Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Biblio] Nous redeviendrons paysans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: [Biblio] Nous redeviendrons paysans   Lun 20 Fév 2006 - 13:31

« Nous redeviendrons paysans », Philippe Desbrosses.

P.53
Chap II : J’ai vu naître la révolution verte.

1958 marque une étape dans l’histoire politique et économique de notre pays. Le retour au pouvoir du général de Gaulle lors de la crise algérienne coïncident avec l’accélération du processus de décolonisation. Cette nouvelle « donne » secoue le monde des affaires et détourne les ambitions industrielles et les velléités expansionnistes vers la conquête d’autres marchés. Ces évènements marquent un tournant décisif pour le monde paysan.

Le rapport Rueff-Armand

Dès cette époque, les deux rapporteurs du comités des experts, Louis Armand et Jacques Rueff, remettent au chef de l’Etat un rapport visant à jeter les bases d’une nouvelle expansion économique et à faire de la France une grande puissance industrielle.
Un passage de ce texte, consacré à l’agriculture, recommande avec un cynisme non dissimulé, qui est resté en travers de la gorge de nombreux paysans, le sacrifice de l’agriculture à la puissance industrielle. Pour résumer, ce plan était d’une simplicité désarmante. Il fallait maintenir les prix agricoles en dessous des prix industriels et provoquer des disparités sociales telles que les paysans soient contraints de quitter la terre, pour constituer une main-d’œuvre abondante dans le secteur industriel. Ainsi, dit le rapport Rueff-Armand : « Le mécanisme des prix ne remplira son office dans le secteur agricole qu’en infligeant aux agriculteurs, presque en permanence, un niveau de vie sensiblement inférieur à celui des autres catégories de travailleurs… »
Voici en quelques lignes, le destin de l’agriculture française et de la paysannerie, ravalée au rang de servage. […]
La première des mesures soumises à la diligence du nouveau gouvernement fut l’abolition de l’indexation des prix agricoles, mesure prise en violation du traité de Rome du 25 mars 1957, et contre laquelle personne n’a osé s’élever. […]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Biblio] Nous redeviendrons paysans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [Collection] Nous deux
» Faites nous rire !!!
» Chansons qui nous parlent
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ GLOBAL :: Vouhtron mondo-
Sauter vers: