Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Biblio : Histoire de la Savoie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Biblio : Histoire de la Savoie   Ven 18 Nov 2005 - 20:56

342 - Au lendemain de l'Annexion, le Second Empire pratique en Savoie une politique d'assimilation.

La presse parisienne et celle de toute la France, à part quelques journaux, font un accueil peu chaleureux aux "départements annexés" : pays très pauvre, fournissant des ramoneurs. Dans L'Illustration, le dessinateur Cham présente des caricatures assez méchantes pour la Savoie. A cette époque la portée des journaux n'est pas celle qu'elle est actuellement. Cependant cela se sait et reste à l’origine d'inexactitudes colportées sur le passé de la Savoie.

Dès la connaissance des résultats du vote du 22 avril 1860, sont nommés officiellement les hauts fonctionnaires des deux départements ; aucun n’est Savoyard. La division en deux administrations préfectorales brise en grande partie l’unité de la Savoie, créant des compétitions pas toujours bénéfiques.

Dans tous les domaines, les législations françaises et sardes sont nettement différentes. Au lieu d’harmoniser en admettant des paliers d’application de la loi française, l’assimilation est imposée sans discernement. Quelques fonctionnaires sur place, comme le préfet de la Savoie Dieu tentent d’obtenir des dérogations ou des aménagements. Les savoyards très attachés à leur vieille législation ne peuvent admettre que des lois adaptées à leur situation local soient remplacées par d’autres fabriquées à Paris.

La politique d’assimilation, appliquée trop strictement, crée en Savoie un malaise qui ne provoque pas de tentative de séparatisme.

En 1870, la guerre éclate entre Napoléon III et les Etats allemands. La participation des Savoyards aux combats se fit de trois manières. Le 47e de ligne, composé en grande partie de Savoyards incorporés dans l’armée active, fut décimé a Froechviller (5-6 août 1870). En août se constituèrent les bataillons de la Garde Nationale Mobile (5 bataillons) ; sur 7273 inscrits, 822 s’abstinrent de rejoindre. […] A la mémoire des morts de 1870 ont été élevés des monuments comme à Taninges, Albertville, Bethoncourt (Doubs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Biblio : Histoire de la Savoie   Ven 18 Nov 2005 - 20:56

343 – Les conséquences économiques de l’Annexion ne sont pas toujours favorables à la Savoie.

L’industrie savoyarde a beaucoup de difficultés à se maintenir. La métallurgie subit un rude choc : les 67 cloutiers des Bauges ne sont plus que 14 en 1872. Le bilan de 1860 à 1869 est très déficitaire : 1750 tonnes de minerai utilisé au lieu de 5760 ; 2000 tonnes de fer et de fonte au lieu de 6700. Les industries textiles survivent plus facilement : gaze à Chambéry, soie à Faverges et Yenne, tissage de coton Laeuffer à Annecy. Cependant celui-ci subit le contre-coup de la guerre de Sécession aux U.S.A. L’atelier de cotonnade de Saint-Pierre d’Albigny se transporte en Piémont.

Le bilan économique de la Savoie sous le Second Empire n’est pas favorable. Une première conséquence est l’augmentation sensible de l’émigration : temporaire, elle devient définitive. La bourgeoisie savoyarde, après avoir financé « son » chemin de fer, le Victor-Emmanuel, délaisse l’amélioration de ses terres pour acheter des valeurs industrielles en France ou ailleurs sans souci de développer elle-même sa propre région. En ce sens, l’Annexion contribue à vider la Savoie des réserves d’argent nécessaires pour la mise en valeur 25 ans plus tard des industries électrochimiques et électrométallurgiques avec la houille blanche.

La grande guerre : la première guerre mondiale

La Savoie a le triste privilège d’avoir le pourcentage le plus élevé de tués en 1914-1918 par rapport à la population : 20 243 victimes dont 340 officiers, plus de 4% de la population. Un seul exemple permet d’apprécier l’ampleur de l’hécatombe : dans une commune montagnarde de Tarentaise, de 792 habitants en 1914, il y a 39 victimes dont 20 pères de famille faisant 31 orphelins ; dans deux familles, trois frères ne reviennent pas de la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Biblio : Histoire de la Savoie   Ven 18 Nov 2005 - 20:57

374 – La guerre de 1914 – 1918 apporte des changements qui modifient profondément la vie des Savoyards.

La guerre 1914-1918 provoque une rupture dans les traditions. Du fait de l’absence de tous les hommes jeunes et de la hantise d’apprendre la mort d’un fils ou d’un époux, de nombreuses fêtes de famille et de village sont abandonnées. Des costumes aux couleurs sombres remplacent ceux plus chatoyants portés lors des fêtes. Le 11 novembre 1918 provoque des explosions de joie, mais trop teintées de tristesse par l’absence d’êtres chers restés sur les champs de bataille. Avec les années, les souvenirs tristes s’estompent dans les familles. Mais la jeunesse n’a pas reçu la transmission des rites festifs traditionnels. D’autres habitudes de fêtes se créent. Les rites et les costumes d’autrefois deviennent uniquement objets de recherche pour les ethnologues et les folkloristes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Biblio : Histoire de la Savoie   Aujourd'hui à 14:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Biblio : Histoire de la Savoie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L histoire du chemin de fer en SAVOIE
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ GLOBAL :: Vouhtron mondo-
Sauter vers: