Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi défendre le patois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Dim 30 Oct 2005 - 11:48

ben oua monchu ! mémo que de me seu sopatâ lo pitcho tota la gnuét ! Shocked What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: même   Lun 31 Oct 2005 - 18:13

Rmyi a écrit:
Même si cela ne m'intéresse pas ? Mais moi, j'ai parlé de ceux qui clamaient haut et fort leur désir de défendre le patrimoine. Au reste, je t'ai offert le livre parce que, visiblement, tu ne défendais que le patois : que tu aies critiqué Honoré d'Urfé montrait que la littérature régionale de langue française n'était pas dans tes cordes. Donc, tu vois, je suis cohérent. Et le fait est que moi, j'ai acheté tous les grands écrivains savoyards de langue française et même patoise qui étaient disponibles dans la mesure où j'avais le temps de les lire. Or, je n'ai pas dit que je défendais quoi que ce soit d'autre.

Allez on va t'aider : a t'écouter, donc, il n'ya qu'en mettant la main au portefeuille qu'on fait avancer la cause du patois. Bon déja, les auteurs régionaux que tu nous proposes, écrivent en francais, donc je vois pas bien le rapport avec le patois (et j'ai critiqué négativement Honoré d'Urfé ?! Faut me renvoyer le lien où j'ai fait ça tiens, que j'en apprenne un peu plus sur moi meme). Nous allons donc te proposer une autre voie pour défendre activement le patois : mets toi a l'apprendre sérieusement, deviens un vrai savoyard, trouve toi une famille d'acceuil, je ne sais, mais montre un peu de courage et de ténacité, qu'on soit un peu convaincu de ta sincérité. Quand tu sera capable de nous causer un peu en patois, avec le bon accent, tu aura accompli bien plus que ce qu'on peut faire pour rendre service à une langue de tradition orale en vendant des livres (où de surcroit n'apparaissent que très peu de patois, juste ce qu'il faut pour rendre le livre sympathique) : tu te sera fait le relais vivant de cette tradition. Ca c'est un vrai engagement, qui nécéssite une démarche durable et tenace, surtout quand on se met a apprendre a ton age ( Mr. Green ).
Donc bon courage, tiens bon, et reviens avec un parler plein de couleurs et de saveurs savoyardes, ca nous fera plaisir. Very Happy

A mé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: De   Lun 31 Oct 2005 - 18:48

De tous les êtres humains existant aujourd'hui sur terre, je suis l'un de ceux qui connaissent le mieux le patois savoyard parmi ceux qui ne l'ont jamais entendu dans leur enfance et qui ne le connaissent que par les livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Lun 31 Oct 2005 - 18:52

Alors bravo, et félicitations.

Mais ca n'est pas suffisant pour nous, tu peux mieux faire encore. En tout cas étant donné que nous on est des vieux singes, tu vas pas pouvoir nous apprendre a faire la grimace. Je comprend bien que d'habitude ca se passe pas comme ca pour toi, mais là ca te change un peu, nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Faire mieux   Lun 31 Oct 2005 - 18:54

La vérité est que je ne me sens pas spécialement inférieur à ceux qui parlent mieux une langue ou une autre que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Lun 31 Oct 2005 - 19:03

Et c'est heureux, les complexes ca pourrit la vie !

Je te parlais d'engagement, pas d'échelle de valeurs.

Resumé : Il n'y a pas que le portefeuille, il y a aussi l'effort d'apprendre et de se faire le relais vivant d'une langue, de surcroit de tradition orale. Je te soulignais le fait que tu as spécialisé ton point de vue dans la défense du seul échange commercial de supports imprimés, mais qu'il existe d'autres types d'échanges permettant de défendre le patois (et qu'en plus ils ont autant, sinon plus, de sens pour une langue de tradition orale que le support écrit).

Déspécialise un peu ta façon de penser si tu veux être crédible à nos yeux et nos oreilles en ce qui concerne la défense du patois, voilà l'essence de mon message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Tu   Lun 31 Oct 2005 - 19:17

Tu as raison en théorie. Mais mon engagement de départ, qui était réel et total, s'est ralenti pour les raisons suivantes. J'ai un arrière-grand-oncle qui a écrit des poèmes en patois. J'ai voulu commencer à apprendre le patois et en livrer une traduction dans le but de le publier. Mais face à mes efforts, Dominique Deffayet, de l'université de Grenoble, a tout de suite fait remarquer que je n'y connaissais rien. Or, je ne m'en cachais nullement. Elle voulait, consciemment ou non, ne s'adresser qu'à des gens qui le parlaient couramment dès l'origine. Elle a donc refusé de m'aider : je n'étais pas assez bien pour elle. La même chose s'est répétée plus tard avec Marc Bron, qui m'a dit que dans sa future académie du francoprovençal, il n'y aurait que ceux qui parlent patois couramment qui seraient admis. Les exemples montrant que le cercle des vrais patoisants se restreint forcément à ceux qui l'ont appris dans leur enfance de leur famille, les autres ne pouvant le parler que d'une façon approximative, sont innombrables. Or, par ailleurs, j'ai des diplômes me permettant d'apparaître comme un bon spécialiste de la littérature française et d'être correctement respecté dans ce domaine. Je me suis donc chargé spécialement de la défense des écrivains savoyards de langue française. A cette fin, j'ai réédité un de ces écrivains, et maintenant, je cherche à rentrer dans mes frais. Mais dans la mesure de mes possibilités, j'accepte aussi de faire la publicité du francoprovençal, étant un vrai et grand admirateur de cette langue que je ne parle pas couramment et des poètes qui l'ont utilisée. Je l'ai fait, ici. Simplement, il ne faut pas me dire : C'est tout ou rien, car dans mon cas, cela ne pourra jamais être que partiel, puisque je ne parle pas la langue couramment. Il reste ceci : Marc Bron, puis Dominique Vuillerot m'ont demandé des poèmes de mon arrière-grand-oncle, que je voulais rééditer dans la maison qui est présentée cette semaine par Le Messager édition Faucigny : car je peux faire quelque chose pour le patois. J'en ai le désir. Mais tu vois, j'ai envoyé des poèmes à ces personnes, et elles ne m'ont jamais répondu. Eh bien, ce n'est pas grave. Mais quand même, quand je fais un article sur un écrivain patoisant dans la presse locale, Marc Bron est bien content. Il faut donc aussi accepter la participation de Parisiens sympathisants qui ne sont pas et ne seront jamais de vrais patoisants. Car c'est ensemble qu'on peut gagner, et non avec seulement un tout petit cercle de gens choisis : il faut, de mon point de vue, rassembler toutes les bonnes volontés. Au bout du compte, en tant que représentant parmi d'autres de la culture savoyarde en général, il est certain que j'y gagnerai ; mais ceux qui sont, contrairement à moi, de vrais spécialistes dans le patois y gagneront aussi, dans le cercle qui est le leur. Le problème est de ne pas croire que le patois soit la seule chose à défendre dans le monde, et de se plaindre que j'en défende effectivement d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Tu   Lun 31 Oct 2005 - 20:04

Rmyi a écrit:
Tu as raison en théorie. [...] Le problème est de ne pas croire que le patois soit la seule chose à défendre dans le monde, et de se plaindre que j'en défende effectivement d'autres.

Je te félicite pour ton action Rmyî.

Si t'as dernière phrase m'est destinée, je trouve que tu fais vraiment du petit esprit, comme de commencer par "tu as raison, en théorie", pour a la fin lacher une phrase sournoise pleine de fiel et de rancoeur.

Si elle ne m'est pas destinée, je ne vois pas pourquoi tu l'as mise là.

Je reviens encore a mon intention initiale, celle de t'ouvrir au fait que contrairement a ce que tu as tenté de nous faire croire, l'engagement pécunier n'est pas le seul valable. Il y en a au moins un autre, celui dont j'ai parlé. Inutile de nous lacher des phrases acides comme la dernière de ta tirade, tu ressembles avec ça a un vieux chien qui mord n'importe qui passe devant lui.

Ya pas que le pognon dans la vie, même si c'est un excellent moyen de communication entre les hommes, tout ne s'achète pas. J'espère que tu mesures tout le poids de ma proposition dans le combat pour la défense de la culture populaire arpitane - et en particulier pour ce qui nous concerne sur le présent forum, des patois - face à la seule proposition que tu semblais considérer comme valable, l'entretien de ton commerce, ou du commerce en général tournant autour de la culture savoyarde.

Si le patois meurt c'est aussi parce qu'il n'y a plus autant de grande fête populaire et rurale comme s'était le cas avant. Ca c'est un vecteur irremplacable, et les entretenir, c'es aussi un bon moyen de lutter contre l'entropie qui nous ronge chaque jour.

Encore une fois félicitations pour ton engagement et tes prises de risques, mais stp évite de nous prendre pour ce pour quoi nous prennent généralement les gens qui viennent de ton monde... On comprend largement tes idées sur le commerce, le christianisme, etc. Ca n'est pas par ignorance qu'on ne les partage pas comme tu aimerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: MAIS   Lun 31 Oct 2005 - 20:24

Mais c'est plutôt vous qui me reprochez mes idées que moi qui vous reproche les vôtres. Au reste, je ne prétends pas que dépenser de l'argent soit la seule manière d'aider le patois. Ce serait plutôt toi qui estimes que l'argent salit cette noble cause. Mais moi, je ne pense pas cela. Quoi qu'il en soit, je ne me suis pas intéressé au patois dans l'espoir de gagner de l'argent, mais parce que je trouvais que c'était une langue belle en soi. Ce que je fais pour le patois, moi, je l'ai laissé entendre : je parle au public des écrivains qui ont écrit en cette langue. Mais c'est vrai que le patois, dans la mesure où il permet simplement de rassembler ceux qui le parlent, ne m'intéresse pas spécialement. Je ne cherche pas réellement à rencontrer des gens particuliers, ou qui me ressemblent. Tous ceux que je rencontre dans la vie m'intéressent, qu'ils parlent ou non le patois, qu'ils soient ou non comme moi.


Dernière édition par le Lun 31 Oct 2005 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako les pieds crados
Chaman urbain en Free-Lance


Nombre de messages : 360
Vellâjo/Lieu : albanais exilé à Paris
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Tu   Lun 31 Oct 2005 - 20:48

Rmyi a écrit:
Tu as raison en théorie. Mais mon engagement de départ, qui était réel et total, s'est ralenti pour les raisons suivantes. J'ai un arrière-grand-oncle qui a écrit des poèmes en patois. J'ai voulu commencer à apprendre le patois et en livrer une traduction dans le but de le publier. Mais face à mes efforts, Dominique Deffayet, de l'université de Grenoble, a tout de suite fait remarquer que je n'y connaissais rien. Or, je ne m'en cachais nullement. Elle voulait, consciemment ou non, ne s'adresser qu'à des gens qui le parlaient couramment dès l'origine. Elle a donc refusé de m'aider : je n'étais pas assez bien pour elle. La même chose s'est répétée plus tard avec Marc Bron, qui m'a dit que dans sa future académie du francoprovençal, il n'y aurait que ceux qui parlent patois couramment qui seraient admis. Les exemples montrant que le cercle des vrais patoisants se restreint forcément à ceux qui l'ont appris dans leur enfance de leur famille, les autres ne pouvant le parler que d'une façon approximative, sont innombrables. Or, par ailleurs, j'ai des diplômes me permettant d'apparaître comme un bon spécialiste de la littérature française et d'être correctement respecté dans ce domaine.

pour quelqu'un qui repproche à d'autre leur "impressionabilité" vis à vis de leurs ex-professeurs et qui prétends que les diplomes ne font pas la valeur des gens je te trouve bien sensible au quand dira t on en ce domaine...

de plus je ne t'ai jamais repproché aucune de tes idées, la seule chose qui me pose probleme c'est ta tendance à croire ton point de vue comme vérité unique et seul valable et donc à vouloir l'imposer aux autres ... tout mes propos vis a vis de ce que tu disais n'étais et ne sont que des exemple de choses differentes deton point de vue... exposer des exemple qui sont en dehors de ton point de vue sont des repproches pour toi???

et tout ceci me semble bien curieux venant de toi qui repproche aux communistes d'avoir imposé au monde leur vision marxiste via les enseignants...

bref....

Jako les pieds crados n'est rien
Jako les pieds crados est riche
Jako les pieds crados est pauvre
Jako les pieds crados est inodore
Jako les pieds crados sent le Caca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Mais   Lun 31 Oct 2005 - 21:01

Mais la vérité est tout à fait ailleurs : je ne parle pas forcément avec les gens pour me faire une opinion sur un sujet ou un autre. Cela ne m'intéresse pas spécialement. Quand je suis avec les gens, ce que j'aime, c'est rire et chanter, ou plaisanter. Les discussions sérieuses me rompent la tête, et je ne les mène que quand on critique telle ou telle idée que je n'ai fait qu'énoncer : il faut bien que je me défende. Or, au bout du compte, comme je m'applique, je ne le fais pas si mal, et on se plaint. Je donne un exemple : je parle de la Compagnie de Savoie, et je dis qu'elle cherche à recruter des jeunes. On me demande d'en parler. Je répète donc ce qu'on m'en a dit. Alors, quelqu'un s'écrie : "Quoi ! elle est attachée au catholicisme ! C'est un scandale." Mais comme je suis membre de cette compagnie et que je suis moi aussi attaché à certains aspects de la religion catholique ou généralement chrétienne, je réponds en essayant de défendre la position de la compagnie que je trouve justifiée. Jamais je n'ai voulu convertir qui que ce soit. Le problème est qu'au bout du compte, mes arguments se sont avérés assez bons, et que l'on s'est senti peu à peu amener à considérer que je n'avais pas tort. On a donc dit que je cherchais subrepticement à convertir les gens. Eh bien, il n'en est pas ainsi. Il n'y avait pas de dessein caché derrière cette demande de recrutement. Je la faisais parce qu'on me l'avait demandé, et que je trouvais qu'il était bon qu'il n'y ait pas seulement des personnes âgées dans une telle institution. Mais certains ont tout de suite pensé que c'était une manière détournée de faire de la religion. Or, je n'ai même pas dit que c'était faux : en fait, je n'en sais rien. Mais la vérité, c'est que je m'en fiche. Oui, c'est un fait : la religion ne me dérange pas, mais son absence non plus. Je m'en fous. Les intentions cachées des gens, cela les regarde. Moi, je m'en tiens à ce qui est dit, et ensuite, chacun prend ses responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Lun 31 Oct 2005 - 21:28

enfin bref pour revenir au topic voici une petite citation concernant les indiens guayaki et le rapport au langage ... Envisager le patois sous cette angle là est peut etre impossible mais ne manque pas d'interet (l'auteur parle ici de chants que les chasseurs chantent de façon individuelle en ne se souçiant nullement d'être écouté ou non):

"par leur nature et leur fonction, ces chants illustrent en forme exemplaire la relation générale de l'homme au langage sur quoi ces voix lointaines nous appellent à méditer. Elles nous invitent à emprunter un chemin presque déjà effacé, et la pensée des sauvages,issue de reposer en un langage encore premier, fait signe seulement vers la pensée. On a vu en effet qu'au delà du contentement qu'il leur procure le chant fournit aux chasseurs - et sans qu'ils le sachent - le moyen d'échapper à la vie sociale en refusant l'échange qui la fonde. [...] C'est par le chant qu'il accède à la conscience de soi comme "Je" et à l'usage dès lors légitime de ce pronom personnel. l'homme existe pour soi dans et par son chant, il est lui même son propre chant: je chante, donc je suis. [...] le modéle même de l'univers de la communication est aussi le moyen de s'en évader. une parole peut etre à la fois un message échangé et la négation de tout message, elle peut se pronnoncer comme signe et comme le contraire d'un signe. Le chant des guayaki nous renvoie donc àune double et essentielle nature du langagequi se déploie tantöt en sa fonction ouverte de communication, tantôt en sa fonction fermée de constitution d'un ego: cette capacité du langage à exercer des fonctions inverses repose sur la possibilité de son dédoublement en signe et valeur."

(Pierre Clastres/la société contre l'état)

Je rajouterais pour ma part que l'utilisation du langage comme moyen de sortir de l'assujettissement social au travers de sa transgression me semble plus aisée à partir d'une langue de tradition orale comme le patois que d'une langue de tradition écrite.

de plus il me semble difficile de parler de monchus sans le Patois ou de parler de Spleen sans anglais ou de Djinn sans arabe...

enfin voilou

et n'oublions pas
Vive le Caca
Revenir en haut Aller en bas
B-noa
Membro tot fol
Membro tot fol


Masculin Nombre de messages : 313
Vellâjo/Lieu : Septante cinq, capitale savoyarde au XIXe siècle
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Lun 31 Oct 2005 - 21:29

"Mais moi aussi ! Plus avec toi qu'avec ceux qui font les grands hommes parce qu'ils ont rencontré Patrice Abeille en personne."

Embarassed Je l'avais raté celle-là. Merci Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais   Lun 31 Oct 2005 - 21:32

Rmyi a écrit:
Mais la vérité est tout à fait ailleurs : je ne parle pas forcément avec les gens pour me faire une opinion sur un sujet ou un autre. Cela ne m'intéresse pas spécialement. Quand je suis avec les gens, ce que j'aime, c'est rire et chanter, ou plaisanter. Les discussions sérieuses me rompent la tête, et je ne les mène que quand on critique telle ou telle idée que je n'ai fait qu'énoncer : il faut bien que je me défende. Or, au bout du compte, comme je m'applique, je ne le fais pas si mal, et on se plaint. Je donne un exemple : je parle de la Compagnie de Savoie, et je dis qu'elle cherche à recruter des jeunes. On me demande d'en parler. Je répète donc ce qu'on m'en a dit. Alors, quelqu'un s'écrie : "Quoi ! elle est attachée au catholicisme ! C'est un scandale." Mais comme je suis membre de cette compagnie et que je suis moi aussi attaché à certains aspects de la religion catholique ou généralement chrétienne, je réponds en essayant de défendre la position de la compagnie que je trouve justifiée. Jamais je n'ai voulu convertir qui que ce soit. Le problème est qu'au bout du compte, mes arguments se sont avérés assez bons, et que l'on s'est senti peu à peu amener à considérer que je n'avais pas tort. On a donc dit que je cherchais subrepticement à convertir les gens. Eh bien, il n'en est pas ainsi. Il n'y avait pas de dessein caché derrière cette demande de recrutement. Je la faisais parce qu'on me l'avait demandé, et que je trouvais qu'il était bon qu'il n'y ait pas seulement des personnes âgées dans une telle institution. Mais certains ont tout de suite pensé que c'était une manière détournée de faire de la religion. Or, je n'ai même pas dit que c'était faux : en fait, je n'en sais rien. Mais la vérité, c'est que je m'en fiche. Oui, c'est un fait : la religion ne me dérange pas, mais son absence non plus. Je m'en fous. Les intentions cachées des gens, cela les regarde. Moi, je m'en tiens à ce qui est dit, et ensuite, chacun prend ses responsabilités.

quels bons arguments???
Mr. Green
je n'en ai lus nulle part...
Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais   Lun 31 Oct 2005 - 21:33

Rmyi a écrit:
Mais la vérité est tout à fait ailleurs

oui mulder...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Lun 31 Oct 2005 - 21:34

euh on m'aura reconnu c'est moi Jako l'invité...

hihihi j'étais caché
Revenir en haut Aller en bas
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Oui   Lun 31 Oct 2005 - 22:19

Oui, ton philosophe, Jako, me paraît pompeux dans son expression, mais si on regarde le résultat objectif d'une pratique, il a raison. Et il est évident qu'une langue écrite et de surcroît soumise à la loi est plus un outil de communication qu'une oeuvre d'art. Donc, le patois est intéressant précisément parce qu'il est resté d'abord une oeuvre d'art, ce qui se voit bien en poésie : car celle d'Amélie Gex est bien plus belle en patois qu'en français. D'ailleurs, c'est ce que n'arrive pas à dire ton philosophe, parce qu'il regarde les choses de trop haut : une langue est d'abord artistique, puis elle devient un simple outil de communication. C'est ce qui s'est passé pour le latin et les barbares ont ressenti le besoin de faire évoluer la langue vers les parlers romans parce qu'il leur semblait que le latin ne permettait plus l'expression spontanée de l'individualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako les pieds crados
Chaman urbain en Free-Lance


Nombre de messages : 360
Vellâjo/Lieu : albanais exilé à Paris
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 1 Nov 2005 - 22:18

euh ce n'est pas "mon philosophe", il n'est pas philosophe et je ne le possede pas....

Ensuite je le trouve beaucoup moins pompeux et je trouve qu'il prend beaucoup moins les choses de haut que toi.

et puis avant de dire des trucs sur un mec renseigne toi... ça évitera que tu fasse partie de ces gens que tu critique tant: ceux qui parlent sans savoir... peut etre par orgueil.

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Ces   Mer 2 Nov 2005 - 0:36

Mille excuses. Je ne pensais pas t'offenser en me moquant de son beau style. Car on ne peut quand même pas nier qu'il cherche à s'exprimer élégamment. Mais l'important est qu'il y arrive. Cependant, la vérité est que cela me touche peu, et que le problème qu'il soulevait m'intéressait plus. Or, tu n'en parles pas. Est-ce que Pierre Clastres est un de tes amis ? Pourquoi cela te tient-il à coeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako les pieds crados
Chaman urbain en Free-Lance


Nombre de messages : 360
Vellâjo/Lieu : albanais exilé à Paris
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mer 2 Nov 2005 - 20:48

tiens aujourd'hui Rmyi se la joue "je suis compréhensif..."

renseigne toi sur Pierre Clastres

et si je le cite c'est que ça m'a semblé interessant vis à vis du topic

libre à chacun de se faire une opinion sur ce qu'il dit

il incite juste à la réflexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Mais   Mer 2 Nov 2005 - 22:05

Mais oui : j'étais d'accord avec lui. Mais enfin, pour ne rien te cacher, son style ne m'enthousiasme pas spécialement. J'ai déjà promis à un écrivain contemporain de lire Bachelard, qu'il adore, et je trouve qu'il y a de bonnes idées, mais surtout beaucoup de mots. Cela me fatigue un peu. C'est le style des essayistes français. C'est bizarre. Cela paraît toujours plus lié à un sentiment qu'à une pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako les pieds crados
Chaman urbain en Free-Lance


Nombre de messages : 360
Vellâjo/Lieu : albanais exilé à Paris
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mer 2 Nov 2005 - 22:14

R'myi se la joue "je parle des essayistes français" en pensant que clastres en est un

difficile de ne pas être d'accord... c'est une observation qu'il fait...

même si une observation ne peut etre objective.

enfin bon...

l'interet pour moi et d'essayer d'imaginer le patois comme ayant la place de ce chant de chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Oui   Mer 2 Nov 2005 - 22:21

Oui, il y a quelque chose de primitivement allobroge dans le patois, le Celte qui chante dans sa forêt, sauf que c'est le paysan savoyard qui fredonne dans son champ. Mais c'est un monde qui est fait d'émotion plus que de rationalité, au fond, et cela évoque le livre de Chatiliez que j'ai réédité, et qui montre que les bergers de la Vallée verte vivaient dans un univers différent du nôtre, rempli de croyances étranges et de contact personnel avec la nature et son esprit. Or, c'est indissociable du patois, et il l'explique bien. J'en parle parce que le fils de l'écrivain, aujourd'hui décédé, vient de m'appeler pour me demander comment se passait la vente du livre : il veut savoir si le livre se répand bien. Car on ne lit sérieusement qu'un livre qu'on a acheté. Ou pensez-vous autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu   Dim 6 Nov 2005 - 19:48

Rmyi a écrit:
Citation :
Marc Bron, puis Dominique Vuillerot m'ont demandé des poèmes de mon arrière-grand-oncle, que je voulais rééditer dans la maison qui est présentée cette semaine par Le Messager édition Faucigny : car je peux faire quelque chose pour le patois. J'en ai le désir. Mais tu vois, j'ai envoyé des poèmes à ces personnes, et elles ne m'ont jamais répondu.
.

Olà, toplàn

bonjorn a tey Rmyi

Pè nèn tornâ à selle rinme du grou gran-t-âvo de tey què te m'â ènmandâ,

t'èn rmasïo biè oncò mé. E te poui deure que lz'é lezu é lz'é asadâ toparey !
D'avin slamèn nin biè conpey què te volyâ que de le depiotisso ! adòn me beutto dreyt à l'ouvra...
pour en revenir aux poésies de ton arrière grand oncle, celles que tu m'as envoyées. Uns fois de plus, je t'en remercie bien. Et crois bien que je les ai lues et appréciées. Mais je n'avais pas compris que tu voulais que je les décortiquasse ! Aussi, je m'atèle à cette tâche dès à présent.
Non trêve de grandes phrases, je peux te dire que je les ai trouvées intéressantes à plus d'un titre. Et je pense qu'elles aurait une place dans "l'anthologie des auteurs de langue savoyarde". Mais moi, néo-patoisant de 3ème génération, j'ai toujours une retenue à juger lesproductions des patoisants de naissance. Une fois, à la remise des prix d'un concours de Conflans, j'ai entendu le commentaire que G. Tuaillon a fait à l'un de mes amis Valdotain"Christian Sarteur l'Ayasin" au sujet de son poème : "c'est du bon patois" ; autrement dit, certes un expert, mais non patoisant se permettait de commenter la correction de la langue d'un locuteur de naissance de cet idiome qu'on définit notamment par son extrême localisation et auquel on adjoint le qualificatif de naturel !

avoué Chistiàn no sèn itâ intredeut ! (stupéfait)
itâ peymo ! (keep cool)
Revenir en haut Aller en bas
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: jam   Lun 7 Nov 2005 - 13:14

Qu'est-ce que c'est, l'anthologie des poètes sawéyârs ? Se prépare-t-elle, ou est-elle théorique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Lun 7 Nov 2005 - 15:27

Ce qui est cool ici, Rmyi c'est que tu est tout a fait ds le cas du chasseur Guayaki : tu causes tout seul dans ton monde, déconnecté de la réalité (sociale) du forum. La préservation de l'égo, comme le disait Jako, c'est nécessaire, mais n'as tu pas songé que tu te préserve d'attaques imaginaires (donc d'attaques initiées par toi meme et menées par toi meme contre toi meme) ?

Ou alors tu ne fais que survoler ce qu'on écrit en captant un mot par ci par la et en reconstruisant a partir de ca un sens erroné ...

Je comprend pas bien comment tu fais pour comprendre aussi mal ce qu'on exprime. Enfin, disons plutot, j'y vois plusieurs raisons possibles ... Mais quoi qu'il en soit le résultat est le meme. Soit tu viens pour échanger soit tu viens pour imposer. Si tu viens pour imposer, ne viens pas pleurer qu'on te réponde si on est pas d'accord, et si tu viens pour échanger, accepte dès le départ que l'échange soit équitable... Comme dans le commerce ... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Tu   Lun 7 Nov 2005 - 16:51

Anonymous a écrit:

Olà, toplàn

bonjorn a tey Rmyi

Pè nèn tornâ à selle rinme du grou gran-t-âvo de tey què te m'â ènmandâ,

t'èn rmasïo biè oncò mé. E te poui deure que lz'é lezu é lz'é asadâ toparey !

Mais ?!
Qvvi tou qu't'è "anonymous" ?! Very Happy

Le Bot' ou Marc Bron ?

Rmyi, pourrai-tu demander un exemplaire de la pétition à Marc Bron et nous la faire parvenir (en la scannant), stp ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: i   Lun 7 Nov 2005 - 17:54

Pour la pétition, j'en ai parlé à Marc Bron. Il m'a dit qu'il allait faire le nécessaire. Mais Marc est prudent : il n'avait pas mis la pétition sur le panneau syndical, et quand je l'ai fait, il m'a dit qu'il allait téléphoner au SGEN pour savoir si c'était permis ! Je lui ai de toutes façons confirmé que j'étais prêt à vous envoyer la feuille, et il a dit qu'il me la donnerait, mais tu vois, j'attends toujours. Or, tout de même, je ne suis pas professeur de savoyard : je ne vais pas me préoccuper chaque jour que Dieu fait de cette pétition.

Pour l'attaque : il était clair que je voulais rééditer l'oeuvre de mon arrière-grand-oncle ; je l'ai toujours dit . Or, éditer un livre représente un coût. Marc m'a dit que pour le moment, l'Institut de la Langue savoyarde était sur Béard. J'ai dit : Et ensuite ?

Le problème, Cyrano, c'est que tu raisonnes en termes seulement politiques. Mais sans aide concrète, l'édition régionale est devenue quasiment impossible. S'il y en a qui ne comprennent pas ma question, je la répète. Ma politique à moi, en effet, c'est de mettre à la disposition du public la littérature locale, y compris en patois. La vraie question était donc : mon arrière-grand-oncle faisait-il à vos yeux des poèmes suffisamment intéressants pour que leur édition soit soutenue par l'Institut ? Marc m'a dit : Il y a trop de mots français. Dominique m'a ensuite dit : Ce que dit Marc n'est pas grave : envoie-les moi à moi aussi. Mais enfin, je ne peux pas faire des photocopies à l'infini. Si c'était juste pour voir, il fallait les demander à Marc. Il faut être rigoureux.

Cela dit, je ne me crois pas attaqué. Mais j'ai une politique claire, et je n'ai pas l'intention d'en dévier. Je ne suis pas forcément à la recherche d'amis, mais plutôt de partenaires. En effet, par nature, je suis un solitaire, et ma petite famille suffit déjà à mes besoins affectifs. Je n'ai donc pas de rancune à l'égard de ceux que mes projets n'intéressent pas : mais alors, je cherche sans tarder de possibles nouveaux partenaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: i   Lun 7 Nov 2005 - 20:17

Rmyi a écrit:
Pour l'attaque

Laisse tomber on parle plus du tout de la meme chose là ...
Je faisais référence a une de tes réponses mais ca n'avait rien a voir avec ce que tu décris, donc laissons tomber, ca fait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: IL   Lun 7 Nov 2005 - 21:54

Il faut reconnaître que quand on essaye de dégager une orientation morale me concernant, je n'y comprends rien, car je m'en fous complètement. C'est un sujet qui ne m'intéresse pas vraiment. Je vois ce qu'il est possible que je fasse pour le patois tel que je le conçois, et je m'y applique. Ensuite, si on me dit : "Ah, mais tes projets passent après la sympathie que tu inspires (ou que tu n'inspires pas)", je réponds : "Bon, je vais voir ailleurs si on me trouve assez sympathique pour que je puisse mener à bien mon projet." Car pour ne rien te cacher, je crois que la sympathie et l'antipathie sont de l'ordre de la pulsion animale et je ne les prends pas du tout au sérieux. Une fois c'est blanc, une fois c'est noir : je préfère en rire, et aller de l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 8 Nov 2005 - 14:40

J'ai l'impression que tu te mens à toi meme là, si je puis me permettre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: a   Mar 8 Nov 2005 - 15:13

Ah ? Crois-moi : ne te fie pas aux apparences.

Néanmoins, pour parler de choses plus concrètes, et aussi plus intéressantes, j'ai redit à Marc Bron que vous attendiez sa pétition, et il a repromis de m'en mettre un exemplaire vierge dans mon casier. Cependant, je ne sais pas s'il le fera, car il a minimisé l'importance non pas de sa pétition, mais de ce que je peux en faire auprès de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 8 Nov 2005 - 15:29

Merci Rmyi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanfouès
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 714
Age : 33
Vellâjo/Lieu : Chablais
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: Re: a   Mar 8 Nov 2005 - 17:04

Rmyi a écrit:
(...) Il a minimisé l'importance non pas de sa pétition, mais de ce que je peux en faire auprès de vous.
C'est-à-dire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: e   Mar 8 Nov 2005 - 20:07

Il a dit que vous n'étiez pas très nombreux ; mais en réalité, je crois qu'il faut mettre cela en rapport avec ce que m'a dit une autre collègue, fille du maire d'Yvoire, qui fête ses sept cents ans d'existence : cette auguste cité n'a nullement besoin de moi pour se faire valoir. En effet, prochainement, pourrait paraître un article de moi sur un écrivain genevois qui a chanté les louanges de cette même cité, et pour plaisanter, j'ai demandé si on me ferait un cadeau pour me remercier. Je crois que mes collègues ne m'aiment pas beaucoup, parce que j'en fais trop, et qu'ils estiment qu'au jour le jour, je ne suis pas spécialement grandiose : ce serait plutôt le contraire. Mais comme je l'ai déjà dit, je ne cherche pas à m'en plaindre : je chercherais plutôt à m'en moquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanfouès
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 714
Age : 33
Vellâjo/Lieu : Chablais
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: Re: e   Mar 8 Nov 2005 - 20:30

Rmyi a écrit:
Il a dit que vous n'étiez pas très nombreux
Bon, ben je comprends pourquoi l'arpitan se meurt... Il n'y a bientôt plus d'arpitanistes, et le peu qu'il reste, même les plus motivés sont considérés comme quantité négligeable?

Je me souviens quand il a été proposé à ce même professeur de traduire une BD qui serait éditée par feu la petite association étudiante Savoie sans frontière, la première chose qu'il a trouvé à dire, c'est combien il voulait être payé. C'était quelque chose d'important pour lui. Et il voulait mettre un petit mot de sa modeste personne en introduction de l'album.

Je me demande bien s'il ne roule pas plus pour lui que pour le patois... Neutral En fait non, ce n'est pas vrai, je ne me le demande pas... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 8 Nov 2005 - 21:09

Stop a la mauvaise langue Fanfoué ! Ca nous fera pas avancer.

Aboule la petition, nous on s'en bat les couilles, on était en train d'en rédiger une. C'est juste qu'il vaut mieux pas disperser les efforts, et que le monde du patois aie l'air aussi unitaire que possible face aux gouvernements.

On est pas nombreux ...
Il verra ça après.
L'iceberg lui aussi a l'air petit si on se fie aux apparences.

Rmyi, stp, relance le aussi souvent que necessaire, tu sera un chou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanfouès
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 714
Age : 33
Vellâjo/Lieu : Chablais
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 8 Nov 2005 - 21:17

Je ne suis pas mauvaise langue, je dis ce que j'en pense. Et ça m'engringe de constater qu'au point où on est avec le patois, on n'arrive pas à faire les choses gratuitement...

Concernant la pétition, j'espère seulement qu'elle ne concerne pas que l'arpitan savoyard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 8 Nov 2005 - 21:19

Je ne me fais pas d'illusions, mais bon, on a pas le choix, on est des etres responsables, pâs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanfouès
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 714
Age : 33
Vellâjo/Lieu : Chablais
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 8 Nov 2005 - 21:21

Cyrano a écrit:
Je ne me fais pas d'illusions, mais bon, on a pas le choix, on est des etres responsables, pâs !
Ouais, mais on est aussi des allobroges Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 8 Nov 2005 - 21:23

C'est synonyme de toute façon, non ?! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanfouès
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 714
Age : 33
Vellâjo/Lieu : Chablais
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 8 Nov 2005 - 21:26

De toute façon j'ai confiance en mon ire responsable Mr. Green


Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 2875
Age : 43
Vellâjo/Lieu : La Comba de Fellingy
Lengoua : On ptiou mouél
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 8 Nov 2005 - 21:31

Excellent !!! Mr. Green
Elle est belle celle là !!
Oki, je te suis, et pis de toute façon on est niqué, toi ton gd-père était pote avec Ramuz, le mien avec Just Songeon, on a pas d'autres choix que d'être des Allobroges. Si on recule, on se fait abattre par une balle généalogique. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanfouès
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 714
Age : 33
Vellâjo/Lieu : Chablais
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mar 8 Nov 2005 - 21:33

N'sins fôtus Mr. Green

D'autant plus que mon grand-père considérait Songeon à sa Juste valeure! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: n   Mer 9 Nov 2005 - 0:07

Ne m'oubliez pas : je suis l'arrière petit neveu du célèbre Jam. Ne t'inquiète pas, Cyrano : je ne m'arrête pas à des futilités, et la politique est une chose sérieuse ; or, il est vrai qu'il faut le plus possible unifier les efforts. Mais je ne voulais pas que tu crusses que les blocages traduisaient une mauvaise volonté de ma part : je décline, à ce sujet, toute responsabilité. J'ajoute, d'ailleurs, qu'il n'y a plus de salarié à l'Institut de la langue savoyarde. J'en avais parlé : il n'avait été engagé que pour six mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lôren'
Arpitaniste forcené
Arpitaniste forcené


Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 51
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Mer 9 Nov 2005 - 0:57

bon, puisqu'on en est au passage de pommade, savez-vous quelle est l'origine de mon nom ? non ? moi oui !
Damé s'écrivait à l'origine Damed, ce qui vient de Damédée, d'Amédée... vu ou il faut que je vous fasse un dessin ? dorénavant, vous me vouvoierez, me lécherez les pieds et m'appelerez sire... ai-je été assez clair ou dois-je appelez ma garde ? king botérooon ! à moi la garde ! enlevez-moi ces gousses d'ail, qui déshonorent mon portail, et allez me chercher l'ami qui jamais ne m'a trahis... j'ai nommé... champagne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Ecoute   Mer 9 Nov 2005 - 1:05

Ah ! dis donc : c'est le combientième, d'Amédée, qui a engendré ta noble lignée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lo botêron
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Nombre de messages : 70
Vellâjo/Lieu : onsin
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: Tu   Mer 9 Nov 2005 - 10:03

[quote="Cyrano
Citation :
Mais ?!
Qvvi tou qu't'è "anonymous" ?! Very Happy

Le Bot' ou Marc Bron ?

i lo bot'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lo botêron
Tojhor la gola uvèrta
Tojhor la gola uvèrta


Nombre de messages : 70
Vellâjo/Lieu : onsin
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: jam   Mer 9 Nov 2005 - 10:09

Rmyi a écrit:
Qu'est-ce que c'est, l'anthologie des poètes sawéyârs ? Se prépare-t-elle, ou est-elle théorique ?

Elle est théorique mais c'est un projet qui serait intéressant non ? (et qui pourrait servir de matériel pédagogique )

lo bot'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rmyi
Monchu


Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: o   Mer 9 Nov 2005 - 10:31

Oui, mais on pouvait s'attendre à ce que Gaston Tuaillon donne un volume sur le francoprovençal après 1700, en guise de tome II. Est-ce qu'il en avait le projet ? De toutes façons, cela devrait être fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi défendre le patois   Aujourd'hui à 12:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi défendre le patois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les hommes reviennent ils ?
» Quel personnage de dessin animé aimeriez vous etre et pourquoi?
» De l'amour à la haine,pourquoi?
» Pourquoi les hommes noirs préfèrent t'ils les femmes a la peau claire ?........
» POURQUOI LES CONGOLAISES SONT COMME CA?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ ARPITAN :: La lengoua arpitanna-
Sauter vers: