Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Opportunité de renouveler notre vocabulaire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Opportunité de renouveler notre vocabulaire...   Mer 25 Juil 2007 - 1:18

Comment dit-on en arpitan Site Web? CD Rom? tableau dynamique? feuille de style? algorithme mathématique? noyau linux? interruption de programme?

bonne question! Il faudrait un site pour ça.. j'y ait souvent songé

Mais voilà, alors il existe depuis peu longtemps un site pour les espérantistes, qui est http://komputeko.net/

Ce site a le but de vouloir servir de dictionnaire informatique en espéranto. Mais bientôt dans plusieurs autres langues.

Il affiche déjà en espéranto, anglais, polonais et néerlandais. Bientôt en français.

Je pense sincèrement qu'il pourrait être super cool si on mettait l'arpitan aussi dans la liste des langues. Non pas que les espérantistes aient besoin de savoir la traduction en arpitan, ils en ont rien à carrer de ça, mais pour les arpitanophones même qui pourraient venir chercher comment on dit "unité centrale" ou "RAM" ou "mémoire d'allocution des fichiers" ou peu importe quoi. ça permettrai de mettre à disposition une structure déjà existante et qui fonctionne au service de notre patois.

Du coté de l'équipe de Komputeko, ça permettrai d'assurer sur leur site un peu plus de visiteurs (et quand on est l'admin d'un site, je peux vous assurer que c'est toujours très agréable de savoir que son site est visité), ça leur permettra aussi d'étoffer le nombre de langue, et aussi de faire connaître l'espéranto à un public arpitanophone.

Je pense qu'il y a tout à gagner dans cette alliance, et qu'on a plus qu'à tester...

J'ai entendu parler qu'une version catalane de Komputeko devrait bientôt arriver... peut être une version basque m'a dit un camarade d'euskadi...

alors arpitania abada, et à nous le dico informatique!



franchement, ça permettrait de rajeunir la langue, et de montrer qu'on existe...

Donc si il y a des gens qui sont partant pour qq traductions, ça serait méga cool!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
chapeland
Membro tot fol
Membro tot fol


Masculin Nombre de messages : 281
Age : 55
Vellâjo/Lieu : Lyonès, Exilé à Paris
Lengoua : Français, Italien, Latin
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Opportunité de renouveler notre vocabulaire...   Mer 25 Juil 2007 - 8:49

C'est intéressant; toutes les langues moins parlées ont besoin de créer les termes de la vie moderne. Comment procéder ? Sachant qu'il existe des mots informatiques en neo-latin, recréer une dérivation de ceux-ci analogue à celle suivie historiquement par les mots existants ?

Malheureusement, je ne peux pas aider, n'étant pas linguiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Opportunité de renouveler notre vocabulaire...   Mer 25 Juil 2007 - 14:42

En faite, l'espéranto a créé le vocabulaire informatique en même temps que son apparition.
Mais je doute que l'arpitan ait fait de la sorte, car étant beaucoup parlé par des personnes qui ne se sentent pas concernées par l'informatique.

Cela dit, comme en espéranto, je pense que des mots ont été créés, et le but de ce site serait non pas d'inventer ces mots, mais de les répertorier. Tel est le but d'un dictionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Opportunité de renouveler notre vocabulaire...   Jeu 26 Juil 2007 - 22:51

qu'en pensez vous, alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
téta d'euya
Petiôd babelyârd
Petiôd babelyârd


Masculin Nombre de messages : 16
Vellâjo/Lieu : Puzhia
Lengoua : la min-na
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Opportunité de renouveler notre vocabulaire...   Mer 22 Aoû 2007 - 17:34

En bressan, on dit "sitou ouèbou", "sédéroumou", "trôblé vi", "fouye de stilou", "lougoritmou", "matematikou", "gremé-linouksou" et last but not the least "na rontya d'anonche". Pi si je dis Chakrouji c'est quoi cet outil ???
J'ai en fait l'air de déconner mais en tu tapes en plein dans le mille. C'est crucial. Je pense illico moi à l'islandais qui ne plaisante pas avec ça : on islandise, on va chercher les vieilles racines norroises et on laisse passer le moins de choses possibles. Et la langue se porte pas trop mal. Bin sûr, on va dire, ils sont perdus dans leur île mais nous, c'est-i pas un peu pareil ? Je dis l'islandais parce que j'ai l'impression que d'aucuns arpitanisent moins qu'ils n'espérantisent. N'importe, le problème honore fort kaha qui le soulève et je l'aborde, quant à moi, un peu cahin :
La proposition de Chapelan, je la partage. En fait, il s'agit d'être "clair" et jette ici deux trois idées en vrac. Mais il nous faut vraiment y passer du temps !
Soit on traduit, soit on dérive. Si l'on traduit, il faut ressortir tous les anciens outils à pépé, ses gestes d'antan (et ça sauve de très anciennes racines !) ; par exemple, un mot et une chose qui ne servent presque plus à rien, le berou (charrette à bras) : qu'est-ce qu'un berou-a-j-ôle (un avion bien sûr) ? Le net, c'est la "toile" comme on dit, ou alors le "filet" : là on est ultra à l'aise : la tala ou alors la feloushe (filet dans laquelle mémé menait vendre ses pigeons) mais il y en a des tonnes, pour le dire en un mot ètremifeloushe (en français "à-travers-filoche"). Si je dis ça à un vrai patoisant, soit il me traite de merdeux (et il a raison !), soit il se fout de ma gueule ; si je le dis à quelqu'un qui veut apprendre le patois bressan (et qui n'y connaît rien et donc garde son sérieux !), je fais d'une pierre deux coups : je peux nommer une chose actuelle en sauvant la vie de vieux mots. Je prend encore les exemples suivants, plus hardiment : "psychologie". Pour "psychè" je dis arma puis pour "logie" émou (intelligence, esprit d'à-propos) : armémou ; pour transexuel on n'a rien besoin de toucher parce que ça existe déjà : bezmôlyou ; le football : bôlupya (= bal au pied), rugby : bôlamon (= bal à la main), TGV : lou tronvitu (ou lou tronradou ou radoutron) On a encore de vieux composés chez nous : rolya-shemenô (le petit ramoneur savoyard qu'on appelait ainsi, lit. râcle-cheminée). On peut créer là-dessus. Après, il y a les métaphores et là ça risque de chauffer un peu trop ! Le problème, c'est qu'on est finalement très vite limité. Si l'on dérive, c'est sans doute mieux et je ditingue alors deux grands trucs : soit
1) on laisse la tendance naturelle agir. Evidemment, ça ne se peut que là où le patois est encore assez costaud. Chez nous, des anciens de 80 / 90 ans disent téléfounô, téléfounè et on conjugue le plus normalement du monde : téléfounou, ke de téléfounicha (à l'imparfait du subj.), télévijyon (on palatalise chez nous très facilement, je note encore prononchyachyon et même, à l'écrit seulement, chôchichon mais ça c'est pas terrible c'est seulement un exemple, on peut après cela chôchichounô tout ce que vous voulez !). J'entends encore si don bin stréchya (que je suis stressée !), ce qui arrive aussi parfois à mémé ! Mais bien sûr, des mots ne sont pas du tout bressanisés pour x raisons. Les mots que j'ai rendus plus haut, je ne me suis pas trop cassé la tête et j'ai fait un peu mumuse. En fait, le problème est moindre pour les verbes que pour les noms. Ou alors
2) on dérive, soit sans se casser trop la tête soit en se la cassant, méthodiquement, scientifiquement dirais-je. Je prends l'exemple du mot ORDINATEUR. Je laisse la tendance naturelle agir : ordinatorhou (mieux qu'ordinateurhou) paroxyton bien sûr. Ou alors je réfléchis un peu : ordinatyo parce que je calque sur les mots du style shètyo (chanteur) mais le suffixe est agentif, alors ça marcherait plutôt pour "informaticien". Enfin, troisièmement, eudrenatyorhou. Vous voyez un peu la gueule que ça a. Le problème est qu'avec ça on pige couic. Mais à l'écrit, ça tient quant même la route et ça fait savant.

Mais bien sûr, il faut se mettre d'accord. Et là commencent les emmerdes sérieux. On peut dériver selon les tendances naturelles particulières à nos parlers, nos cantons, nos régions. Et puis il y encore tous nos vieux textes et là il y en a des mots et des choses (je pense surtout au vocabulaire des sentiments). Dans le même ordre d'idées, là où on dit partout chez nous lou tin (le ciel), on disait, toujours chez nous au XVIIème siècle, lo syar. On a gardé ça dans seur de lye (ciel de lit) : c'est peut-être que les Bressans ne voyaient jusqu'à il y a peu le ciel qu'une fois couchés, ils n'avaient pas le temps les pauvres, trop de boulot ! Sans plaisanter, mon idée serait de faire du vivant avec du mort en quelque sorte. Excusez pour le bordel mais ça bouillonne un peu et c'est la question des questions. Il faut y arriver ! Chenyon, nou vin tyui krevanyë ! Ben oui, à moi, pour me faire passer pour un blaireau, on me dit : "Dis donc, comment tu dis ça en patois ? - Bin.... - Ah ! Ah ! Ah ! Tu vois que le patois a du mal ! - Di don, ta, ke de fa, bougrou d'ônou, sè lou grèkou, te cherhe étô redrachye teû dè u teû don ? (Et dis donc, toi, que je fais, bougre d'âne, sans le grec, tu serais aller redresser ta ganache où donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaha
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1517
Age : 28
Vellâjo/Lieu : Liyon
Lengoua : Arpitan, Francés, Esperanto, Alamand, Anglés, Yidich, Russo
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Opportunité de renouveler notre vocabulaire...   Jeu 23 Aoû 2007 - 19:51

téta d'euya a écrit:
J'ai en fait l'air de déconner mais en tu tapes en plein dans le mille. C'est crucial. Je pense illico moi à l'islandais qui ne plaisante pas avec ça : on islandise, on va chercher les vieilles racines norroises et on laisse passer le moins de choses possibles. Et la langue se porte pas trop mal.
Ouais, tout à fait d'accord avec toi!!!!
On a la capacité linguistique de créer notre vocabulaire propre.

téta d'euya a écrit:
Bin sûr, on va dire, ils sont perdus dans leur île mais nous, c'est-i pas un peu pareil ?
perdus dans la masse francophone

téta d'euya a écrit:
Je dis l'islandais parce que j'ai l'impression que d'aucuns arpitanisent moins qu'ils n'espérantisent. N'importe, le problème honore fort kaha qui le soulève et je l'aborde, quant à moi, un peu cahin :
La proposition de Chapelan, je la partage. En fait, il s'agit d'être "clair" et jette ici deux trois idées en vrac. Mais il nous faut vraiment y passer du temps !
faut vraiment faire cette università arpitana!

téta d'euya a écrit:
Soit on traduit, soit on dérive. Si l'on traduit, il faut ressortir tous les anciens outils à pépé, ses gestes d'antan (et ça sauve de très anciennes racines !) ; par exemple, un mot et une chose qui ne servent presque plus à rien, le berou (charrette à bras) : qu'est-ce qu'un berou-a-j-ôle (un avion bien sûr) ?
c'est un peu capilotracté, mais ça se tient...

téta d'euya a écrit:
Le net, c'est la "toile" comme on dit, ou alors le "filet" : là on est ultra à l'aise : la tala ou alors la feloushe
exactement comme en espéranto: reto!

l'espéranto a pris aussi pas mal de "vieux" mots.

téta d'euya a écrit:
Je prend encore les exemples suivants, plus hardiment : "psychologie". Pour "psychè" je dis arma puis pour "logie" émou (intelligence, esprit d'à-propos) : armémou ;

ça peut être vraiment très intéressant...

téta d'euya a écrit:
pour transexuel on n'a rien besoin de toucher parce que ça existe déjà : bezmôlyou ;

??? décorticage s'il vous plait...

téta d'euya a écrit:
le football : bôlupya (= bal au pied),
et balon?
bôlpyâ (sans le u intercalaire) me semble bien

téta d'euya a écrit:
rugby : bôlamon (= bal à la main),
bôlman c'est cool aussi :D

téta d'euya a écrit:
TGV : lou tronvitu (ou lou tronradou ou radoutron)
yeah!

téta d'euya a écrit:
On a encore de vieux composés chez nous : rolya-shemenô
yeah, faut trouver tout ça!!!!

téta d'euya a écrit:
Si l'on dérive, c'est sans doute mieux et je ditingue alors deux grands trucs : soit
1) on laisse la tendance naturelle agir. Evidemment, ça ne se peut que là où le patois est encore assez costaud. Chez nous, des anciens de 80 / 90 ans disent téléfounô, téléfounè et on conjugue le plus normalement du monde : téléfounou, ke de téléfounicha (à l'imparfait du subj.),

ouais...

téta d'euya a écrit:
télévijyon (on palatalise chez nous très facilement, je note encore prononchyachyon et même, à l'écrit seulement, chôchichon mais ça c'est pas terrible c'est seulement un exemple, on peut après cela chôchichounô tout ce que vous voulez !).

à d'autres endroits on ne palatalise pas... je pense que d'écrire sy peut être bien... ainsi, on prononce [zy] à lyon par exemple et [jy] là où tu es... et au final on écrit pareil et on se comprend :)


téta d'euya a écrit:
2) on dérive, soit sans se casser trop la tête soit en se la cassant, méthodiquement, scientifiquement dirais-je. Je prends l'exemple du mot ORDINATEUR. Je laisse la tendance naturelle agir : ordinatorhou (mieux qu'ordinateurhou) paroxyton bien sûr. Ou alors je réfléchis un peu : ordinatyo parce que je calque sur les mots du style shètyo (chanteur) mais le suffixe est agentif, alors ça marcherait plutôt pour "informaticien". Enfin, troisièmement, eudrenatyorhou. Vous voyez un peu la gueule que ça a. Le problème est qu'avec ça on pige couic. Mais à l'écrit, ça tient quant même la route et ça fait savant.

en faite, les sons en eu sont des voyelles "normales" prononcées spécialement, faut confronter ça avec les autres patois, et voir si à travers des grilles de prononciation ce qu'on peut faire...


téta d'euya a écrit:
Mais bien sûr, il faut se mettre d'accord. Et là commencent les emmerdes sérieux.

En espéranto il existe plusieurs formes pour un même mot:
hôpital: hospitalo (internationalisme) // malsanulejo (là où on soigne les malades)
géographie: geografio (internationalisme) // terscienco (science de la terre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpitania.free.fr/dico
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Opportunité de renouveler notre vocabulaire...   Jeu 23 Aoû 2007 - 20:23

y at lo Domenic Stich qu'at sorti un diccionéro de mots novels; jhe l'é pas lesu, y at lo Xavier Gouvert qu'at balya la man a llu; jhe sé pas cen que y at balya; per los mots de tots los jhors i faut avouè aguétâr de lo câro de los Valdôtens, ol ont savu fâre crêtre lor lengua; mas surtot, i faut guardâr los mots vielys, quand y en at, pletot que de nen fâre de novels sens ârma! Rolling Eyes
arvérse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NYVOSSE
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Opportunité de renouveler notre vocabulaire...   Jeu 23 Aoû 2007 - 20:46

biza neira, journal de la langue auvergnate (université de clermond a exactement la même démarche que vous pour créer des mots nouveaux
intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opportunité de renouveler notre vocabulaire...   Aujourd'hui à 21:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Opportunité de renouveler notre vocabulaire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit jeu pour enrichir son vocabulaire en lingala....
» Notre Mère la guerre de Kris et Maël
» A la reconquête de notre amour...
» COMMENT LUI DIRE NON SANS GACHER NOTRE AMITIE (5ANS)
» test de notre logo sur un petit gris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ ARPITAN :: La lengoua arpitanna-
Sauter vers: