouvre également au monde réel avec [[Festival de Quend du film grolandais|festival annuel du film grolandais]] de [[Quend]] dans la [[Somme (département)|Somme]], organisé depuis 2005 sous la bannière de Groland.

Égratignant souvent le football dans ses sketches, Groland manquait de figurants aptes à jouer correctement au football. Depuis [[2005]], Groland (officieusement, [[Canal+]]) est le sponsor officiel de l'équipe de football de ([[Louvigny (Calvados)|Louvigny]]) ([[Calvados]]), qui joue en 4{{e}} division de district, et lui fournit un jeu de maillot siglé "GRD". Cette formation joue avec ces maillots en championnat de district mais effectue également de la figuration lors de certains sketches nécessitant des footballeurs en action. Ce fait a valu à l'équipe de Louvigny et à Groland de passer au ''[[19/20]]'' édition [[Basse-Normandie]] de [[France 3]].

L'appel à des acteurs amateurs pour faire de la figuration ou jouer dans des sketches est caractéristique de Groland. L'équipe de l'émission posséderait de volumineux fichiers de volontaires de tous âges prêts à jouer tout et son contraire sous le label GRD. On peut également symboliquement demander la nationalité grolandaise auprès de l'ambassade de Groland. Une véritable lettre de motivation est demandée.

''Groland'' fut aussi la réponse à une question posée lors d'un ''Face à Face'' final du très très sérieux [[jeu télévisé]] ''[[Questions pour un champion]]'', diffusé sur [[France 3]].

== Notes ==
<references />

== Bibliographie ==
* ''Le guide du Groland — Pays joyeux, accueillant et lâche''
([[1999]]) de Michael Kael, Jules-Édouard Moustic et Francis Kuntz, aux
Éditions Michel Lafont {{ISBN|2-84098-512-2}}

== Voir aussi ==
=== Articles connexes ===
L'émission :
* [[Groland Sat]]
* [[Sept jours au Groland]]
* [[Benoît Delépine]]
* [[Gustave de Kervern]]
* [[Jules-Édouard Moustic]]
* [[Francis Kuntz]]
* [[Franck Benoist]]
L'univers imaginaire du Groland :
* [[SPCG Société Privatisée des Chemins de fer Grolandais]]
* [[Ministère du Dedans]]
* [[Ministère des Alcools]]
=== Liens externes ===
==== Sites officiels ====
* {{fr}} [http://www.canalplus.fr/pid38.htm Site de l’émission ''7 jours à Groland''] sur le site Internet de Canal +

* [http://www.ministeredudedans.com/ Le site du Ministère du Dedans]
* [http://www.wanagro.com/ Wanagro], le seul fournisseur d'accès internet Grolandais.
* [http://www.grogueule.fr/ Grogueule.fr], le moteur de recherche grolandais.
* [http://www.grolandsat.com/ Les ciné-vieux]

==== Sites non officiels ====
* [http://www.desencyclopedie.org/wiki/Groland Groland], sur la [http://www.desencyclopedie.org desencyclopedie]
* [http://www.carreweb.fr/grossimil Grossimil], la Méthode Grossimil (dictionnaires franco-grolandais)
* [http://www.carreweb.fr/spcg SPCG], la Société Privatisée des Chemins de fer Grolandais
* [http://www.theodocle-fion.com/ Site de Théodocle Fion], citoyen Grolandais et philosophe.
* [http://groland.gnux.info/ L'Ambassade Grolandaise en France]
* [http://monsite.wanadoo.fr/Grolandoff/index.jhtml Un site bien de chez nous]
* [http://www.foulnieux.com/ Le site de la Mairie de Foulnieux]


[[Catégorie:Groland]]
[[en:Groland]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chablaisien
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Nombre de messages : 710
Lengoua : Franpitan, français, allemand etc
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Groland - Asile de l'article v. 070725   Ven 10 Aoû 2007 - 20:42

Je laisse aux administrateurs le soin de vérifier s'il y a des trucs illégaux. J'ai agi dans l'urgence afin d'éviter que l'article disparaisse sans laisser de trace, comme dans le cas Arpitanie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Groland - Asile de l'article v. 070725   Sam 11 Aoû 2007 - 14:45

ouais, je comprend bien... Y'a vraiment plus aucune trace de l'Arpitanie???

1984: "qui possède le passé possède le présent, qui possède le présent possède le futur"...

dc si ya plus de traces du passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Groland - Asile de l'article v. 070725   Aujourd'hui à 10:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Groland - Asile de l'article v. 070725
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ VIDEO ] Notre Chevalier de GROLAND et le DARK DOG 2009
» Article Montres Russes dans Magazine Aviation
» Qui aime "Bienvenue au Groland" ?
» Image et droit :Copie d'un article sur Internet
» Les Gorilles Congolais forcés a demandé l'asile au Rwanda.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ GLOBAL :: Vouhtron mondo-
Sauter vers: