Le Forum des Arpitans

Espace d'échanges des régions de l'Arpitanie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 arpitan: livres, BD, dictionnaires, archives sonores ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fanfouès
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 714
Age : 33
Vellâjo/Lieu : Chablais
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: arpitan: livres, BD, dictionnaires, archives sonores ...   Lun 6 Déc 2004 - 23:30

Quelques ouvrages intéressants:

/// Antoine de Saint-Exupéry, Lo Petsou Prince, avouë le dessin de l'oteur. In patoé valdoten. Editions Wesak, 2003. www.wesak.it.

/// André Depraz, Dictionnaire du Chablaisien - Les mots de par chez nous. Ed. Jean-Claude Fert (Yvoire), 1998. Préface de Valère Novarina. Mieux qu'un bête dictionnaire, il présente, sous textes les mettant dans leur contexte, les mots arpitans passés dans le vocabulaire français des Chablaisiens savoyards. Un chapitre par soir et vous voilà prêt à vous mettre dans la peau d'un Chablaisien!

/// Dominique Stich, Alain Favre, Xavier Gouvert. Dictionnaire francoprovençal/français, augmenté d'une grammaire et d'extraits bibliographiques d'auteurs des différentes régions arpitanes. Ed. Le Carré (Thonon-les-Bains), 2003. Toponymes et nombreux néologismes bienvenus l'agrémentent. Indispensable!
infos sur le dico et +

/// Félix Meynet, Pascal Roman. Traduction de marc Bron. On Aventure a Fanfoué dé Pnottas, Le Reblshon que tyouè!. Ed. des Pnottas (Plan-les-Ouates), 1999. Une graphie assez étrange inspirée de celle de Conflans. Agréable à lire mais difficilement intellible pour les non-Savoyards.

/// Dominique Stich. Parlons francoprovençal, une langue méconnue. Ed. L'Harmattan, 1998. La première grande étude fouillée du Professeur Stich.
Il propose une orthographe "de référence A", approfondie plus tard dans le dictionnaire francoprovençal-français pour donner l'orthographe "de référence B".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanfouès
Savoyârd téta-de-lârd


Masculin Nombre de messages : 714
Age : 33
Vellâjo/Lieu : Chablais
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: Anthologie des patois   Lun 31 Jan 2005 - 22:56

Pour ceux que ça intéresse, un article de Swissinfo publié en 2002 sur un forum savoyard.

Vieux patois romands remis en lumière

swissinfo


Des mots qui font revivre le passé

Les Archives phonographiques de l?Université de Zurich
sortent 347 anciens échantillons sonores de patois sous
formes de CD.

Les lecteurs ou diseurs des dix enregistrements de patois
romands nous plongent dans le langage parlé d?il y a des
décennies.


Dans la foulée de son centième anniversaire, en 1999, et à
l'heure de la reproduction numérique sur CD, le
?Phonogrammarchiv? de Vienne lance la publication complète
de ses Collections historiques 1899-1950.
347 enregistrements sont suisses et dix d?entre eux sont
romands. Le canton du Jura est le plus représenté avec six
échantillons datant de 1922. Il est d?ailleurs le seul canton
romand qui appartienne complètement à la langue d'oïl.
Les quatre autres enregistrements romands sont des
variétés de la langue franco-provençale, qui était parlée dans
la majeure partie de la Suisse romande. Les deux plus
anciens datent de 1913 et proviennent des localités de La
Brévine et du Locle.

La Suisse rurale

D'un point de vue scientifique, ces documents donnent un
accès immédiat à la Suisse rurale du début du vingtième
siècle.
Ils sont les représentants tangibles d'une dizaine de patois
de Romandie, aujourd'hui disparus, dans les cantons de
Neuchâtel, Genève et Berne; ou menacés d?extinction pour ce
qui est du canton du Jura.
Ils offrent à la recherche des échantillons des parlers
traditionnels avec leurs intonations. Raphaël Maître, linguiste
et doctorant au Centre de dialectologie de l?Université de
Neuchâtel, a préparé les matériaux romands pour la
publication.
«Si les cantons de Fribourg et du Valais ne sont pas
représentés dans la collection, c?est que, au moment des
enregistrements, les idiomes de ces régions jouissaient
encore d?une grande vitalité».

Vienne à l?origine

Tout est parti de l'Académie Impériale des Sciences de
Vienne qui, en 1899, invente un nouveau phonographe.
Celui-là dépasse le modèle d'Edison de 1877 par sa
capacité de dupliquer les disques originaux sans les
détériorer.
Ambition des concepteurs: immortaliser dans des disques
de cire toutes les langues de la planète. Ainsi sont nées les
premières archives sonores au monde.
En 1909, les contacts entre Vienne et la Suisse aboutissent à
la fondation des Archives phonographiques suisses,
aujourd'hui Archives phonographiques de l'Université de
Zurich. Notamment par le biais de Louis Gauchat, fondateur
du Glossaire des patois de la Suisse romande.

Une anthologie des patois

Les 347 enregistrements helvétiques sont répartis en trois
coffrets, soit douze CD audio. Chaque coffret comprend un
CD-ROM reproduisant l'intégralité des transcriptions
phonétiques originales.
Les livrets retracent, eux, l'histoire pleine de
rebondissements de la collaboration austro-helvétique.
Ils décrivent les enregistrements sous les angles technique
et linguistique, expliquent les procédures d'enregistrement
complexes et délicates, et de transcription.
On peut se procurer l'ensemble des enregistrements
suisses ou uniquement le coffret des patois de Suisse
romande, italienne et romanche, aux Archives
phonographiques de Zurich.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
arpitan: livres, BD, dictionnaires, archives sonores ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les livres audio
» Les livres Disney
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» Les autres livres de Lucy Maud Montgomery
» Censure des livres populaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Arpitans :: :: CAFÉ ARPITAN :: La lengoua arpitanna-
Sauter vers: